AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Jeu 1 Oct 2009 - 20:44

Cela faisait deux journées que Gaucelm séjournait dans le duché d’Erac, au sein même de son château. Le Sénéchal avait fait surveiller discrètement les déplacements du Comte d’Odélian pour surveiller l’attitude de cet homme. Ce Comte était assez contrariant sur le plan de la confidentialité, il pouvait être un allié de poids autant qu’un ennemi redoutable. Il ne semblait pas chercher le pouvoir du Roi, mais ses quelques actions dans le Royaume n’annonçaient pas non plus une fidélité sans faille. Cependant, les temps étaient tels qu’il fallait former un bloc contre les barons félons, il fallait être une unité contre l’adversité et réduire cette guerre civile à néant. Ces derniers temps à ce sujet, le château d’Erac était le théâtre de nombreuses rencontres quelque peu fortuites par moment. Cependant à aucun moment, il ne croisa le Comte, ses nouvelles vinrent des rapports qu’il obtient vis-à-vis de ses déplacements.

En cette douce matinée, alors que le froid était toujours aussi bien installé sur les terres endeuillées des saisons plus chaudes, Astéride et Kazil se rendirent à la salle de réunion. Le Duc de Langehack était ravi de savoir la demoiselle aussi présente dans les affaires du duché et toujours présente pour défendre les intérêts du Roi. Accompagnée de son lézard, elle avait pris place et semblait réfléchir à la venue de Gaucelm. Des nombreuses interrogations allaient être éclaircir suite à cet entrevu et le Sénéchal espérait que des mesures phrases pourraient être prises. Ils avaient besoin de réagir maintenant, l’heure n’était bientôt plus au simple rassemblement mais à la contre attaque. L’homme se tourna vers la noble Dame et lui adressa la parole.

-« Je vais faire mander le Comte et ainsi nous pourrons commencer cet entrevu. Nous allons enfin recevoir les réponses que nous attendons depuis la missive du messager de Sainte Berthilde. »

Kazil quitta un instant la salle puis interpella un garde qui passait dans un couloir. Il lui donna pour consigner de rejoindre le Comte d’Odélian et de l’escorter jusqu’à la salle du conseil. Le Sénéchal avait pris soin de lui adresser une courte missive pour lui signaler que l’audience se déroulerait aujourd’hui et qu’on viendrait le chercher dans la matinée. Il retourna dans la salle du conseil puis observa de nouveau Astéride.

-« Nous n’avons plus qu’à attendre l’arrivée du Comte d’Odélian. Il ne devrait plus tarder, ses appartements se trouvent non loin de cette salle. »

Kazil s’approcha d’une fenêtre et observa l’extérieur. Dans un premier temps, il regarda les gardes en faction dehors, effectuant leur devoir tout en bravant le froid. Puis son regard se posa un peu plus à l’horizon, quelques nuages gris mêlés à un ciel d’un bleu sobre. La réunion était comme le temps, incertain.

Le Sénéchal et la Dame d’Erac n’attendaient plus que l’arrivée du Comte pour commencer l’entrevu.
Revenir en haut Aller en bas
Gaucelm d'Odelian
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 853
Âge : 217
Date d'inscription : 27/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Ven 2 Oct 2009 - 13:30

Le soleil trainassait derrière d’épais nuages gris en cette matinée terne d’hiver qui enveloppait Erac de son mateau blanc et frais. La déléguation odélianne occupait déjà le château et ses environs depuis deux jours, deux longues journées qui laissaient Gaucelm loin des préparatifs de l’assaut contre ses voisins, voilà une perte de temps des plus contrariantes. Certes, il avait pu visiter la ville et découvrir l’ambiance des rues, de jour comme de nuit, mais, malgré un physique qui évoque, pour chaque jaloux moqueur de sa superbe, l’empatement et l’inactivité, le comte était un homme d’action, qui pouvait s’ennuyer très vite et qui détestait ça. Il s’était levé peu de temps après l’astre du jour, et avait fait préparé un petit déjeuner des plus copieux, alors que ses laquais l’avaient aidés à se lever et à se vêtir d’une tunique finement brodée, arborant les couleurs d’Odélian. Alors qu’il s’apprêtait à mordre à pleines dents dans un quignon de pain frais, la porte de sa chambre résonna de trois coups. Il tourna ses petits yeux ronds vers l’entrée alors qu’un serviteur allait acceuillir le messager. Le bonhomme moustachu et grissonant, l’air gueux, comme aimait le dire le Gras, prit la parole.

Monseigneur Gaucelm est attendu par Monseigneur de Sephren et Madame Astéride d’Erac pour une entrevue …

Un gloussement gaucelmique vint interrompre le garde, qui eut une réponse immédiate

J’arrive, mon bon … J’A-RRIVE !

Il dévora gouluement le morceau de pain recouvert de jambon et de beurre, constellant sa bedaine de miettes dorées, puis il croqua avidement dans un navet cru, car comme il aimait à le dire : « Un navet le matin et la journée commence bien » … Ridicule ? … Non, Gaucelm ! Le soldat fut le témoin de l’affairement des gens d’Odélian autour de la grasse personne. Une véritable ruche prenait vie alors que les valets préparaient les bottes du comte, tandis que ce bon vieux Fulbert rassemblaient des parchemins dans sa besace de cuir usée par le temps. Le Bélier éructa bruyamment, satisfait par la note de soprano rotant qu’il avait obtenu, puis il se tendit ses petits petons, prêt à enfiler ses bottes. Rappelons qu’ici le terme « petit » s’applique à la plastique débordante du Gras, pour les communs des mortels, on aurait dit « des gros petons », mais reprenons … Gaucelm fut donc chausser par ses laquais et se redressa, adressant un sourire radieux au garde, qui put apercevoir un copeau de navets qui avait élu domicile entre les incisives du Bélier.

Allons-y, mon bon. Je vous suis.

Il emboita le pas au soldat, empreintant le couloir cyclopéen qui courait sous les épaisses murailles, suivi de près par Fulbert, qui semblait trottiner sous sa bure violette. Violette, oui, car pour les clercs d’Odélian, le violet c’est sacré. Le vieux scribe osa interpeller son seigneur discrètement, avant qu’ils arrivent devant la porte.

Monseigneur …

Il frotta ses dents de devant du bout de l’index, en tordant légèrement son visage, faisant comprendre au comte, que ses gencives emportaient un passager clandestin. Gaucelm pouffa légèrement et ôta le vil morceau de légumes, avant de de s’adresser en retour au petit homme rabougri.

Merci mon bon. Faites comme à l’accoutumée …

Fulbert hocha la tête et le trio s’arrêta devant une porte massive et richement sculptée. Le garde ouvrit la porte, etle vieux clerc entra, toussotant légèrement pour s’éclaircir la voix, avant de proclamer, l’air solennel.

Faites place … A Sa Grasseté, Son Eminence, Sa Riante Bedonnerie, Sa Grassouillerie … Le Comte Gaucelm d’Odélian !

Le Gras entra suite à cette annonce qui se voulait percutante, un sourire ravageur barrant son visage. Il gloussa en aperçevant le Sénéchal et s’adressa à lui sans détour.

Mon bon Kazil ! Permettez moi de vous appeler Kazil, mon bon … Comment allez vous, en ce doux matin ? Hmm

Son regard se figea alors sur la droite. La Dame d’Erac était déjà là, lui qui pensait arriver avant elle, et avoir le temps de se préparer à une si charmante rencontre. Il déglutit difficilement en observant la tenue splendide d’Astéride, mais, même si la sueur commençait à perler sur son front, il ne se laissa pas gagner par le trac. Il s’inclina vers la sœur du Roy en souriant.

Madame … C’est un grand honneur pour moi de vous rencontrer. J’ai eu le loisir de contempler les beautés de vos terres, mais je découvre enfin le joyau d’Erac. C’est un enchantement.

Il se redressa, adressant un petit sourire satisfait à ses hôtes, puis il posa une question, presque innocemment.

Vous m’avez fait mandé ?
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Dim 4 Oct 2009 - 20:41

Par les 5 !
Astéride faillit se retrouver par terre devant l'annonce du serviteur de Comte d'Odélian. Une voix de stentor, percutante et...Inutile. Passer le premier moment de stupeur, elle se recomposa un visage serein et accueillant. Derrière le jade de ses prunelles, son esprit bouillonnait tandis qu'elle faisait connaissance du Comte. Par Néera...Elle ne s'était pas attendu a un tel personnage, Kazil n'avait fait qu'effleurer la mise ou l'apparence de l'homme, mais elle devait avouer qu'il en imposait...Dans tout les sens du terme d'ailleurs. Elle ne savait dire si il marchait ou si il tanguait tant le ventre proéminent du comte se dandinait. Fébrile, elle se mordit violemment l'intérieur de la joue, coupant court a un fou rire qui aurait été mal interprété et surtout de fort mauvais aloi.

Sire d'Odélian s'adressa tout d'abord au Sénéchal, usant d'un ton familier qui surprit la jeune femme. Elle même n'avait osé nommer son oncle par alliance avec une telle désinvolture, mais qu'importe, elle ne fit aucune remarque, se contentant de sourire avec grâce et sympatie.

Puis le comte s'adressa a elle, la complimentant. Dieux que parfois ces ronds de jambes pouvait l'agacer ! Mais elle fit contre mauvaise fortune bon coeur et tendit gracieusement une main, dos vers le ciel.

-Sire d'Odélian...Sachez que c'est un honneur que de vous recevoir sous mon toit. J'espère que vous me pardonnerez mon absence lors de votre arrivée mais j'ose croire que vous fusse traité avec tout les égards

Elle s'était exprimé avec courtoisie et chaleur sans une once de tremblement.
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Dim 4 Oct 2009 - 20:52

Le Sénéchal se retourna à l’arrivée du Comte d’Odélian. Il l’observa pendant que celui-ci mit en forme ses différentes politesses. Toujours courtois et non avare de compliment, Gaucelm arrivait à paraître par moment faux même lors de salutations. Kazil ne put s’empêcher d’hausser un sourcil devant les compliments adressés à Dame Astéride. Finalement, le Duc de Langehack se félicitait de ne pas être une femme, néanmoins la demi sœur du Roi devait en avoir bien d’autres. Lorsque cette étrange cérémonie fut terminée, Kazil désigna au Gras un siège où il pourrait prendre place après que celui-ci ait fait par de son questionnement sur sa présence ici.

Kazil sourit légèrement. Bien qu’il n’avait pas spécifié entièrement la raison de son invitation ci ce n’était une réunion au sujet de la guerre civile, il devait bien se douter du motif. Les agissements officiels de chaque duché, baronnie ou comté étaient connus par le Sénéchal grâce aux services secrets royaux et les mouvements du Comte n’étaient pas restés des plus discrets.

-«Tout d’abord, nous ne pouvons nous permettre de telles familiarités qui pourrait être mal interprétées, Messire d’Odélian. Je vous prierai donc de continuer à convenir des coutumes d’usage.

Vous avez été convoqué pour que nous puissions vous poser quelques questions. Tout d’abord, j’aimerais connaître la raison de vos derniers mouvements de troupe et si elles ont un rapport avec celles du Duc de Serramire.»


Bien que la remontrance fût gentille, le Marquis De Sephren remit en place le Comte tout en restant le plus diplomatique possible. Du reste, la question se voulait directe et franche. Kazil savait que même si Gaucelm allait mentir, il informerait son Duc que leurs agissements n’étaient pas passés inaperçu et qu’ils devraient redoubler de vigilance. Ce qui retarderait sans doute leur plan de quelques semaines et qui permettrait peut être de mettre fin à la guerre civile rapidement.

-«Il est aussi important que l’on sache si vous seriez prêt à soutenir le Roi et Diantra si jamais une lutte ouverte contre les barrons félons doit avoir lieu.»

La réponse devrait normalement être évidente mais au vu des évènements qui continuaient de se dérouler peut être pas. On entendait certaines personnes cracher sur le Roi et prétendre pouvoir rester neutre vis-à-vis de celui-ci avec une aisance que l’on n’avait point connue par le passé. En tant que fidèle de sa Majesté, Kazil entendait bien que le Gras respecte ses engagements envers la couronne. Si cela ne semblait pas être le cas, un jour ou l’autre il devra payer de son insolence.

Le Duc de Langehack croisa le bras et porta quelque peu son attention sur Dame Astéride. Dommage, que Messire d’Aegar ne participa pas à cette réunion. Les échanges auraient été sans doute des plus intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Gaucelm d'Odelian
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 853
Âge : 217
Date d'inscription : 27/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Lun 5 Oct 2009 - 16:47

Gaucelm savoura ce petit moment d’intimité qu’est le baise-main, s’inclinant et effleurant le dos de la main d’Astéride du bout des lèvres, constatant la douceur et le teint laiteux de la sœur du Roy. Ce frêle moment , qui semblait un brin érotique pour le Gras, fut égayé par la jeune femme, qui répondit au comte en arborant un petit sourire.

Sire d'Odélian...Sachez que c'est un honneur que de vous recevoir sous mon toit. J'espère que vous me pardonnerez mon absence lors de votre arrivée mais j'ose croire que vous fusse traité avec tout les égards

L’acceuil fut très bon et j’ai eu le loisir de découvrir votre ville avec émerveillement. Charmant, vraiment !

Un sourire inondant le visage rondouillard lorsque le Sénéchal invita le Gras a posé son immense céans sur un fauteuil relié en cuir des plus confortables. Un petit gloussement de satisfaction se fit entendre, alors qu’il roulait des fesses pour tester le moelleux. Au même instant, dans un froissement de papier, Fulbert trottina jusqu’au côté du comte, préparant encrier et plume d’oie, prêt à consigner la moindre parole. Kazil s’adressa à Gaucelm, avec un petit sourire ne cachant pas le côté autoritaire de la requête.

Tout d’abord, nous ne pouvons nous permettre de telles familiarités qui pourrait être mal interprétées, Messire d’Odélian. Je vous prierai donc de continuer à convenir des coutumes d’usage.

Vous avez été convoqué pour que nous puissions vous poser quelques questions. Tout d’abord, j’aimerais connaître la raison de vos derniers mouvements de troupe et si elles ont un rapport avec celles du Duc de Serramire.
Il est aussi important que l’on sache si vous seriez prêt à soutenir le Roi et Diantra si jamais une lutte ouverte contre les barrons félons doit avoir lieu.


Vous avez raison, Kazil. Gardons les coutumes.

Et paf ! Non mais ! Pourtant le ton était enjoué et parfaitement adapter à celui que le Sénéchal avait employé, mais il n’en demeurait pas moins une petite pique. Certains trouvaient ça drôle, et Gaucelm passait pour un être insolent et maladroit, presque bête … Un homme intelligent peu se faire passer pour un idiot, l’inverse est beaucoup plus difficile, n’est-ce pas ? … Il sortit un gloussement dont lui seul à le secret, puis il poursuivit.

Les troupes ? Avec le Duc ? … Allons, mon bon. Même si il est mon suzerain, il n’en reste pas moins incompétent. Il part faire la guerre en Oësgard. En Oësgard ! … Mais le Roy a besoin de nous. Dès que j’ai eu vent du siège de notre bonne ville de Diantra, j’ai fait levé le ban … Mon armée sera bientôt prête à rejoindre les forces royales et à bouter les rebelles hors de ses murs. Odélian fera TOUT pour éliminer les traîtres !

Gaucelm se pencha vers le clerc en l’alpaguant par la parole.

N’est-ce pas, Fulbert ?

Certes oui, Monseigneur

Il tourna à nouveau les yeux vers Kazil, et lança une phrase sur un ton des plus anodins.

J’espère juste pouvoir rejoindre Diantra sans encombres, ce qui m’étonnerait je l’avoue

Cela pouvait sembler être une pensée qui venait de lui échapper, mais le Gras ne laissait rien au hasard. Avait-il réussi à piquer la curiosité de ses hôtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Lun 5 Oct 2009 - 19:13

S’il avait eu une épée au fourreau, il aurait décapité Gaucelm d’Odélian sur le champ. Jamais il n’aurait permis une telle insolence au sein de ses rangs. La provocation était gratuite et ironiquement tournée. Néanmoins, sa réponse l’intéressait davantage plutôt que ces viles friponneries, digne des plus vulgaires mendiants du Royaume. Kazil resta stoïque et froid, attentif aux détails qu’ils venaient de donner. Ainsi le Duc de Serramire, Merwyn comptait attaquer la baronnie Oësgard sans prévenir le Roi. C’était donc cela la tactique de Sainte Berthilde et de Serramire ? Attaquer en prétextant l’injustice faite au Roi des terres qui n’étaient pas les leurs. Quelle folie avait frappé ces dirigeants, il n’y a qu’une Justice en ce Royaume et elle est commune à tous, en aucun cas leur acte sera légal et appuyé par la couronne.

-« Nous sommes honoré de vous savoir à nos cotés pour protéger Diantra des traîtres. Je ne pensais pas que votre décision était imminente, mais vous avez raison. Nous devons mettre un terme rapidement aux agissements des barons félons. »

Par la suite, les paroles du Comte furent ambiguës. Elles étaient soit insultantes à l’égard d’Erac ou bien il avait une raison de craindre Sainte Berthilde pour une raison qui lui était inconnu. Les yeux froncés, il fixa le Comte.

-« J’attends une explication au sujet de vos paroles, Messire d’Odélian. Vos paroles sont plus que douteuses, je pense d’ailleurs que vous le comprenez très bien. »

Les dires de Gaucelm n’étaient pas arrivés au hasard et il attendait les explications de celui-ci pour essayer d’entrevoir la raison cachée de ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Sam 10 Oct 2009 - 11:30

Astéride retint un juron bien sentit. Par les dieux que ces ronds de jambes la lassaient ! Surtout qu'elle les savait bien hypocrites par bien des côtés, mais elle répondit par un adorable sourire au baise main du Comte, même son regard d'eau n'exprima rien d'autre qu'une aimabilité de façade, elle prenait soin de cacher son agacement. Ceci dit, elle ne put cacher un léger froncement de sourcils marquant sa réprobation lorsque Gaucelm provoqua sciemment le Sénéchal, se n'était pas digne d'un noble, surtout dans un moment comme celui qu'ils traversaient tous. Un doute vint donc l'effleurer, Gaulcem était il réellement un allié ? Ou ne cherchait il pas a servir des interêts bien plus personnels ? Difficile de cerner le Comte en un coup d'oeil, même si il suintait le ridicule, quelque chose lui disait de s'en méfier comme de la peste.

D'ailleurs son discour ne fit que renfocer cette impression alors qu'ils étaient désormais tous installé confortablement. Incanus ouvrit a peine un oeil, mais celui ci fut aiguisé lorsqu'il se posa sur le Comte. Fort heureusement, il se garda de faire un commentaire parce que sinon, il y avait de fortes chances pour qu'elle explose de rire. Déjà là, elle sentait avec acuité l'amusement de son dragon. Inspirant délicatement mais profondément, elle écouta donc la suite des débats. Et voilà qu'on les insultait sous son propre toit ! Gaulcem ne manquait décidement pas d'air et Kazil eut tôt fait de relever la remarque avec une...diplomatie toute relative.

-Allons Messieurs, un peu de calme voulez vous ? Sire de Sephren, je suis sure que Sieur Gaulcem est bien trop digne pour insulter ses hôtes n'est pas Sire ?

Fit elle doucement a l'intention du Gras, mais même si elle jouait a la perfection les gourdasses de service, elle n'oublierait pas ses paroles, loin de là. Gaulcem sera donc étroitement surveillé et par des moyens que le plus simple mortel ne pouvait avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Gaucelm d'Odelian
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 853
Âge : 217
Date d'inscription : 27/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Sam 10 Oct 2009 - 12:31

Gaucelm souriait légèrement, attendant une quelconque réaction de la part de ses hôtes, qui ne tarda pas, mais fut des plus surprenantes.

J’attends une explication au sujet de vos paroles, Messire d’Odélian. Vos paroles sont plus que douteuses, je pense d’ailleurs que vous le comprenez très bien.

Le Sénéchal ressemblait à un petit roquet, prêt à mordre le Gras. Il était donc impulsif et méfiant, comme quoi faire le niais n’empêche pas de trouver des failles chez ses interlocuteurs. Dame Astéride intervint rapidement pour calmer les esprits.

Allons Messieurs, un peu de calme voulez vous ? Sire de Sephren, je suis sure que Sieur Gaulcem est bien trop digne pour insulter ses hôtes n'est pas Sire ?

Le Gras dodelina de la tête pour acquiescer, et répondit aux accusations de Kazil en prenant un ton un peu plus sérieux.

Merci de votre confiance, Dame Astéride … Ne vous emportez pas, K … Sénéchal

L’hésitation était voulue, calculée … Un faux indice laissant croire que le Sénéchal avait pris l’ascendant. Du coin de l’œil, il aperçut l’étrange reptile de Madame la Sœur du Roy, qui semblait le dévisager de ses yeux ronds … Quel bestiole ridicule !

Quel charmant et cocasse animal, vous avez là, Madame …

Il gloussa hypocritement, puis reprit le cours de ses explications.

Jamais ! Ô grand jamais, je ne remettrais en doute votre fidélité au bon Roy Trystan ! … Mes craintes se portent sur le marquisat qui sépare nos contrées … Sainte-Berthilde … De sombres rumeurs courent sur la noblesse berthildoise … Et des noms étranges sont cités dans de terribles affaires comme …

Le sens de la rupture du bonhomme … Le suspens, presque aussi insoutenable que lors de l’attente du nom du dernier éliminé de la semaine, dans une maison où, bêtises et conneries bataillent avec imbécilité et inculture, puis le couperet tombe.

… Celle du Langecin … Je ne peux, ni ne veux donner de crédits aux rumeurs, mais il se pourrait que la trahison de Sainte Berthilde, soit plus profonde et plus ancienne que celle des insurgés. Je ne peux en dire plus pour le moment, sans craindre de calomnier le Marquis … Pourtant, j’ai un mauvais pressentiment … Voilà d’où vient ma crainte …

Il sourit à nouveau, le visage calme et serein, puis il regagna le fond de l’assise de cuir et croisa les mains sous son gloître, attendant la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Dim 11 Oct 2009 - 18:47

Comment cet homme pouvait il porter le titre de « Noble » ? Il fixa d’un regard froid le Comte d’Odélian pendant un moment. Il semblait s’amuser de la situation et il arrivait à passer avec une telle aisance d’une expression à une autre. S’agissait il d’une pièce de théâtre ou bel et bien d’une réunion ? Gaucelm ne faisait que se moquer d’eux et en feignant la candeur, Kazil ne pouvait apporter aucune preuve. On ne fait pas justice au nom de la morale et des sentiments, il lui faudrait quelque chose de matériel. Cependant, la situation n’était pas arrivée encore à cette extrémité. Le Gras avait juré de venir au secours de Diantra et de rester fidèle au Roi, c’était tout ce qui lui importait pour le moment.

Pendant ce temps, Gaucelm ne cessait de flatter la Dame d’Erac, bien qu’il sentait qu’Astéride restait plus dans la politesse que dans l’admiration. C’est alors que le Gras commença de parler de ses doutes envers Sainte Berthilde, des doutes que Kazil avaient mis en évidence quelques jours plus tôt. La venue de ce grotesque personnage aurait au moins apporté les réponses aux questions que le Sénéchal se posaient depuis quelques temps. L’air neutre, mais attentif, il s’amusa presque du suspens que laissa le Comte jusqu’à la mise en exergue de la potentielle trahison d’Aegar, le Marquis de Sainte Berthilde.

Il y eut un moment de silence. Le Duc de Langehack pesait dans sa tête chacune des paroles de Gaucelm d’Odélian. Le Sénéchal De Sephren avait réuni toutes les informations nécessaires, Gaucelm n’avait pas besoin d’assister aux délibérations.

-« Hum, nous prenons note de vos informations, Comte d’Odélian. Néanmoins vous comprendrez que nous ne pourrons y prendre des mesures sans des réelles preuves. Comme vous l’avez dit, la rumeur a mis en avant cette affaire et comme chacun le sait la rumeur ne fait pas preuve de discernement. »

Il regarda un instant Astéride. Il lui sourit légèrement, le Duc de Sephren était content que malgré la situation, la jeune femme se contenait et rester inébranlable. Quant à lui, il avait joué son rôle comme il devait le faire. Kazil était un militaire et avait la réponse sèche, c’est ce que l’on attend d’un homme de combat.

-« Dame Astéride, avez-vous quelque chose à ajouter ? »

L’homme trouva dommage que les paroles de Gaucelm ne pouvaient être pris pour argent comptant. Avait il mis au point une mascarade car il connaissait les doutes du Sénéchal envers Sainte Berthilde, ou bien était il sincère derrière ses airs faux ? Peut être que finalement cette réunion avait apporté plus de questions que de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Dim 18 Oct 2009 - 19:25

A quel jeu jouait donc ce comte ? Pourquoi distillait il son venin ainsi ? Protégeant ses arrières prudemment. Le doute pouvait être permis, le message d'Aegar prouvait si il y en avait besoin, la connivence existante entre Serramine et Sainte Berthilde ajoutant au moulin des paroles du Gras. Incanus ne loupa pas le coup d'oeil du Comte sur sa personne et il est heureux qu'il ne fut pas télépathe.

"-Je n'aime pas son regard...
-Comment veux tu qu'il te regarde ? Admiratif ? Soumis ?
-Craintif ?
-Je te rapelle que tu as la taille d'un lézard qu'un de ses pieds pourrait écraser sans sourciller, comment veux tu qu'il te regarde d'un air peureux ?
-Si j'avais ma vraie taille ! Ce gros bonhomme mourrait de peur !
-Oui, mais tu ne l'a pas et il ne vaudrait mieux pas pour toi !
-Il n'empeche qu'il est ridicule !
-Tais toi, tu me déconcentre, je n'arrive plus a suivre la conversation."


Renfrogné le dragon émit un léger sifflement quasi inaudible et tourna carrément le dos au Comte.

-Les rumeurs sont dangereuses, Sire Gaulcem, il ne faut que leur prêter une oreille légère.

Ceci dit, ce maudit comte avait réussit a mettre le doute et semer la zizanie...Elle remercia Kazil de son intention, prouvant par là que sa voix comptait autant que la sienne et secoua doucement la tête.

-Je crois que tout a été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Gaucelm d'Odelian
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 853
Âge : 217
Date d'inscription : 27/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Lun 19 Oct 2009 - 14:34

Le Gras contemplait ses hôtes, un large sourire ourlant ses lèvres épaisses, l’air ravi. Ils l’avaient écoutés attentivement et semblait digérer les paroles un bref instant avant que le Duc de Langehack ne brise ce silence éphémère.

Hum, nous prenons note de vos informations, Comte d’Odélian. Néanmoins vous comprendrez que nous ne pourrons y prendre des mesures sans des réelles preuves. Comme vous l’avez dit, la rumeur a mis en avant cette affaire et comme chacun le sait la rumeur ne fait pas preuve de discernement.

Il se tourna vers Dame Astéride, l’invitant à partager les débats, à poser des questions ou autre …

Dame Astéride, avez-vous quelque chose à ajouter ?

Les rumeurs sont dangereuses, Sire Gaulcem, il ne faut que leur prêter une oreille légère ... Je crois que tout a été dit.

… Euh …

Non mais … Par les Cinq !! Dans le genre potiche qui sert à faire joli près de la cheminée, elle se posait là ! Certes sa compagnie était des plus charmantes et elle avait la beauté des nymphes de légendes, mais niveau conversation, bonjour … Une femme de bonne famille devrait pouvoir soutenir une discussion d’hommes, surtout que celle-ci était d’un niveau suffisament accessible pour la gent féminine. Une chance qu’elle fût la sœur du Roi, ou alors c’était peut-être le vilain petit canard de la famille … Bref, Gaucelm était déçu de l’image que renvoyait la jeune femme … Lui et son idéalisme …

Le débat semblait clos, le Gras abattit alors sa dernière carte. Le bonus, le plus, le petit truc qui fait que c’est Sa Grasseté. Un petit air enjoué, mais à la fois très sérieux, se marriait à sa face riante.

Bien ! Comment pouvons nous matérialiser cette alliance ?

Il observa ses comparses un bref instant, puis il s’expliqua.

Voyez-vous, si comme je le crains, les berthildois s’opposent à moi, j’ai besoin de quelque chose qui prouve ma loyauté envers le Roy face aux dissidents. Je reste convaincu que c’est une rébellion de dirigeants … Le peuple suivra un partisan du Roy et de la Justice …

Il marqua une nouvelle pause, toussotant légèrement en observant Astéride et Kazil, puis l’estocade fut portée.

La coutume odélianne nous indique de sceller ce pacte par un mariage entre nos maisons, Sénéchal … Vous qui aimez respecter les traditions …
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Lun 19 Oct 2009 - 18:54

Dame Astéride venait de mettre fin aux discussions vis-à-vis de cette réunion. Mais de l’avis de Kazil de Sephren, Gaulcem d’Odélian n’allait pas s’arrêter maintenant. Le regard du Sénéchal resta sur le visage gras du Comte qui semblait attendre un peu pour faire son effet. Toujours ces mises en scène et ces faux semblants. De nouveau, un silence s’abattit dans la salle, laissant place aux bruits du vent qui s’abattait contre les fenêtres du château d’Erac. Un silence qui fut rompu par le Comte d’Odélian qui s’adressa à eux d’une mine réjouie. Alors que la guerre faisait rage en Diantra, Gaucelm venait de proposer une réjouissance pour fêter une alliance de circonstance. Bien que celle-ci fût justifiée par la crainte du noble vis-à-vis de Sainte Berthilde, cette proposition de mariage restait difficile à avaler.

-« Je comprends vos doutes et vos craintes, Messire Gaucelm. Si ces rumeurs sont fondées, vous pourriez être en danger. Il serait désastreux que vos troupes soient renversées avant que celles-ci n’atteignent Diantra.

Néanmoins je n’avais pas connaissance de ces pratiques en Odélian. Néanmoins ce n’est pas en tant que Duc que je vous demande cette aide cher Comte mais en tant que Sénéchal de l’Armée du Roi. De plus, Langehack ne possède aucune pucelle dans sa maison. Comme vous le savez la famille de Sephren a subi cette dernière année un destin tragique, la jeune Ashenie est toujours portée disparue. C’est ainsi que même si j’étais ici en tant que Duc de Langehack, je ne pourrai honorer cette tradition. Vous m’en voyez navré.. »


La mine du Sénéchal s’était quelque peu atterrée. Demeurer le seul représentant de la famille de Sephren était un lourd fardeau. La mort avait fauché son frère et sa femme et leurs enfants demeuraient disparus. Mais le moment n’était pas aux souvenirs douloureux et à l’affliction. Le Duc redressa la tête puis observa Gaucelm d’un air compréhensif.

-« Je pense avoir le moyen de prouver au peuple la légitimité de votre déplacement en Diantra. Le Chevalier d’Astalith, membre des Chevaliers de la Rose Blanche vous escortera avec les siens. La présence de cette personne suffira à balayer les doutes du peuple et vous permettre de mener à bien vos troupes jusqu’à destination. »

Le Sénéchal marqua une petite pause. Cette idée était la seule option qu’il lui restait. Les Chevaliers de la Rose Blanche avait bonne réputation dans le Royaume.

-« Si vous n’avez rien à rajouter et que cela vous convient, les membres de la Rose Blanche vous accompagneront jusqu’à Odélian puis vous pourrez gagner Diantra en sécurité. Nous nous y retrouverons là bas pour balayer la menace de ces maudits barons. »
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Lun 19 Oct 2009 - 21:57

Croire que cela suffirait avait été une erreur. Elle le comprit en voyant le visage du Comte se teinté d'un sentiement indéfinissable. L'air de rien, elle scrutait ses traits grasouillets, ses joues rebondies et se demanda comment pouvait elle voir ses yeux. Mais cette pensée ne l'effleura qu'a peine. Aegar de Sainte Berthilde avait prit contact avec Erac, arguant un discour similaire a celui de Gaulcem. Mais il était une chose que Kazil et elle savait, c'était cette entente entre Serramine et le marquisat, chose qui avait dût échapper a Gaulcem, où celui ci ménageait il son effet, ce qui était possible. Jusqu'à présent, elle n'avait dit que banalité idiotes et stupides, là était précisément le but, mais elle avait écouté avec attention chaques mots, chaques paroles sans en perdre une miette. Après tout, qui se méfierait d'une cruche tout juste bonne a faire jolie ?

Contre sa nuque, elle sentait le souffle d'Incanus et mentalement, elle lui donna un ordre précis auquel il répondit par une caresse légère. Bien...

Cela dit, elle crut que sa machoire allait se décrocher en entendant le Comte parler mariage...On était en guerre ! La maison d'Erac et de Langehack avait subit de terribles revers mais si leur puissance n'en était pas affectées, de toute côtés s'élevaient des cris de révolte et cet abrutit d'Odélian demandait la main d'une héritière de Langehack ?

Astéride se pinça fortement la main, se qui eut pour effet de faire naitre deux larmes au coin de ses yeux pairs et sembla un instant fourdoyée de douleur en posant une main désespérée sur l'avant bras de Kazil. Ses iris jade se posèrent sur le comte.

-Vous voilà bien cruel Sire...Nous rappeller cette perte atroce qu'est la disparition de mes cousins. Ma douce cousine, cause de tant de sang et de violence...Me rappeller son souvenir attise ma douleur...

Une larme coula le long de sa joue, et son regard luisait de la parfaite imitation d'une douleur immonde... Doucement, elle s'éventa de la main droite et se mis a haleter, semblant sur le point de se pâmer. Son doux regard luisant de chagrin sembla trouver un réconfort certain dans la robustesse du Sénéchal du roi et elle ferma doucement les yeux, image même de l'affliction.Mais dans son esprit se déchainait une colère légitime. Ce gros tas de gras n'avait donc que cette idée en tête ? Il prétendait connaître certaines informations sur ses voisins mais ignorait que la cause de ce soulèvement était justement la disparition tragique de sa cousine ? Oserait il mettre leur parole en doute ? Lui qui venait de calomnier Sainte Berthilde ?

-Si vous le désirez, l'oriflamme d'Erac accompagnera vos troupes, Sire d'Odélian, prouvant sans peine le soutiens que vous apportez a sa maison et donc a son roi. Je ne peux qu'appuyer de mes maigres moyens la proposition du Sénéchal de Sephren.

Ajouta-t-elle d'une voix affaiblie tandis qu'Incanus se gaussait en silence, l'applaudissant mentalement de ses talents de comédienne. Après tout, Melisandre avait été un très bon professeur et personne ne la connaissait suffisement pour deviner le subterfuge. Même Kazil devait s'y être laissé prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Gaucelm d'Odelian
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 853
Âge : 217
Date d'inscription : 27/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Mar 20 Oct 2009 - 13:18

Gaucelm se gaussait intérieurement. Il aurait pu payer, pas trop cher quand même, l’argent est un bien précieux, pour voir la tête de ses hôtes. Il parvenait, malgré tout, à garder cet air à la fois sérieux et enjoué, alors que chacun répondait.

Je comprends vos doutes et vos craintes, Messire Gaucelm. Si ces rumeurs sont fondées, vous pourriez être en danger. Il serait désastreux que vos troupes soient renversées avant que celles-ci n’atteignent Diantra.

Néanmoins je n’avais pas connaissance de ces pratiques en Odélian. Néanmoins ce n’est pas en tant que Duc que je vous demande cette aide cher Comte mais en tant que Sénéchal de l’Armée du Roi. De plus, Langehack ne possède aucune pucelle dans sa maison. Comme vous le savez la famille de Sephren a subi cette dernière année un destin tragique, la jeune Ashenie est toujours portée disparue. C’est ainsi que même si j’étais ici en tant que Duc de Langehack, je ne pourrai honorer cette tradition. Vous m’en voyez navré...


Dame Astéride eut aussi une réaction et cette fois, ce ne fut plus celle d’une fougère mais celle d’une femme. Elle intervint, les larmes aux yeux.

Vous voilà bien cruel, Sire...Nous rappeller cette perte atroce qu'est la disparition de mes cousins. Ma douce cousine, cause de tant de sang et de violence...Me rappeller son souvenir attise ma douleur...

Les naseaux du Gras frétillaient alors qu’il observait la prestation tragique de ses comparses. Il analysait les gestes, les mots, chaque petits détails. Quelque chose l’embêtait dans la réaction de la jeune femme. Pourquoi renchérir et enfoncer le clou, si cela était douloureux ? Et puis, les larmes, n’était-ce pas un peu trop et immédiat ? Simple supposition, bien sûr, mais quelque chose n’était pas clair et viser les événements du Langecin avait été un choix judicieux pour lui. Tant mieux … Autant profiter de cet imbroglio. Ils poursuivirent de concert.

Je pense avoir le moyen de prouver au peuple la légitimité de votre déplacement en Diantra. Le Chevalier d’Astalith, membre des Chevaliers de la Rose Blanche vous escortera avec les siens. La présence de cette personne suffira à balayer les doutes du peuple et vous permettre de mener à bien vos troupes jusqu’à destination.

Si vous le désirez, l'oriflamme d'Erac accompagnera vos troupes, Sire d'Odélian, prouvant sans peine le soutiens que vous apportez a sa maison et donc a son roi. Je ne peux qu'appuyer de mes maigres moyens la proposition du Sénéchal de Sephren.

Le Sénéchal s’apprêta à se lever en disant.

Si vous n’avez rien à rajouter et que cela vous convient, les membres de la Rose Blanche vous accompagneront jusqu’à Odélian puis vous pourrez gagner Diantra en sécurité. Nous nous y retrouverons là bas pour balayer la menace de ces maudits barons.

Le Gras répondit alors. Oui, il avait encore des choses à ajouter, remuant un peu le couteau dans la plaie béante.

Je la savais disparue … Non morte … Gardez espoirs, mes amis ! Je reste convaincu de la survie de la jeune dame du Langecin … D’ailleurs … Pour symboliser cet espoir commun, signons ce pacte d’union. Si nous la retrouvons … Non ! Lorsque nous la retrouverons, nous pourrons ainsi unir nos maisons.

Il sourit légèrement avant de poursuivre.

Faisons cela en signe d’espoir et de croyance en la jeune duchesse !

Il tourna alors les yeux vers Astéride et continua son discours.

Pour ce qui est de votre oriflamme, ainsi que de la Rose Blanche, mon bon Sénéchal, je vous remercie grandement de ses cadeaux. Mais m’accompagner jusqu’à Odélian pour ensuite revenir jusqu’ici serait une perte de temps pour eux. Rejoignons-nous plutôt, une fois que mes armées seront levées. Etherna la pacifique ne me posera guère de problème

Si seulement Kazil et Astéride pouvait imaginer ce qu’il entendait par là.

Je rencontrerais Olysséa sur ma route et ses ponts fortifiés, ou devrais passer par Sainte Berthilde, c’est là que j’aurai besoin de vous et de vos hommes. Fixons un point de rendez vous et ensuite nos glorieuses armées feront route vers Diantra main dans la main. Qu’en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   Lun 26 Oct 2009 - 20:18

Le Comte d’Odélian souhaitait n’en fait qu’à sa tête et fixer lui-même les règles du jeu. Néanmoins il semblait oublier que Kazil et Astéride ne lui demandaient pas un service mais d’effectuer son devoir envers la couronne royale. Jamais non jamais, le Duc de Langehack ne laissera sa nièce aux bras d’un tel être. Pour son frère, il devait veiller à son bien et en la mémoire de celui, il se refusait à cette Alliance. Maintenant, le temps des négociations était terminé, le Sénéchal avait suffisamment flanché sous les exigences de ce noble. Il le fixa d’un air pensif un instant, essayant de savoir ce qui pouvait se passer sous cette armure de graisse, mais ce fut sans grand succès.

-« Le choix ne se pose pas Comte d’Odélian. En tant que Sénéchal, je tiens à votre sécurité et l’ordre de la Rose Blanche vous escortera. Je vais partir sur le champ sur Diantra et cela ne servira à rien que les Chevaliers de la Rose Blanche demeurent ici. L’affaire est pressante et requiert notre plus grande attention. Vous avez eu des exigences, nous les avons jusque là comblé, maintenant nous devons agir et c’est à vous d’accepter à votre tour les notre. »

Il n’était pas question cette fois ci que l’on revienne sur les paroles que le Marquis de Sephren venaient de prononcer. Diantra était en ce moment même en train de subir les attaques des barons et du sang était versé en vain. Cette discussion ne menait plus à rien et il fallait agir. Il posa son regard sur Astéride et c’est alors qu’il la vit changer de figure. Avant qu’elle ne puisse ouvrir la bouche, elle s’évanouit. D’un geste rapide, le Sénéchal la rattrapa puis s’assura qu’elle respirait toujours. Il observa alors Gaucelm.

-« Elle respire encore.. Je crois que l’énonciation de la jeune Ashenie l’a perturbé. Je vous demande Gaucelm d’Odélian de vous en tenir à nos engagements. Nous ne pouvons plus attendre, Diantra a besoin de nous. Croyez vous que le fait que le Roi soit obligé de quitter sa demeure est normal ? Je vous attendrai à Diantre avec l’Ordre de la Rose Blanche et l’Oriflamme d’Erac qui vous escorteront durant tous vos trajets jusqu’à la Capitale. Vous nous avez fait comprendre vos craintes, les voilà combler, je vous demande maintenant de faire votre devoir de noble et fidèle du Roi. Maintenant veuillez m’excuser, je vais raccompagner, Dame Astéride à ses appartements.»

Kazil salua d’un signe de la tête le Gras puis se redressa en se saisissant du corps de la Dame d’Erac. Il interpella un page pour raccompagner Gaucelm à ses appartements, puis il quitta la salle de réunion. Cette détestable réunion venait enfin de s’achever et le Duc de Langehack en était soulagé. Il n’avait pas pensé que la discussion allait être aussi ardue mais il s’était attendu à ce que cet homme négocie quelques conditions. Il pensa un instant à Lysandre et espérait que le Comte tiendrait parole.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une réunion fortuite ( Astéride, Gaucelm)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Une petite halte [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: