AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Jeu 27 Mai 2010 - 23:32

Les changements se bousculent…

Le Grand Tournoi Royal de Diantra s’était achevé il y a peu, mettant un terme définitif, ou presque, à la sombre période de la Guerre Civile, et le début d’une nouvelle période que tous sans doute espéraient prospère à présent, en ces heures de reconstructions.

Pour Arthur… L’avenir se trouvait désormais en Ancenis, territoire qui avait souffert de la félonie, désormais entre ses mains, sous sa responsabilité, ainsi l’avait décidé et demandé le Roi. Avec l’héritage qu’il portait, l’adoubement particulier exécuté par son suzerain et son intronisation au rang de Baron d’Ancenis, il savait allier les traditions familiales et chevaleresques à ce qu’avait voulu et désiré son père en le faisant courtisan aux cours d’Erac et de Diantra.
Mais avant de se rendre en Ancenis, il lui fallait faire quelques préparatifs prioritaires… C’est ainsi et pourquoi il avait quitté Diantra quelques jours après sa nomination pour retourner au Manoir familiale, dans les terres d’Erac.

Cela faisait plusieurs jours qu’il évoluait dans les couloirs de l’imposante demeure, où régnait une animation particulière… On réunissait les biens qui suivraient le nouveau baron dans son palais… Des trésors et l’héritage des Melasini, le matériel de Théodoric, entre autres choses. Et, alors que Jonas supervisait les préparatifs, gérant une équipe nombreuse de serviteurs et autres pages, écuyers volontaires d’amis de la famille, Arthur errait dans les jardins simples mais colorés et diversifiés du manoir.
Il jeta un coup d’œil à cette demeure qu’il quitterait bientôt… Oh, elle resterait sa propriété, gérer par un intendant… Mais il n’y reviendrait pas sans doute avant bien longtemps, une fois parti. C’était vraiment un superbe cadeau autrefois fait par la famille souveraine d’Erac…

Son errance, loin des soucis des préparations à la vie agitée de baron, lui permit de repenser encore à Roxane… S’interrogeant encore de sa situation, de son devenir…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Ven 28 Mai 2010 - 21:50

J'étais revenue de loin.

Tyra n'avait pas voulu de moi et avait poster sur ma route un ange gardien qui n'avait pas voulu me laisser mourir. Puisque Néera ne voulait pas que je disparaisse, je respectai sa volonté. Et ma discussion avec Acrion m'avait fait voir les choses autrement... Arthur y avait contribué, mais je n'avais pas pris la peine d'y réfléchir pour ne pas fléchir.

Et pourtant, son discours, ses conseils avaient été d'une grande sagesse. Après m'être remise de ma noyade, j'avais envisagé les choses d'un oeil neuf et avais décidé de reprendre ma vie en main et de tout faire pour ne pas laisser le mal l'emporter. Les oeufs de Leirn ne tomberaient pas entre de mauvaises mains. J'avais bien l'intention de voir Astéride et de lui raconter mes mésaventures, afin de trouver une solution. J'avais besoin de me raccrocher à mes amis.

Je repartis donc sur les routes parcourant les terres d'Erac et finis par tomber sur celles des Melasinir. Malgré moi, je m'y arrêtai. J'avais du faire peur à Arthur... Je me regardai d'un œil critique. J'étais dans un état pitoyable. Je n'avais plus de vêtements de rechange. Je n'avais que ma robe qui avait trempé dans la mer. Mes cheveux étaient grossièrement tressés dans mon dos, mes pieds nus. Une vraie vagabonde. Je levai les yeux vers le château, intimidée. Comment rejoindre Arthur et m'excuser de mon comportement? J'avais appris qu'il avait été éliminé du tournoi et qu'il avait été blessé. Rien de plus.

Mais jamais on ne me laisserait entrer ainsi...

Pourtant, je pris mon courage à deux mains, laissant Leirn voleter dans les environs. Je fus arrêtée par un garde à l'entrée qui me regarda comme une pestiférée. Je ne me démontai pas et le regardai calmement.

- "Bonjour messire, je souhaiterai voir le Seigneur de Melasinir."

Il me toisa et ris, avant de me dire de dégager.

- "Je suis prêtresse de Néera et je demande l'hospitalité... Sans compter que je suis une connaissance de Messire de Melasinir... Je vous assure que s'il apprend que je suis passée et que vous ne m'avez pas laissé entrer, vous allez le regretter."


Il parut hésiter, avant de ronchonner et de me laisser passer. Je pénétrai dans la cour du château et un serviteur vint m'accueillir. Jonas. Je fis une petite révérence.

- "Messire, mes hommages... J'aurais souhaité voir le Seigneur de Melasinir..."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Ven 28 Mai 2010 - 22:11

Pauvres serviteurs persécutés, par le vieux maître d’arme et maître de maison… Les voila envoyer ici et là… Mais tous trouvèrent du repos aux ordres et aux sermons récurrent quand on vint à frapper à la porte et qu’il se détourna d’eux pour se concentrer sur le visiteur. Quand il ouvrit, il fut surprit… Très surprit… Autant pour la personne qui se présentait, que pour l’état dans lequel elle se trouvait…
On était bien loin d’une splendide apparence qu’elle arborait au tournoi… Il ne pouvait imaginer ce qu’elle avait du vivre ces derniers jours, mais l’invita à entrer, elle qui attira des regards curieux avant que Jonas ne les remette au boulot. Il s'inclina respectueusement avant de répondre.

« Dame Roxane… C’est un plaisir d’avoir votre visite et de vous recevoir… Mais que vous est-il arrivé ? »

Il parlait bien entendu de son état, et sans attendre de réponse, il enchaina sur une proposition, conséquence de l’aspect qu’elle présentait malheureusement… Car non qu’il soit dégouté, quoique, un peu… C’était plus par souci de permettre à la demoiselle de se remettre en bonne condition et sous ses meilleurs atours, quoiqu’il lui soit arrivé.

« Qu’importe en fait… Mon seigneur est bien ici, mais peut-être désireriez-vous prendre un bain et vous changer avant de vous entretenir avec lui, non ? Je suis certain que nous pouvons trouver robe à votre taille et convenance dans la garde-robe de sa défunte mère… Qu’en dites-vous ? »

Il eut un sourire calme et agréable, il ne la jugeait pas, pour rien au monde… Au contraire, comment pouvait-il se permettre cela envers une personne aussi bonne et dont il devait tant, finalement.

« Oh et… Pendant que je vous ai sous la main, Dame Roxane… Encore merci pour tout ce que vous avez fait pour lui… »

Il attendit désormais la réponse à sa proposition… Nulle doute qu’Arthur pouvait bien attendre que sa dame se remette en état pour la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Ven 28 Mai 2010 - 22:48

J'eus un petit sourire timide quand le serviteur d'Arthur me demanda ce qu'il m'était arrivé. Je pris ma robe sale et déchirée entre mes mains, mon sourire se faisant contrit.

- "Trop de choses pour êtres racontées maintenant et dans ces conditions. Je suis désolée d'offrir un si triste spectacle à votre vue."

Sans compter que je faisais vraiment tâche dans ce décor de conte de fées... Oh j'avais déjà visité quelques châteaux, étonnamment : Soltariel, Missède, Diantra... et Maintenant, celui d'Arthur. Tous étaient différents par leur architecture et leur décoration. Celui d'Arthur était luxueux mais sans être rococo. Il manquait une touche féminine, il était davantage pratique.

Je laissai échapper un petit rire de gorge à la proposition du serviteur. C'était gentil et je mourrais d'envie d'être davantage à mon avantage mais je ne pus m'empêcher de répliquer avec malice :

- "Suis-je donc si affreuse et offensante pour la vue de Monseigneur?"


Mon regard se fit complice, plus vivant qu'il n'avait été depuis des mois et je fis une nouvelle révérence un peu provocante, mais sans être irrespectueuse.

- "Ce serait avec plaisir en vérité, sans être coquette, j'avoue que me montrer dans cet état à votre seigneur ne m'enchante guère."

Et bien oui, je voulais être jolie à ses yeux. Péché de vanité surement, mais tant pis. Mon regard se baissa alors que je me sentais génée de ses remerciements qui n'étaient nullement mérités. Et ce fut un murmure qui s'échappa de mes lèvres.

- "Je n'ai rien fais..."

Je suivis alors Jonas jusqu'aux bains et, après que les servantes eurent remplis la baignoire de cuivre, me laissais glisser dans l'eau chaude avec délice. On me frotta le dos, lava mes cheveux, me sécha. Puis je fus parfumée, coiffée, habillée d'une robe magnifique. Je n'en avais pas porté de si belle depuis le bal à Solaria.

On me ramena à Jonas. Mes cheveux blancs étaient tressés en fines nattes et des fils d'ors venaient parsemer ma chevelure neigeuse. On avait mis un peu de rose sur mes lèvres et mes pommettes. Je souris à Jonas.

- "Suis-je désormais digne de voir votre Seigneur?"

[HRP : La robe]
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Ven 28 Mai 2010 - 23:24

Affreuse et offensante… Non, elle ne l’était pas. Malgré son état, elle demeurait une femme d’une grande beauté, et à moins qu’elle ne vive un long moment, des mois, des années même dans la crasse, elle ne saurait détériorer cela. Mais le souci était plus dans la présentation, pour elle… Elle n’avait sans doute pas l’envie de se présenter à Arthur sous des allures de vagabonde.
Il sourit amusé quand elle accepta… C’était évident qu’elle accepterait… Quelle dame, surtout avec ces traits, ne souhaitait pas se faire belle pour son chevalier servant ? Aucune, c’est certain, et Roxane ne faisait pas exception.

« Alors nous allons remédier à cela immédiatement, afin que vous vous montriez à votre avantage. »

Il eut un sourire complice, comme si s’eut été un complot partagé à l’encontre du seigneur de cette demeure, afin de le faire tomber dans un piège, quoique ce fût déjà si simple, car il était déjà dedans depuis un moment… Mais c’était une nouvelle façon de le faire plus que jamais tomber dedans.
Il ne répondit rien quand elle dit ne rien avoir fait… Lui pensait le contraire, mais il n’était pas l’heure ni le moment de s’enchainer dans des débats sans fin, Arthur pouvait débarquer à tout moment, et il ne voulait pas que la jeune femme soit autrement qu’au mieux dans les apparences.

Il l’invita donc à le suivre, et interpella des servantes… Demandant à certaines de l’accompagner, à d’autres de préparer une chambre pour l’invitée qui venait d’arriver, sous entendant donc qu’elle resterait pour la nuit, qu’il était hors de question que cette fois, elle s’enfuit.

Quand elle revint de son bain, elle était magnifique… Resplendissante de beauté ce qui ne put que faire sourire le vieux serviteur devant telle vision. Arthur avait vraiment beaucoup de chances d’avoir croisé sa route, plus que les changements que cela avait amené dans sa vie… La nouvelle condition de chevalier, de baron… Sa performance au tournoi… Vraiment, c’était une chance.

Quand elle demanda si elle était à présent digne de le voir, il se contenta d’un sourire amusé et d’une réponse enigmatique.

« Vous n’avez qu’à lui demander directement. »

Et là-dessus, il s’inclina, non pas devant Roxane, mais devant une personne qui se tenait derrière elle, et il termina par un simple :

« Ce fut en tout cas un plaisir d’enfin faire votre connaissance, Dame Roxane, et j’espère que nous n’en resterons pas là. »

Il s’inclina devant elle, cette fois ci, avant de se retirer, criant sur un jeune écuyer qui semblait perdu dans la contemplation de l’invitée, flânant au lieu de bosser, mais devant la voix dure et grave du serviteur, il se remit bien vite au boulot.
Derrière elle, Arthur s’approcha, revêtant une tunique des plus classiques, qui aurait pu appartenir à un simple bourgeois, non un noble de haut rang, tel qu’il l’était à présent. Quand elle se retourna, il s’inclina avec respect, pour l’embêter avant de s’approcher encore, se posant devant elle, un sourire sur les lèvres.

« Tu es plus que digne de me voir, Roxane. »

Il ne savait pas vraiment quoi dire… Il n’espérait plus la revoir, croyait en le pire, s’était imaginé tant de scénarios qu’il ne pouvait supporter, et pourtant, elle se tenait là, devant lui… Etait venue d’elle-même et était à présent magnifique, plus que jamais jusqu’à lors.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Dim 30 Mai 2010 - 10:50

Je pouvais avouer sans honte être fière du résultat. Je m'étais vue dans un miroir et force était de constater que j'étais plutôt jolie. Malgré mes formes peu développées, la robe savait mettre mon corps fin et souple en valeur et la coiffure dégageait mon visage fin. Pourtant, quelques mèches dissimulaient mes oreilles en pointe. Tout à ma joie d'être chouchoutée, j'en avais oublié la plus élémentaire des prudences et les servantes devaient maintenant se demander quelle étrange créature j'étais. Mes yeux violets, mes cheveux blancs, mes oreilles pointues... Elles devaient supposer que du sang elfique coulait dans mes veines.

Je fus ramenée à Jonas et le taquinais de nouveau en lui demandait si j'étais désormais présentable et apte à voir Arthur. Mon sourire se figea quand il me répliqua avec malice que j'allais le découvrir rapidement. Quoi? Je le vis s'incliner devant une tierce personne alors que son regard se portait derrière moi. Je me raidis et fermai les yeux. Là, ils m'avaient tous les deux bien eu, je devais l'admettre.

- "Le plaisir fut partagé."

Il s'éclipsa alors en reprenant son rôle de tyran domestique et je finis par me retourner pour croiser les yeux émeraude d'Arthur qui me regardaient avec amusement. Amusement, mais aussi autre chose alors qu'il me regardait de haut en bas, comme je le fis moi-même. Il était richement vêtu, mais comme certains bourgeois que j'avais pu croiser, pas comme un noble. Je souris de nouveau à son compliment et mes joues s'enflammèrent. Je n'avais jamais été timide ou timorée, mais la situation était un peu différente. Un homme que j'aimais beaucoup me faisait un compliment qui me ravissait. Il s'était incliné pour me saluer et je décidai de lui rendre la monnaie de sa pièce. Je me fendis d'une révérence.

- "Monseigneur est trop bon d'accorder tant d'attention à une fille aussi insignifiante."


Je me redressai, les regard pétillant, démentant ainsi mon ton cérémonieux.

- "Comment vas-tu? J'ai entendu dire que tu avais fais une sale chute au tournoi."


Une pointe d'inquiétude transparut dans ma voix, mais il avait l'air d'aller très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Dim 30 Mai 2010 - 11:27

Monseigneur ? Bon… Certes, il devrait s’habituer à de tel titre pour le désigner à l’avenir, mais il ne voulait l’entendre sortir de ces lèvres… Surtout pas de celle-ci. Mais à son regard, il comprit que la cérémonie n’était pas là, qu’une taquinerie répondant à son geste, c’était de bonne guerre.
Une fille aussi insignifiante ? Etait-ce encore une manœuvre pour l’embêter ou bien son véritable sentiment vis-à-vis de son rang ? Là, il n’aurait pas su le dire, mais il espérait que cela soit encore une taquinerie… Elle n’avait pas idée de l’importance qu’elle avait, qu’elle pourrait avoir même.

« Vous êtes bien trop modeste, Dame Roxane… Insignifiante vous dites ? Pour les sots qui ne sauraient comprendre sans doute oui. »

C’était une dernière réponse, avant de reprendre un ton et des manières plus… naturelles, qui convenaient plus à sa relation avec Roxane, qu’il voulait franche, sincère, sans les pompeuses habitudes et façons de la noblesse.
On en vint à parler du tournoi… Et elle avait eu vent de la chute qu’il avait faite en demi-finale… Quoique, ce ne fut pas tant la chute qui fut douloureuse, mais le coup qui l’amena, plutôt.

« Oh, comme tu peux le voir, je vais bien, ma blessure du tournoi n’est qu’une histoire ancienne grâce aux soins des prêtres de Néera présent sur place… Par contre, j’ai des inquiétudes pour le grand cœur du bon Jonas… Avec tout ce qui arrive en ce moment, je crains qu’il ne finisse par lâcher. »

Mais c’était dit avec humour, il savait le vieil ami de famille bien plus solide que lui, et il fallait apparemment plus qu’une intronisation au rang de baron, un adoubement et un déménagement à préparer pour le maître à mal… Non… Ce n’était pas lui qui était en péril, c’était les serviteurs.

« Je ne pensais pas te revoir aussi vite… Je dois te l’avouer. As-tu pu résoudre les problèmes qui te tourmentaient ? Je demande, car tu sembles bien, là, et ce serait alors une merveilleuse nouvelle de plus. »

C’était ainsi qu’il demandait les nouvelles. Et il était vrai qu’il ne l’attendait pas de retour devant lui aussi tôt… Mais peut-être était-ce mieux, non ? Serait-elle revenue si facilement si il eut été déjà dans sa demeure d’Ancenis, à sa tête ? Peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Lun 31 Mai 2010 - 19:08

- "Ne saviez-vous donc pas que la majorité des gens arpentant ce continent étaient des sots?"

Je ris à ma réponse, le regard pétillant de joie, avant de laisser tomber ce ton protocolaire qui ne me plaisait pas et qui ne semblait pas lui convenir non plus. Nous avions été tellement complices dés la première rencontre et ensuite lors de mes adieux... Je ne pouvais m'imaginer continuer à jouer cette comédie bien longtemps.

- "Je suis certaine que Jonas a un cœur bien solide... Quelles péripéties lui fais-tu donc endurer pour penser cela?"

Ma joie s'envola légèrement alors qu'il me demandait si j'avais réussi à sortir de mes tourments pour me voir ainsi, joyeuse et surtout près de lui. Mon regard se voila alors que je repensais à la bêtise que j'avais commise et qui aurait été irréparable sans l'aide d'Acrion.

- "J'ai bien des choses à te dire à ce sujet... On pourrait aller dans un endroit tranquille?"


Mon ton s'était fait plus cérémonieux et grave. Il devait se douter que les frivolités étaient désormais lointaines et que j'avais envie de lui faire partager ma douleur, de façon moins évasive que la dernière fois. Arthur accéda à ma requête et une fois certaine que je pouvais me confier à lui, je repris :

- "Quand je suis venue au tournoi... C'était pour un adieu Arthur. Trois jours plus tard, j'étais au bord des falaises d'Erac et je sautais dans les bras d'Eris pour rejoindre Tari."

Je n'en étais pas fière. Sur l'instant, je pensais que c'était la meilleure chose à faire. Maintenant, avec le recul, je comprenais combien les différents deuils et abandons avaient affecté mon jugement et m'avaient fait tout voir en noir.

- "J'ai été sauvée par un homme. Je lui en ai voulu sur le moment. Et puis ses paroles m'en ont rappelé d'autres. Les tiennes. Je n'ai pas voulu les écouter sur le moment. Et j'ai eu tort. Mais Néera et Tari me donnent une seconde chance... Je suis honteuse d'avoir ainsi voulu accélérer l'œuvre de l'Écorchée et d'avoir trahi ma déesse."


Je souris, même si mon regard trop brillant trahissait des larmes trop proches et décidées à couler si je ne me maitrisais pas. Spontanément, je me saisis de la main d'Arthur.

- "Je suis désolée. Désolée de t'avoir causé de l'inquiétude, à raison. Désolée de ne pas avoir été là au tournoi, il me semblait que te soigner était mon privilège."

Mon sourire se fit plus sincère et malicieux alors qu'une larme coulait, traîtresse. Et puis, je lâchais une question qui risquait fort de changer notre rapport, mais qui se devait d'être abordée :

- "Que sais-tu des dragons Arthur?"

Aucun rapport avec notre conversation à première vue. Pourtant, Leirn, sous sa forme rapetissée vint me rejoindre au même moment et se poser sur mon épaule en quêtant des caresses, comme un gros matou. Je lui grattouillais le menton, avant de fixer mes yeux mauves sur le jeune chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Lun 31 Mai 2010 - 20:29

Un continent où pullulent les sots ? Quelle horrible et triste vision du monde, et pourtant si franche et sincère, réelle à certains points de vues. Point d’arrogance non, de considérer les choses ainsi, quoique peut-être un peu. Et quand bien même il y en aurait, cela ne faisait aucune différence. « Tu auras le respect de toutes les faiblesses » disait les commandements sacrés de la chevalerie… Point de problème à cela, il pouvait respecter mais constater l’aveuglement et la bêtise des hommes.

Oui, Jonas a le cœur solide, et la tempête des bouleversements cessera bien un jour ou l’autre, tout finirait par se calmer, tout au moins, par se stabiliser, et les évènements n’arriveraient qu’au compte goutte, au contraire des temps actuels.

« Eh bien… Outre tout ce qu’il y a eu autour du tournoi, qui a demandé du travail… Le Roi m’a adoubé mais également nommé Baron d’Ancenis, me confiant la responsabilité de ces terres. Et cela demande, comme tu as pu le voir, du travail ici, pour préparer le déménagement et l’installation là-bas. »

Comme ça, toutes les nouvelles étaient dites en une fois… Son adoubement, et donc, le titre de chevalier dans un premier temps, ainsi que celui de baron. Oui, ça pouvait faire beaucoup à digérer en une fois, alors imaginez pour le pauvre Jonas, à gérer ? Difficile, et encore plus quand on comptait les gaffes et les bêtises des serviteurs qu’il mettait à son service.
Ses traits prirent une tournure plus sombre alors qu’il abordait le sujet de ses problèmes, et quand elle demanda à ce que les deux s’isolent dans un endroit tranquille, il l’invita à le suivre dans un petit salon privé, faisant un signe à Jonas, afin d’avertir qu’ils ne devaient être déranger sous aucun prétexte.

Quand ils y furent commença le récit de son histoire, de leurs séparations le premier jour du tournoi à maintenant. Il découvrait l’ampleur du drame qui s’était joué alors qu’il joutait encore… Il savait les mots être des adieux, mais penser qu’elle en viendrait à désirer mourir… C’était là la solution qu’elle avait voulu trouver ? Heureusement, son choix n’avait pas aboutit, et les évènements l’avaient ramené à un comportement plus… raisonnable, surpassant le chagrin et les deuils qui composaient les dernières pages écrites de son existence.
Quand elle lui prit la main et s’excusa encore, il eut comme l’envie de soupirer, tant c’était inutile… Tant il comprenait. Combien de fois avait-il prié les Dieux de prendre sa vie, et de rendre à Théodoric la sienne, plus méritant et digne de vivre qu’il était en comparaison… Combien de fois les tourments de sa culpabilité l’avaient poussé à rejoindre ceux qu’il n’avait pas su protéger de la menace des dissidents ?

« Cesses donc de t’excuser… Je comprends, et ta faveur, ta bénédiction m’a conduit bien plus loin que je n’aurais espéré aller. Considère le fait qu’un autre m’ait soigné comme ta punition pour ton absence, et nous voila quitte à ce sujet. »

Il eut un sourire amusé et sincère. Il ne voulait pas rester sur ces sombres histoires, sur ces sombres heures, et il espérait que ces petites plaisanteries suffisent à tourner la page… Mais son hilarité fut stoppée par la question qui l’étonna, haussant un sourcil, ne comprenant d’abord pas avant de décider de réfléchir à la réponse à fournir.

« Les dragons ? Euh… Pas grand-chose, je dois l’admettre. Je les sais présent dans des contes pour enfants, des petites légendes, récits d’exploits anciens. On pense qu'ils ont existé, voila bien des siècles, des millénaires peut-être mais qu’ils ont disparu depuis autant de temps. Pourquoi donc cette question ? »

Et apparu à nouveau la petite Leirn, cette surprenante dräke qui l’avait étonné et avait été le sujet d’une interrogation… Les bruissements d’ailes dans son inconscience quand Roxane l’avait secouru, à Diantra. Mais il ne comprenait pas ce que d’antiques créatures de légendes venaient faire ici…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mar 1 Juin 2010 - 15:31

Je crois que le sang se figea dans mes veines aux paroles d'Arthur. En fait, mon cœur s'était emballé sous le coup de la joie en apprenant qu'il avait été adoubé et était donc enfin un chevalier reconnu par ses pairs. J' allais d'ailleurs le féliciter chaleureusement comme je savais le faire quand l'autre nouvelles me coupa littéralement les jambes. Baron d'Ancenis... Baron... Déjà en tant que noble, beaucoup de choses nous séparaient mais là... Par les Cinq, Arthur était baron désormais... Et moi qu'étais-je? La fille d'un pêcheur et d'une orfèvre, la sœur d'un pirate. Je n'avais pas une once de noblesse dans mon sang, pas une goutte... Arthur était désormais élevé au même titre qu'Hélios. Jamais je n'avais été aussi familière avec lui que je l'étais avec Arthur. Eldis était de basse extraction, comme moi et avait été élevé au rang d'intendant, ce qui ne constituait pas un obstacle à notre couple.

Je fus choquée moi-même de comparer Arthur à Eldis. Allons bon, est-ce que mon cœur meurtri avait trouvé dans le chevalier un homme capable de le réparer et d'en prendre soin? Oui, sans doute... Finalement, c'était à lui que j'avais fait mes adieux et c'était à lui que je revenais après ma tentative de suicide... C'était son image qui avait dansé dans mon esprit alors que je sombrais dans l'inconscience, ses paroles qui m'étaient revenues par la suite.

Oui, je crois que j'étais éprise d'Arthur de Melasinir.

D'un baron que je ne pourrais jamais approcher.

Parce qu'il était noble et moi pas.
Parce que je vivrais 2000 ans et lui à peine 100.
Parce que j'étais dragonnière et risquais de changer par le lien, sans savoir comment ni si ce serait en bien ou en mal.
Parce que l'avenir me paraissait terriblement incertain.

J'esquissai un sourire, mais le cœur n'y était plus.

- "Il s'en est passé des choses... Félicitations, tu le mérites."

Et nous dérivâmes sur mes problèmes. Autre sujet peu réjouissant. Je décidai de m'isoler avec Arthur pour lui dire la vérité. Ce fut un petit salon qui fut notre refuge et je lui avouai alors ma tentative de suicide et m'excusai pour le mal que j'avais fais dans mon égoïsme. Je souris pourtant quand il me demanda de considérer le fait que je n'avais pu le soigner comme ma punition. Ma main lâcha la sienne et effleura doucement sa cuisse blessée. Mes dons de guérison me permettaient de sentir où était le mal. Une douce chaleur envahit ainsi la jambe blessée d'Arthur. Un apaisement éphémère.

Et j'en profitai pour évoquer le sujet des dragons, le prenant totalement au dépourvu puisque son rire grave s'arrêta net et qu'il m'avoua ne pas savoir grand chose. Leirn sur mes genoux, j'avais lâché la cuisse d'Arthur et je caressais maintenant ma petite dragonne.

- "On dit que les Dräkes sont les cousins des dragons. Mais Leirn n'est pas un Dräke Arthur..."

Je plantai alors mon regard dans le sien et reprit gravement :

- "Sous sa forme originelle, Leirn est capable de me porter et de voler dans les airs avec moi sur son dos... C'est ainsi que nous t'avons extirpé du château. Tu avais raison Arthur, tu as volé. Mais je ne suis pas un ange pour autant."

Lui confier ce secret revenait à avouer que j'avais toute confiance en lui. Une confiance aveugle. Je me fiais à mon instinct et mon jugement. Il m'avait pourtant déjà fait défaut dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mar 1 Juin 2010 - 16:36

Des félicitations vides, c’est ce qu’il entendit… Il n’en tenu pas rigueur, espérant que ce qui avait provoqué ce vide serait exprimé plus tard, mais il ne manquait pas d’idée quant à la source du problème… Elle avait déjà exprimé ses réserves, à cause de cette futilité qu’est la noblesse de son sang… Aujourd’hui il était baron, montant dans cette hiérarchie, et c’était peut-être ça, le problème… Parce qu’il devait lui paraître inaccessible, elle qui se pliait à cette barrière insensée dictée par une société qui s’estimait élite. Il espérait pouvoir amorcer un jour une discussion à ce sujet… Qu’elle comprenne que ce qui la rendait soucieuse était futilité qu’il laissait s’évanouir, qu’il laissait à la noblesse dont les chevilles gonflées n’offraient plus le loisir de passer les portes.

Alors qu’ils s’étaient isolés dans un petit salon, elle sourit à sa punition ô combien affreuse et douloureuse, mais ne manqua pas de rattraper cet exception, passant sa main sur sa cuisse blessée et bien vite une douce chaleur envahit sa jambe, apaisant la douleur qui la parcourait, il souffla un « merci » avant que la discussion ne change totalement, se portant sur un sujet inédit et étrange… Les dragons.

Oui, oui, les grandes bêbêtes reptiliennes, volant et crachant du feu sur la pécore terrifiée… Enlevant les princesses et les gardant dans des grottes pour que le preux chevalier s’en aille défier la bête, matant le monstre pour sauver la donzelle dont le cœur est épris. Oui… Ces bêbêtes là.
Par les Cinq, mais que venait donc faire ces monstres de légendes, venus d’un passé lointain dans cette conversation ? Il ne tarda pas à le savoir.

D’abord, elle évoqua les dräkes, qu’on disait cousin miniature des dragons… Bon, eux n’avaient aucune légende épique à leur actif, mais c’était disait-on, de bons compagnons pour les chanceux qui trouvaient faveurs aux yeux de l’un d’eux. Et là… Alors que depuis sa première fois, il s’était convaincu que Leirn, la petite chose qui accompagnait Roxane, était une dräke, cette dernière lui dit que non.
Non ! Leirn n’était pas une ridicule petite chose cousine des légendaires dragons, mais… Et là, l’explication fit le tour de son esprit, cherchant à comprendre, à imaginer même… « Forme originelle », « capable de porter Roxane, de le porter lui », « capable de voler ».
Il en resta sans voix, bouche bée… La seule conclusion, c’était que Leirn était un dragon… C’était insensé, c’était totalement fou, et pourtant. Cela expliquait son sauvetage du château, les battements d’ailes… Et puis, jamais Roxane ne lui avait menti, ne l’avait trompé et elle n’en avait pas d’intérêt, mais pourtant, c’était totalement fou.

« C’est… C’est une dragonne ? »

Il regarda un instant Leirn, puis Roxane à nouveau, soucieux, essayant de se remettre de sa surprise, pour revenir à des pensées plus organisés. Elle lui avait caché cela… Leirn elle-même se cachait. C’était un secret ? Un lourd et pénible secret qu’elle lui confiait… Il passa ses mains sur son visage, inspirant et soufflant de grandes bouffés d’air avant de reposer l’émeraude sur Roxane et la dragonne, Leirn.

« Je… »

Quoi dire ? Comment pouvait-il réagir à cela ? Non, il n’avait pas peur, il n’y en avait pas une once… Il y avait pourtant raison, mais cette dragonne n’était pas monstrueuse, elle l’avait sauvé, avec sa compagne, des bras de Tyra.

« Je… Je dois te remercier alors… Leirn. »

Et il porta son regard sur Roxane, disant avec hésitation, toujours assez déboussolé.

« Elle comprend ? »

Il se reprenait bien plus facilement que lorsque Néera elle-même s’était adressé à lui, même si le choc était quasi-similaire. Et enchaina avec une seconde question, moins hésitante, dont on pouvait comprendre qu’il cherchait à reprendre ses marques et son assurance habituelle.

« Je… Je suppose que cela doit être gardé secret… Je saurais me montrer digne de ta confiance, Roxane. »

Il était ému, au-delà du trouble, de l’hésitation… Parce que ce secret semblait si important, et elle le mettait dans la confidence, elle lui faisait confiance, plus qu’à sans doute tant de personnes, et il ne pouvait qu’être profondément touché par cela. Il ne la trahirait pas, non, jamais… Il ne le désirait déjà pas jusqu’alors, mais cette nouvelle preuve d’une confiance absolue qu’elle démontrait terminait de le convaincre de sa volonté de ne jamais lui nuire, de ne jamais la trahir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mar 1 Juin 2010 - 18:19

Je me contentai de hocher la tête quand il me demanda incrédule, si Leirn était une dragonne. Je venais de le lui dire, mais je comprenais aisément qu'il trouve cela totalement incroyable. Les dragons étaient censés avoir disparu depuis des siècles et des siècles et voilà que je lui révélais que la petite bestiole blanche qui m'accompagnait en était une et moi sa dragonnière. Je n'en avais pas l'allure. Arthur semblait choqué et mon visage revêtit une expression inquiète alors qu'il se passait la main sur le visage.

Mais il se reprit et remercia Leirn. Mon amie remua la queue, contente.

*Oh, il me parle!*

Je souris. Leirn avait tellement l'habitude de passer pour un simple animal qu'elle était heureuse qu'on lui parle comme à un être intelligent. Il me demanda alors si elle comprenait et elle s'offusqua.

*Mais évidemment que je comprends, je ne suis pas décérébrée!*

- "Elle comprend et tu viens de la vexer."

Je me mis à rire alors que Leirn quittait mon giron pour grimper sur Arthur, jusque sur ses épaules et passer sa langue serpentine sur sa joue. Je mis ma main devant ma bouche pour pouffer de rire devant la tête qu'il faisait.

- "Oui, c'est un secret. Les dragons sont des créatures neutres. Ils ne doivent pas tomber entre de mauvaises mains. Et je ne suis pas assez utopiste pour penser que n'importe qui peut apprendre son existence et ne pas désirer la posséder pour gagner en pouvoir."


Je soupirais et décidai de relater mon histoire.

- "J'ai rencontré Leirn il y a plus de deux ans maintenant. Avant de la connaitre, j'étais une petite souris terne, une jeune fille brune aux yeux bruns. Et puis, notre lien s'est renforcé, j'ai usé de mes pouvoirs pour ramener un être cher à la vie et j'ai puisé dans le lien qui m'unissait à Leirn pour réussir. J'ai alors sombré dans l'inconscience. Cela a accéléré mon changement et quand je me suis réveillée, j'arborais une chevelure neigeuse et des yeux violets... comme les écailles et les yeux de Leirn. Je ne sais pas jusqu'où va la transformation d'un dragonnier... Je sais juste que je vais vivre deux millénaires grâce à ce lien."

Je baissai les yeux et triturai ma robe.

- "Maintenant, que tu sais cela, je peux aussi te dire ce qui m'a poussée à vouloir renoncé à la vie, outre ce que tu sais déjà... J'ai rencontré un autre dragonnier. Et Leirn a eu ses... ses chaleurs. Elle s'est accouplée avec le dragon et est maintenant grosse de lui. Sauf que ce dragonnier n'est pas bon et qu'il va vouloir mettre la main sur ces oeufs. Et ce serait catastrophique. Je n'ai pas trouvé d'autres solutions que de nous supprimer toutes les deux pour éviter cela..."

Et je ne lui parlai pas de mon étreinte avec Evan. j'avais trop honte de cela. Mais sinon, il savait presque tout.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mar 1 Juin 2010 - 21:53

« Oh euh… Pardon, je ne voulais pas. »

… Furent ses mots quand il apprit avoir vexé la dragonne qui ne manqua pas de grimper sur lui, ce qui ne manqua pas de faire rire Roxane alors qu’il essayait de garder le reptile en vue… Oh pas qu’il la craignait, il avait foi en Roxane pour l’empêcher de le calciner, mais tout de même !
La discussion reprenait alors qu’Arthur prenait son courage à deux mains et osait s’égarer à une caresse à l’adresse de la dragonne, comme l’avait fait juste avant la dragonnière. D’abord pensant qu’elle le rejetterait, il fut surprit de la voir se laisser faire, et même apprécier le traitement.
C’était vraiment bizarre… De se dire qu’il touchait et avait sur lui une des créatures de légendes, supposé disparu depuis des siècles et des siècles… Il était dans la confidence d’un secret sans doute le plus gardé du continent… Et il était très proche de celle qui était la dragonnière. En fait, il ne savait pas comment le prendre, mais puisque Leirn semblait avoir une bonne personnalité, il essayait de le prendre bien, d’encaisser la nouvelle avec optimisme…

Il eut confirmation que c’était un lourd secret, et quand elle exprima sa volonté de demeurer neutre, et sa crainte des avides qui verraient en les dragons un pouvoir à posséder, il se promit une chose qui était évidente… Lui ne l’exploiterait jamais, n’exigerait rien d’eux, surtout pas. Il n’avait ni le droit, ni l’envie de lui demander quoiqu’il arrive d’utiliser ce pouvoir… Aussi pouvait-elle être sûr qu’elle n’avait pas à le craindre à ce sujet.
Puis vint son histoire, sa rencontre, et les changements physiques conséquence de ce lien établi… Elément marquant dans le discours, c’était la durée de vie dont elle parlait… Deux millénaires ? Il était loin de pouvoir vivre aussi longtemps, lui… Et il eut de la peine, car il savait que dans des décennies peut-être, s’ils étaient encore ensemble à ce moment là, elle le perdrait, et se serait un moment dur pour elle… Peut-être le verrait-elle vieillir et mourir, comme les elfes le faisaient depuis toujours.
Il se maudit d’être un simple humain à ce moment là… Aurait tant souhaité être un demi, ou bien même un elfe, afin de vivre le plus longtemps possible avec elle, qu’elle ne souffre pas si vite, finalement.

Puis vint l’épisode récent, ce qui avait poussé au suicide. C’était une histoire de dragons, et d’accouplement, dont il ne comprenait pas grand-chose, relevant simplement que Leirn n’était donc pas seul… Il y en avait plusieurs autres. Quand il entendit la menace que représentait cet homme, qui allait peut-être tenter de venir prendre Roxane, il eut la pensée qu’il fallait prévenir cela… Sans l’étouffer bien sûr, il n’en avait pas l’intention…
Bref ! C’était un nouveau monde, une nouvelle dimension qu’il devait prendre en compte, et c’était compliqué… Quand elle termina son histoire, il prit la parole.

« Je vais paraître idiot… Enfin, ignorant… Mais il n’y a plus que vous deux… Toi, et ce dragonnier malfaisant ? Ou bien il y en a d’autres qui pourront peut-être t’aider, protéger les œufs de Leirn et en ayant le pouvoir ? »

C’était la seule chose qui lui venait à l’idée, car il n’imaginait pas la puissance d’un dragon, et ignorant le nombre d’hommes et les équipements pour en vaincre un.

« En tout les cas… Roxane, je te remercie pour cette confiance que tu m’adresses, et je saurais m’en montrer digne et ne pas te faire éprouver de regrets… »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mar 1 Juin 2010 - 22:43

Leirn se laissa faire par Arthur, ce qui ne m'étonnait pas. eut-elle était un chat qu'elle aurait ronronné de contentement. D'ailleurs, elle se laissa glisser de son perchoir jusque sur les genoux du chevalier et se mit sur le dos pour se faire gratter le ventre. Je secouai la tête, dépitée. Ah il était beau le dragon. Vraiment pathétique.

- "Non, il n'y a pas que nous. Tu as raison, je vais demander de l'aide à une amie, elle saura peut-être m'aider..."

Astéride. Je devais aller voir Astéride. Elle et Incanus trouveraient peut-être une solution. Mon ancienne rivale, était devenue ma meilleure alliée. Mais je ne pouvais pas délivrer son nom à Arthur, ce secret n'était pas le mien.

- "Mais je ne pense pas qu'on puisse protéger ces œufs... Les cacher oui, mais pas les protéger du dragon noir. Leirn ne pourra pas les garder."

En entendant cela, la dragonne quitta Arthur et revint vers moi, la tête basse. Se séparer de ses œufs ne lui plaisait pas, mais c'était la seule solution.

- "Je sais Arthur. Si je n'en étais pas convaincue, jamais je ne t'en aurais parlé. Mais j'ai une confiance aveugle en toi..."

J'étais sincère. J'aurais pu lui confier ma vie, et quelque part, j'avais une envie terrible de me laisser aller et de le laisser prendre soin de moi et me protéger... Mais c'était égoïste et un vœu pieu. Pourtant... pourtant, je me rapprochai d'Arthur, oubliant ma raison pour écouter les élans de mon cœur et je me blottis dans ses bras, en soufflant un merci sincère. Je respirai son odeur, si rassurante et sentit des bras protecteurs autour de moi.

- "Quand j'ai sombré, c'est ton visage que j'ai vu danser devant mes yeux et ce sont tes paroles qui me sont revenues en tête quand j'ai recouvré la raison. Et c'est à toi que j'ai fais mes adieux... et vers toi que je suis revenue. Tu fais partie de mon monde maintenant Arthur."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mer 2 Juin 2010 - 0:18

Il s’en trouva rassuré quand il apprit l’existence d’autres dragonniers, susceptible eux d’aider Roxane dans sa situation pénible et tendue. Au moins, si il était lui impuissant, existait-il des gens là, au dehors capable de l’aider à se tirer de cette situation des plus malsaines.
Il souriait, gratifiant la dragonne de gratouille qu’elle semblait réclamer comme pourrait le faire un chat… On était bien loin des légendaires et imposantes créatures qui terrifiaient la gueusaille dans tout le territoire. Mais tant mieux, ça lui évitait un sujet à propos de Roxane qui l’effraierait. A la place, le dragon semblait comme une mignonne petite créature adorant les douces attentions avec un caractère bien à lui, qui le rendait encore plus adorable.
Vraiment, on était bien loin de la terreur des légendes et des contes.
Il comprit et partagea la peine de la dragonne quand elle apprit qu’elle ne pourra pas garder ses œufs… C’était un drame que d’imaginer qu’elle devrait perdre sa progéniture à cause de cette mystérieuse ombre noire qui planait au dessus d’eux. Et c’était avec une tristesse partagé qu’il la regarda retourner auprès de Roxane, la gueule basse.

Et la tristesse laissa sa place à l’émotion alors que Roxane avouait la confiance aveugle et absolue qu’elle lui portait… Confession à prendre avec les pincettes, car si il était touché, il se savait devoir faire attention, afin qu’elle ne souffre pas de ce choix plaisant. Après cela… Eh bien elle sut en rajouter encore une couche, plusieurs même, alors qu’elle se rapprochait de lui, terminant contre lui, dans ses bras qu’il refermait sur elle, protecteur.
Puis il y eut ces mots… Ces mots appelant à des sentiments qu’il commençait tout juste à vraiment explorer, à vraiment vivre. Il était tellement étrange que finalement, leur vie récente se ressemble et se mêle, inexplicablement. C’était différent, et pourtant semblable, mais il avait sombré lui-même, là, dans ce couloir, et c’est ce visage, cette présence qui l’avait ramené… C’est elle qui avait permit de revenir à la vie, à sa manière, et de renaître.
Aujourd’hui, elle disait qu’il faisait parti de son monde, quand elle faisait parti du sien… Et alors qu’elle se laissait aller dans ses bras, il voulait oublier les fossés de l’avenir, cette mort qui les séparerait prématurément… Il ne voulait plus penser à rien qu’à l’instant… Et comme seule réponse, il se contenta de susurrer avec douceur.

« Et tu fais parti du mien, Roxane… »




Les instants passèrent, le temps s’écoula ainsi… Comme si il souhaitait ne plus y être soumis, y échapper avec elle et que dure à jamais ce moment. Mais il décida de rompre la beauté de l’instant, rompant le silence qui s’était installé.

« Je… »

Quoi dire après ceci… ?

« Hum, je… »

Et il se mit à rire de son incapacité à trouver ne serait qu’une phrase.

« Tu me troubles Roxane, tu le sais n’est ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mer 2 Juin 2010 - 0:37

Mon cœur s'emballa quand il m'avoua que je faisais parti du sien.

J'avais cru qu'Eldis était mon âme sœur. J'avais cru à ce concept qu'il y avait toujours quelqu'un pour un autre, sa moitié, quelque part. J'avais pensé que ma moitié était Eldis. Je m'étais trompée. Arthur était-il mon âme sœur? Mais, si j'avais déjà aimé une fois, le concept d'âme sœur était-il seulement encore d'actualité? J'avais aimé Eldis, sincèrement, j'en étais convaincue. Et mon cœur battait de nouveau, pour Arthur cette fois. J'étais amoureuse de lui, cela ne laissait aucun doute.

Mais ce qui était facile avec Eldis, ne l'était pas avec Arthur. trop de choses nous séparaient : nos milieux sociaux... Notre espérance de vie. Si je décidais de passer outre ma basse extraction, de quoi l'avenir serait-il fait? Je resterai une jeune fille de 18 ans et je le regarderais vieillir puis s'éteindre? Je n'étais pas certaine d'avoir la force de supporter cela.

La voix hésitante d'Arthur me sortit de mes pensées pas forcément plaisantes, même si m'imaginer me réveiller près de lui le matin ou m'endormir à ses côtés le soir était séduisante. Je souris à son aveux, dit d'une voix maladroite, comme un adolescent lors de ses premiers émois. Je m'écartai légèrement et lançai, taquine :

- "Vraiment? Je ne pensais pas qu'une femme puisse troubler l'imperturbable Arthur de Melasinir, qui a brisé tant de cœurs à la Cour... pourquoi réussirais-je cet exploit?"

Mon cœur accéléra son rythme sous l'aveu. Ce n'était pas un je t'aime, mais c'était tout comme. Comme ma déclaration. Mais c'était puéril de laisser ces sentiments fleurir alors que rien ne pouvait se passer entre nous. Pourtant... pourtant, ma main se saisit de la nuque du chevalier et j'approchai mon visage du sien.

- "Je crois que je suis amoureuse de toi, Arthur de Melasinir. Mon cœur que je pensais en miettes semble s'animer de nouveau."

Je souris et l'embrassai alors, glissant mes bras autour de son cou. Puis, je m'interrompis, à regrets après ce baiser qui me faisait tant envie depuis le début de notre conversation. Je murmurai contre ses lèvres :

- "Les dieux sont cruels... Arcamenel se rit de nous. Nous n'avons pas d'avenir possible ensemble. Tu es chevalier et baron. Je suis roturière, sœur de pirate et simple prêtresse de Néera. Tu mourras alors qu'il me restera encore 2000 ans à vivre... Sans toi. Je n'aurais pas la force de t'aimer et de te perdre ainsi..."

Mes doigts se perdirent dans les cheveux de mon chevalier, jouant avec ses mèches brunes.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mer 2 Juin 2010 - 8:24

Elle s’amusait de son trouble, mais lui-même en riait de toute manière, c’était vrai qu’il n’avait pas l’air bien malin, là, à ne plus savoir quoi dire devant elle. C’était là la conséquence d’une vie dont il avait écarté l’amour pour ne se soucier que du devoir, par souci uniquement… Mais avec elle, il voulait oublier ces soucis, il était un Melasinir, et un chevalier à présent… Il saurait devenir un bouclier, l’aimer et la protéger quoiqu’il en coûte.
Il bannirait les faiblesses de son corps, ses incapacités à combattre d’autrefois, et il serait digne des symboles du blason familial, digne de pouvoir s’accaparer le cœur d’une femme, et pouvoir le préserver du mal.

« Parce que tu n’es pas l’une d’elle, justement, tu sais me toucher et m’atteindre là où les autres ne verraient que des murs, de par la sincérité profonde que je sais être tienne. »

A la taquinerie, il répondait sincèrement, sans être trop sérieux sur le ton qu’il avait prit pour ses mots. Il était tellement étrange d’observer Roxane, elle laissait supposer une réserve en de rares instants, pour ensuite se laisser totalement aller à ses sentiments. Mais qu’importe finalement, puisque finalement, elle vivait ses sentiments, les partageait avec lui, et lui faisait de même, gardant ses bras autour d’elle, la maintenant au plus près de lui, bien décider à ne pas la laisser s’enfuir cette fois.

Ses mots précédents trouvaient à présent confirmation directement… Elle croyait l’aimer, oh, il ne s’offusquait pas de cette pointe de doute légère s’effaçant derrière les actes, il comprenait, de par sa vie récente les réserves devant ces sentiments, lui-même doutait, car il ne savait pas vraiment ce qu’il ressentait… C’était intense, profond et sincère, l’amenait à ne vouloir qu’elle, à regretter ses absences, à la désirer auprès de lui… Mais pour celui qui avait banni ce sentiment, c’était bien peu évident de l’identifier avec exactitude… Mais c’était bien lui, le sournois mais si bel instrument d’Arcam.
Et alors qu’elle venait prendre l’initiative d’un baiser, glissant ses bras autour de son cou, elle eut à nouveau ce comportement réservé, cette retraite muée par des regrets, et il posa sur elle un regard interrogateur avant qu’elle ne prononce enfin ces mots, sources de son trouble, de sa réserve.

Ainsi, c’était donc ça ? Il pouvait en comprendre une moitié, mais ne saurait admettre l’autre, car elle était insensée. Il savait et ressentait le même fossé qu’elle avec leur espérance de vie tellement différente… Il aurait voulu pouvoir vivre plus longtemps, et comprenait sa peur de cet instant qui viendrait tôt ou tard.

« Si je peux comprendre la réserve que tu émets face aux comptes des années qu’ils nous restent à vivre, regrettant même d’être né simple humain, mortel dont la vie est bien trop courte, regrettant même de ne connaître aucun moyen pour vivre des siècles, ainsi que le font les elfes… Si cela, je ne peux le nier, le contredire et forcé de l’admettre… »

Il posa sur elle un regard plus sérieux et tendre.

« … je ne peux te donner raison sur le reste.
Roxane… Quand comprendras-tu que tes origines n’ont rien à voir avec ce que je peux ressentir, avec ce que je peux souhaiter vivre ? Quelle importance que tu sois roturière ? Voila des siècles, mes pères étaient roturiers, et un jour, certes lointain, l’un d’eux choisit d’offrir sa vie à la chevalerie, de défendre en ces temps des valeurs honorables et justes, de prêter serment au Duc de cette contrée… En récompense, on lui offrit la noblesse, à lui et à ses descendants, mais ce ne fut jamais le motif de ce serment. On aurait put lui offrir aucun titre de noblesse qu’il n’aurait pas rechigné à sa tâche, car il était homme d’idéaux et de valeurs, et qu’il trouvait là la motivation de ses choix... »


C’était le début d’un bien long discours afin d’exposer et faire comprendre à Roxane l’entier rouage d’une mentalité qu’il avait mit de côté trop long, retrouvant la surface par cette main féminine tendue vers elle.

« Cette idée de servir, non pour le gain de quelques richesses, de quelques titres, mais par devoir, envers une famille souveraine, son peuple, c’est ce qu’il nous a été transmis, les fondements même de notre famille, préservés jusqu’alors par ceux qui ont choisit de les garder. Je suis noble oui… On m’a éduqué en ce sens, en grande partie, bien que mon père n’ait pas refusé que mon oncle m’offre des leçons, m’apprenne l’héritage que nous portons. Je suis chevalier oui… Car j’en ai demandé la faveur au Roi, parce qu’enfin, je m’en estime digne, et grâce à toi, prêt à le prouver chaque jour. Je suis baron oui… Parce que le Roi m’a demandé de l’être, et que j’ai accepté, pour ainsi servir son peuple, honoré même d’être proposé à la tête d’une baronnie où la chevalerie est si importante, où le Culte de Néera est tant présent. »

Elle pouvait d’ailleurs trouver sa place dans ce monde ci… Arthur souhaitait s’allier et se lier au Culte de Néera afin de convaincre les chevaliers, les seigneurs et le peuple. Il eut une pensée amusante en imaginant un noble chevalier, baron de rang et une prêtresse sur le trône d’Ancenis… De quoi représenter et incarner l’esprit de ces terres en un couple… Mais c’était folie de penser ces choses là aujourd’hui… Il lui fallait déjà convaincre Roxane de ne pas fuir parce qu’il avait ce rang.

« Mais crois-tu que ces titres me changent ? Que pour une noblesse qui n’est ni celle du cœur, ni celle de l’âme, je vais renoncer à celle qui m’a tant offert, pour qui je serais prêt à tant offrir, à tant faire pour la savoir heureuse ? Crois-tu que je vais donner quelques importances aux mots qui seront dit sur cette relation, d’une noblesse qui n’en garde que le nom, coquille vide pour couvrir les vices qui s’y cachent ? Il en est certain que j’écouterais, mais je sais cela assez noble dans l’âme et le cœur pour comprendre ce qui motiverait mes choix.
Alors je t’en prie… Cesse d’accorder de l’importance à la noblesse de titre, elle est bien trop pâle et dénuée de sens pour justifier qu’on refuse et dénigre nos sentiments. Tu peux trouver autant de justifications qu’il en viendra à l’esprit… Mais celle-ci n’a aucune valeur. »


Et c’est ainsi que s’achevait sa tirade, et lorsqu’il prit conscience du temps du discours qu’il venait d’offrir à Roxane, il eut un sourire amusé.

« Pardonne moi, je me suis laissé emporter. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mer 2 Juin 2010 - 12:54

Je le touchais pas la sincérité qui était mienne... Il est vrai que je ne m'étais jamais encombrée de fards et de faux semblants, que j'avais toujours été moi-même avec lui, même si j'avais dissimulé certaines informations pour son bien et celui des autres dragonniers... Les autres dragonniers... Il ne restait finalement qu'Astéride et moi. Et Evan. Hélios et Eldis avaient disparu sans laisser de traces, sans nous prévenir et nous avions ainsi perdu la seule personne qui pouvait répondre à nos questions. Nous étions maintenant obligées d'avancer en aveugle et nous étions seule face à la menace du dragon noir. Je frissonnai en repensant à Evan. Il s'était montré gentil et prévenant avec moi. Il m'avait demandé de réflechir sur les notions de bien et de mal et de ne pas l'enfermer dans la case de méchant. Pourtant, Hélios nous avait toujours dit que le dragonnier noir était mauvais, c'était ainsi. Mais Hélios n'était plus là, alors que valaient ses belles paroles finalement?

Je me surpris à avouer mon amour à Arthur, alors même que je savais cela inutile. D'autres que moi auraient tait cela et auraient disparu de sa vie. Moi, encore une fois, je me montrais sincère et sans doute trop naïve. Et quelque part, est-ce que je n'attendais pas qu'il me retienne, qu'il réussisse à me convaincre que j'avais tort? Peut-être...

Je lui exposai alors tout ce qui me semblait creuser un fossé entre nous et nous empêcher de vivre pleinement notre amour. Arthur ne contesta pas le point de la longévité. Il n'y avait rien à redire là dessus. Il n'y avait rien à faire pour changer cela. Arthur mourrait en vieillard si Néera lui prêtait vie assez longtemps et moi, je resterai figée en une jeune fille à peine femme.

En revanche, il contesta nos rangs sociaux pourtant si éloignés. Il m'expliqua que ses ancêtres étaient également pauvres, mais que sa famille fut anoblie suite à la bravoure de l'un d'entre eux, devenu chevalier. Ainsi était née la noble famille des Melasinir.

- "Arthur... Ce n'est pas si simple. Si toi tu te moques bien de mes origines, que penseront tes pairs en te voyant fricoter avec une demoiselle sans titres ni noblesse? Tu es baron désormais et en tant que tel, tu as des devoirs... Notamment de trouver une femme de ton rang, de l'épouser et d'avoir des héritiers avec elle. Tu as tout à prouver dans ce rôle et si je suis convaincue que tu vaux tous les barons de la Péninsule, mes valeurs ne sont pas les leurs... Et puis..."

J'hésitai. Comment formuler mes autres craintes, plus réelles et pourtant, plus diffuses?

- "Si toi, tu vas vieillir... Moi, je risque de changer. Je ne sais pas encore à quel point, mais m'aimeras-tu encore si ma peau se couvre d'écailles, si ma pupille se réduit à une fente? Si je deviens un monstre n'appartenant à aucune race?"

La peur de cette inconnue transparaissait dans ma voix. C'était une angoisse informulée... Hélios et Eldis avaient acquis des capacités hors du commun en explorant leurs liens avec leurs dragons, ce qu'Astéride et moi n'avions pas encore fait. Était-ce pour tous pareil? Ou bien Astéride et moi pourrions rester à peu près humaines?

- "Réfléchis... Si je reste à tes côtés, on se posera des questions sur ma jeunesse permanente, sur mes changements physiques probables... Et je ne peux pas me permettre d'attirer les convoitises. Leirn n'est pas un objet de pouvoir. C'est ma compagne, mon amie..."


Mon discours était de plus en plus passionné et mon visage s'animait alors que mes gestes trahissaient mon agitation intérieure et mes nombreux doutes et peurs.

- "Et puis... Evan, s'il apprend que Leirn porte des œufs, va vouloir nous retrouver et je ne sais pas ce qu'il fera de nous. il a un dragon puissant, qui pourrait te faire du mal. Je ne veux pas te causer de soucis, ni te mettre en danger."

Je m'arrêtai alors, respirant plus calmement pour calmer mon agitation et terminai simplement :

- "Il y a tant d'obstacles... Tant de problèmes... Je ne veux pas faire de ta vie un enfer et si je reste, ce sera forcément le cas, tôt ou tard, et tu me maudiras alors."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mer 2 Juin 2010 - 14:54

Ses mots n’avaient pas suffit, et la voila reposant un doute sur ses relations avec ses pairs, noble de rang. Elle ne comprenait pas les entiers rouages de la noblesse, où ses pairs n’attendront pas un faux pas de son erreur pour faire courir ragot et rumeur… Ils n’auront pas besoin de ça, non… Et s’il devait fauter à leurs yeux, il préférait que se soit de son fait, pour une chose qui lui serait plaisante.

« Ce qu’ils en pensent n’a pas de valeurs à mes yeux... Que ce soit notre relation ou tout autre chose, ils ne manqueront pas de tenter de me toiser, c’est ainsi que ça fonctionne là-bas, aussi je préfère commettre une erreur volontaire à leurs yeux, mais plaisante pour moi, qu’attendre une erreur involontaire qui me coûtera plus chère, sans le plaisir… Outre cela, tu n’es pas une gueuse ou une servante, comme se plaise à fréquenter quelques nobles, tu es prêtresse de Néera… Ce n’est pas rien, surtout pour le chevalier que je suis, attaché à ce Culte autant que toi. »

A cela, il rajouta avec un petit sourire plein de malices.

« Et crois-moi quand je te dis que sur ce terrain là, ils auraient plus à perdre que moi, vu ce que j’ai pu découvrir pendant mes années aux Services Secrets Royaux. »

Ah ça… Il en savait des choses… Des nobles se plaisant à partager leurs couches avec des serviteurs ou servantes en l’absence de leurs partenaires. Des vices et des secrets cachés qu’il avait pu apprendre au fil des ans.
Puis vinrent ses craintes de l’avenir… Au-delà de leur longévité tellement différente, elle parlait de transformations, de découvertes qu’elle ferait au fur et à mesure, lié à son étroit lien avec une dragonne. Et pour la première fois, il lui en voulait… Sincèrement, il en voulait à ces mots, et son sourire s’était bien vite effacé. Des hypothèses, des spéculations… Mais que pouvait-il répondre ? Il découvrait à peine l’existence des dragons, il découvrait tout autant les modifications qu’il pouvait apporter aux êtres… Mais finalement, elle en savait autant que lui à ce sujet… Lui se refusait à le faire, quoiqu’elle puisse ne pas lui laisser le choix.
Quand elle eut terminé, il n’avait plus une seule trace d’un sourire.

« Que veux-tu que je te répondes, Roxane ? »

Ce n’était qu’une entame, il reprit bien vite.

« Je… Je ne peux rien répondre à ces hypothèses… Qu’en sais-je ? Il y a quelques minutes encore, je pensais que tu avais simplement du sang d’elfe dans les veines, pour expliquer tes oreilles… J’ignorais tout des dragons, du lien qui peut se former, et des modifications que cela peut apporter. Alors comment pourrais-je ne serait-ce qu’entrevoir ce qu’il adviendra de l’avenir ? »

Il n’était pas un mage qui saurait voir l’avenir, il ne pouvait savoir ce qui arriverait par la suite… Mais il était bien décidé à offrir une réponse à la hauteur des suppositions de Roxane.

« Roxane… Je ne sais pas grand-chose de l’amour, mais je sais que ce n’est pas rationnel, ça ne répond pas à la logique de l’esprit, cela je le sais. Ma tête me dit de te laisser partir, parce que tu pourrais souffrir… »

Il prit une profonde inspiration avant de se dévoiler un peu plus… Lui faire comprendre plus encore dans quel genre de pensée il baignait dans sa vie de tous les jours… Pour lui faire comprendre à travers son exemple que l’amour était irrationnel, qu’elle était une folie finalement, mais une folie qu’on se plaisait à vivre, et tant pis pour les conséquences.

« Tu me demandes de me poser des questions… De spéculer sur l’avenir, sur des sujets que je ne connais pas… Je me sacrifie depuis des années pour un avenir dont je suis certain, pour demeurer logique dans la vie que je mène…
L’esprit me dicte de fuir les relations, amicales ou amoureuses, pour la simple et bonne raison qu’il s’interdit même de tenter au risque de faire souffrir ou souffrir en faisant une exception. D’abord parce que j’offre chaque jour ma vie à un homme, à un peuple, à une terre, et que cela amène forcément des risques… Mais aussi et simplement parce que je ne suis qu’un simple mortel, sensible même à la maladie. Parce que tout ceci peut m’enlever à ce monde, et ceux auquel je me serais attaché souffriraient de cette perte… L’inverse est également vrai.
Est-ce que parce que de tels risques, bien concrets, bien connus, définis eux, existent, je dois fuir les gens, m’isoler dans une grotte et attendre le trépas ? »


Il soupira avant de reprendre.

« Je ne veux pas continuer à sacrifier des années pour éviter des risques… Surtout ceux dont j’ignore tout… Je ne veux pas continuer à faire preuve constamment d’abnégation, sacrifiant ma vie entière sans m’offrir de réel plaisir que celui de voir mon devoir aboutir aux bonheurs d’autrui. Je veux être égoïste, au moins une fois… Penser à moi, à toi, sans me soucier de ce que donnera l’avenir… Sans vivre dans des peurs. »

Il passa ses mains sur son visage, prenant une profonde inspiration avant de continuer encore…

« Je me fiche de tout ce qui pourrait arriver… Que tu te transformes en un hybride entre le dragon et l’humain, que les autres portent des regards, car à ce moment là, j’aurais peut-être les moyens de les dissuader ne serait-ce que de tenter leurs chances… Que ce dragonnier vienne… Car je sais là que tu as des amis avec autant de pouvoir qui pourront te protéger là où je ne pourrais pas… De tout cela, je me fiche… Je ne veux pas même me poser la question. »

Et pour finir, faisant un dernier arrêt avant de conclure.

« Je me fiche de tout ça… Tout ce que je veux, c’est toi … »

Il y eut un petit temps, et il reprit de plus belle.

«Juste toi… Et qu’importe les risques, qu’importe les malheurs, je ne les craindrais pas, car nous les affronterons ensemble. Je… Je veux simplement partager chacun des instants possible avec toi, t’aimer, tout simplement, et œuvrer chaque jour pour ton bonheur et ton plaisir, afin que tu oublies tes craintes de l’avenir, les malheurs du passé et te concentre uniquement sur un présent qui sera consacré aux bonnes choses.
Et tant pis si les malheurs nous guettent, nous frappent… Au moins aurons-nous vécu pour nous, libérer de nos peurs, de nos appréhensions… Au moins aurons-nous été heureux, l’espace de quelques instants. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Jeu 3 Juin 2010 - 19:33

Il arrivait à me convaincre que je n'étais pas rien face à lui. Il soulignait mon appartenance au culte de Néera, appuyant sur le fait qu'il était très attaché au culte de la Déesse. C'était déjà la deuxième fois qu'il parlait ainsi de Néera et cela ne manqua pas de m'intriguer.

- "Pourquoi es-tu si attaché à Néera?"

C'était une question légitime. Il était chevalier, certes, par la Grâce de Néera disait-on, mais bien des chevaliers ne vénéraient pas la déesse, alors pourquoi était-ce différent pour lui? Je lui rendis son sourire quand il ajouta qu'il avait glané bien des informations suffisantes à faire taire n'importe qui.

- "Ce n'est pas très loyal ça."

Je plaisantais, bien évidemment. Je me demandais quand même quels secrets il avait bien pu glaner ainsi... Sans doute des choses peu louables... Coucheries, tromperies, bâtards à la pelle, escroqueries... et j'en passe. Mais je m'entêtais en lui soumettant un à un tous les problèmes qui se posaient et qui faisaient autant d'obstacles qui me paraissaient insurmontables. Je me raidis quand, une fois terminé, il me répondit un peu sèchement, comme blasé par ce que je venais de dire. Mais il reprit très vite et je me remis à respirer normalement. Il entrait dans un monde inconnu et je ne cessais de poser des questions dont il n'avait pas les réponses. Pas plus que moi. Je soupirai.

- "Je ne peux pas ignorer ces questions... J'ai assez souffert d'avoir foncé tête baissée, de m'être donnée totalement, d'avoir ouvert mon cœur."

Que ce soit avec mon frère, mes amis, ou Eldis. Je m'étais donnée à cœur perdu dans nos relations et je n'en avais été que plus vulnérable. Mais étais-je simplement capable de caparaçonner mon cœur? De nouveau, je retins mon souffle quand il commença à parler d'amour, de raison, de me laisser partir pour ne pas que je souffre. Il y avait un mais. Il y avait une suite. Je me mordis la lèvre alors qu'il me répondait avec passion. Il n'avait pas tort, mais je ne voyais pas les choses ainsi. Il pouvait mourir de maladie, il pouvait s'isoler pour ne pas souffrir. Mais moi, je ne pouvais pas mourir aussi facilement... Ce n'était pas la même chose. Mais il continua, impitoyable, et je sentis ma résolution vaciller, faiblir, jusqu'à ce que je me mette à pleurer devant sa déclaration d'amour, sincère et donc terriblement touchante.

- "Arthur, j'ai trop souvent vécu le moment présent... Trop souvent, le papillon s'est approché de la flamme et s'est brûlé les ailes... Tu ne comprends pas... Quand j'aime, c'est sans retenue. Jamais. Si je t'ouvre mon cœur, ce sera totalement. Et si tu m'abandonnes, de quelque façon que ce soit, comment pourrais-je me relever une nouvelle fois?"

Je m'essuyai les yeux rageusement, avant de me lever et de venir m'asseoir sur les genoux d'Arthur, passant mes bras autour de son cou et venant nicher mon visage dans son cou.

- "Et pourtant, j'ai envie d'être heureuse de nouveau. Que quelqu'un veille sur moi et me protège..."

J'embrassai sa mâchoire, avant de chuchoter :

- "J'ai envie de tenter l'expérience avec toi, même si je suis terrifiée."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Jeu 3 Juin 2010 - 22:00

Pourquoi était-il tant attaché à Néera ? C’était une bonne question, aux réponses multiples et nombreuses, et plus encore depuis le premier soir du Tournoi. Quand une Déesse daigne vous parlez, vous estimez digne de l’entendre, vous vous attachez, forcément. Cette pensée le ramena à un des moments les plus étranges et troublant de son existence, d’ailleurs. C’était surprenant de remettre en question cet attachement, alors que les siens avaient servi et défendu les préceptes arrangés de la chevalerie tout ce temps… Qu’ils étaient intégrés à l’éducation même.

« Je suis chevalier… Il est naturel d’être attaché à ce Culte, d’en suivre et d’en connaître les préceptes, les valeurs et l’idéologie. Si certains s’en sont détournés, je n’en fais pas parti…»

Il marqua une petite pause avant de dire tout bas.

« Et puis… Disons qu’une Déesse vous estimant digne de l’entendre et de vous donner réponse, ça vous change un homme. »

Oui, c’est sûr, et il s’attendait à beaucoup de surprises de la part de cette confession qui troublerait la plupart des croyants… Et pourtant, la Déesse lui avait vraiment parlé, directement, passant par le corps de sa Gardienne Callista.
Puis avec plaisanterie, elle mit en avant l’aspect déloyal de ses moyens de contraindre la noblesse à moins d’ardeurs dans les rumeurs qui naitront de ce couple qu’on pourrait critiquer, de par les origines de celle qu’il avait choisit. A cela, il ne répondit rien, qu’un sourire, assumant pleinement la chose.

Après ses longues paroles, se voulant la convaincre de rester, que tout ce qu’elle craignait, tout ce qui la terrifiait n’avait pas son importance à ses yeux, qu’il ne voulait pas avec elle vivre dans la peur constante des changements, des regards des autres qui jugeraient. Elle aimait toujours sans retenue, non, sans aucune limite. Il ne l’abandonnerait pas, sauf sous la contrainte des Dieux.
Il ne la laisserait jamais à son sort, la trahissant que lorsque sa vie cessera, rien, absolument rien ne changerait cette intention, et son amour comme le sien serait inconditionnel et total, entièrement offert à elle, et uniquement à elle.

« Roxane… Il n’y aura que les Dieux pour espérer que je t’abandonne, pour me séparer de toi… »

Elle finit par se lever, s’asseyant sans prévenir sur ses genoux, passant ses bras autour de son coup, se posant contre lui, la tête dans le cou. Il passa ses bras dans son dos, une main sur la nuque, la caressant doucement au travers de sa chevelure. Et puis vint une réponse positive, malgré la peur, malgré les craintes qui envahissaient son esprit.
Il la protègerait, veillerait sur elle chaque instant, l’aimerait tout autant jusqu’à ce que sa vie s’éteigne. Rien ne pourra le faire faillir, rien ne pourra le soustraire à ce serment prononcé en pensée. Que les Dieux lui en soit témoin.

« N’ais crainte… Je serais toujours là… Endossant avec plaisir le rôle de ton chevalier servant, prêt à tout faire pour le cœur de sa dame. »

Il dit cela avec amusement, reculant la tête pour lui embrasser le front avec douceur, soupirant d’aise.

« Tiens… Simple curiosité… Que pense Leirn de tout cela ? Et de moi ? »

La dragonne qui venait d’apprendre qu’elle ne garderait pas ses œufs apprécierait peut-être de ne pas être mise de côté… Et puis, si ils étaient ensemble, elle serait une part non négligeable de leurs vies, et lui, de la sienne… Aussi voulait-il l’avis de la si proche amie de Roxane.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Ven 4 Juin 2010 - 12:03

J'affichai un petit moue sceptique alors qu'il me répliquait qu'il était chevalier et que c'était donc normal d'aimer la Déesse et de suivre préceptes et idéaux. Non, ça, c'était de la réponse toute servie, il y avait autre chose, j'en étais certaine et je le regardai intensément en attendant qu'il se décida à continuer et à me donner la réelle raison.

Ce qui ne tarda pas à m'arriver, me laissant comme deux ronds de flan devant cette stupéfiante révélation. Quoi? Arthur avait entendu la Déesse s'adresser à lui? J'avais les yeux ronds comme des soucoupes sous le choc de cette révélation que je n'attendais absolument pas.

- "Néera t'a... s'est... adressé à toi? Co... Comment?"

Moi qui était un fidèle de la déesse depuis des années, je voyais là un miracle. Et une drôle de coïncidence... J'étais prêtresse de Néera et l'homme pour qui mon coeur battait avait eu les faveurs de la déesse... Peut-être qu'elle ne m'avait pas abandonné... peut-être qu'elle n'avait pas jugé méprisable mon intention de quitter la vie pour rejoindre la mort.

C'était beaucoup de bouleversements, que ce soit par la révélation d'Arthur sur la déesse ou par sa déclaration d'amour aussi longue que passionnée et sincère et qui réussit à abattre mes défenses et à me faire céder à ces moments de bonheur que j'entrapercevais à ses côtés. Cela ne changeait pas grand chose au problème... Je ne me voyais pas baronne avec tous les secrets qui m'entouraient. Je ne me projetais pas dans un avenir sans lui après l'avoir aimé plusieurs années...

Il me promit que seuls les dieux pourraient nous séparer Je me levai et je posai un doigt sur ses lèvres. Les dieux pouvaient se montrer capricieux. La séparation pouvait avoir lieu plus tôt que prévu et pas forcément du fait de Tari. Je finis par enfouir mon visage dans son cou, me pelotonnant contre lui en retenant un soupir de bien être alors que je cédai et avouai vouloir tenter ma chance avec lui.

- "Je n'ai aucun doute là dessus Arthur."

Il était déjà mon chevalier servant et je savais déjà qu'il pourrait décrocher une étoile pour me plaire. Je frissonai de plaisir alors qu'il m'embrassait le front, avant de le regarder, surpris par sa question concernant Leirn. Leirn qui s'était mise à l'écart pour nous laisser savourer ce moment, sans nous interrompre. Leirn qui s'était écartée de mes pensées pour nous laisser de l'intimité.

La dragonne leva la tête à la mention de son nom et de son avis. Elle me jeta un regard amusé, avant de venir volter jusqu'à mes épaules et de me caresser la joue avec sa tête.

*Je suis contente pour toi, te voir tant souffrir m'a fait beaucoup de mal.*

- "Elle est... heureuse pour moi. Que je puisse relever la tête et sortir des ténèbres."

Elle s'approcha alors d'Arthur et le regarda droit dans les yeux, avant d'incliner la tête en guise de respect.

*Dis-lui que je l'aime bien et qu'il est l'homme qu'il te faut, mais que je n'hésiterai pas à lui faire subir mille tourments s'il te fait souffrir.*

Je pouffai de rire, avant de reprendre :

- "Tu as un doute? Elle s'est roulée sur toi comme un gros chat et t'a laissé la caresser... Elle t'aime bien. Mais elle te le fera payer si tu me fais du mal."


Leirn acquiesça à mes paroles, avant de s'enrouler autour de mon cou.

- "Ça ne te dérange pas de savoir que nous n'aurons jamais une réelle intimité, que Leirn est toujours dans mon cœur et dans mon esprit, même aux moments les plus intimes pour nous?"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Ven 4 Juin 2010 - 21:25

Et la surprise fut au rendez-vous…
Il eut un sourire en la voyant ainsi, les yeux ronds, sous le choc d’une révélation hors norme et impossible à prévoir pour répondre à la question. Et pourtant, c’était une vérité que lui-même n’arrivait pas à prendre totalement en compte, bien que ça l’ait convaincu que la Déesse le voulait là, à ce rang, à cette place… Elle avait même complimenté sa famille, fidèles et loyaux serviteurs de ses préceptes et idéaux… Comment pouvait-on rester indifférent à ça ?

« Aussi étonnant que cela puisse apparaître, et crois-moi quand je te dis que j’en suis le premier surpris, oui… C’était le soir du premier jour du Tournoi… Après que tu sois parti, je me suis rendu à Notre Dame de Deina dans l’intention de m’adresser à sa Gardienne… Je voulais des réponses de celle qui entend ses mots. Et pendant cette discussion, elle est intervenue, me répondant directement…
Je… J’ignore pourquoi, mais la Gardienne m’a affirmé que Néera avait ses raisons, et qu’elle m’estimait digne de l’entendre… Je ne sais pas encore le sens et la raison de cette intervention… Mais j’estime devoir garder la foi et la servir, jusqu’à en comprendre le sens. »


C’était la toute l’histoire, et la raison de son attachement très particulier… Oui… C’était peut-être arrogant comme pensée, mais il appartenait peut-être à un plan divin, comment pouvait-il le savoir ? Aussi, en attendant de connaître plus en profondeur les obscures parts de cet instant, il resterait fidèle et loyal envers la Déesse.

La discussion continua, passant par sa déclaration passionnée et la réponse positive et agréable de sa dulcinée, finit par arriver, à son initiative sur Leirn, et sa manière de voir, et son opinion sur la situation nouvelle. Pourquoi cette question ? Parce qu’il prenait conscience de l’importance de la dragonne dans la vie de Roxane, et se doutait bien qu’elle l’écouterait de temps à autre, aussi voulait-il être sûr que la nouveauté plaise autant à la dragonnière qu’à la dragonne, pour ne léser personne.
Et les réponses ne tardèrent pas alors que la dragonne en question qui s’était mise dans un coin pour les laisser revint à la charge en voltant. Et le résultat fut des plus sympathiques à entendre. D’abord, la situation nouvelle lui convenait, car de sentir et voir son amie heureuse à nouveau après tous ses déboires lui faisait du bien et la rendait heureuse.
A la question « Et moi ? », même résultat, avec un sourire sur le mais, qu’elle n’ait point d’inquiétude, il tendra volontiers la joue pour se faire punir si il faisait à lui faire du mal.

« Elle pouvait-être caline, qui sait… Mais merci de ta confiance Leirn, et si je viens à faire du mal à Roxane, je te le promets, je te laisserais me punir car je le mériterais. »

Il eut un petit rire avant d’écouter la dernière question de Roxane, sur l’intimité qui ne serait jamais pleine et entière, avec la présence constante, même si ce n’était pas physique, de la dragonne. Mais il aimait bien cette dernière, et si c’était une situation étrange, bizarre même, il s’y ferait, avec le temps.

« Et bien… C’est étrange, c’est certain, et ça me surprend encore ce lien, et surtout sa force, sa profondeur… Mais je pense que je m’y ferais, j’ai à présent bien compris que si engagement il y a, c’est avec l’une et l’autre, indissociable, et c’est pour ça que je voulais savoir ce qu’en pensait Leirn, car je crois, au vue de ce que j’ai saisi, que son opinion compte également. »

Il marqua un temps d’arrêt, venant gratter la gueule de la dragonne.

« Et puis, elle semble adorable et vouloir autant que moi ton bien et ton bonheur, je suis donc sûr qu’on s’entendra tout les deux. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Lun 7 Juin 2010 - 12:18

J'acquiesçai solennellement à ses paroles. C'était un immense honneur et cela n'était sans doute pas sans raisons, mais difficile de deviner les desseins des dieux. Néera n'avait pas parlé à Arthur par le biais de sa Gardienne sans raison, mais celle ci demeurait nébuleuse à Arthur. Et à moi également, puisque je ne savais pas la teneur exacte de l'entretien et que je ne cherchai pas à l'apprendre. Cela appartenait à Arthur.

- "J'espère que tu la serviras même en ayant trouvé la réponse."


Je le taquinai alors que sa phrase laissait planer un doute qui ne m'effleurait même pas l'esprit. Je repris, taquine :

- "Au besoin, je saurais bien te rappeler ta foi, non?"


Puis, nous dérivâmes sur les obstacles qui se dressaient devant nous, sur ce qui nous séparait, pour finalement ne garder que ce qui nous unissait : un lien profond et sincère, aussi simple que l'amour. Depuis la disparition d'Eldis, j'errais dans les ténèbres, mais Arthur était ma lumière, l'étincelle qui me rappelait que la vie était faite de coups durs mais aussi de choses merveilleuses, qui méritaient d'être vécues, même si elles n'étaient pas éternelles. Arthur voulait que je reste avec lui et moi, j'avais très envie d'accéder à sa requête.

Il s'enquit alors de l'opinion de Leirn, me comblant de ravissement. Il faisait attention à ma dragonne, comprenant intuitivement que m'adopter, c'était l'adopter, que m'aimer, c'était l'aimer. Leirn en fut touchée d'ailleurs, mais y alla de sa petite menace, qu'Arthur accepta.

- "Elle est câline c'est vrai, mais pas avec n'importe qui, juste avec ceux en qui j'ai confiance ou avec qui je suis bien. Il n'y en a pas beaucoup..."

Je lui parlai alors de l'absence d'intimité. Leirn était dans ma tête, moi dans la sienne. Nous partagions tout, même si quelques fois, la présence se faisait moins ressentir, par pudeur. Je hochai la tête à ses paroles, très justes.

- "Tu as compris l'essentiel oui. Et qu'elle t'apprécie est important, c'est certain."


Il gratta alors la gueule de Leirn qui laissa échapper un petit grognement de plaisir. Je soupirai, faussement fataliste :

- "Ah ben bravo, tu es en train d'en faire un gros chat inoffensif."

*Tu veux que je lui envoie une châtaigne pour rire?*

*Non, je ne suis pas certaine qu'il apprécie la blague.*

*Tu n'es pas drôle.*

*Pas quand quelqu'un compte pour moi, c'est vrai.*

- "Oui, vous allez vous entendre à merveille..."

Je l'embrassai alors doucement.

- "Tu ne devines pas à quel point tu comptes pour moi Arthur... Tu ne sais pas quelle lumière tu peux être dans mon univers enténébré par les deuils, les abandons et les trahisons."


Je me mordis la lèvre et repris, très sérieuse :

- "J'ai confiance en tes valeurs de chevaliers, en ton honneur, en tes principes pour ne jamais me blesser Arthur. C'est tout ce que je te demande : ne me fais pas souffrir comme tous les autres."


C'était dit. Je nichai mon nez dans le creux de son cou, avant de demander, plus légère :

- "Alors cher baron, que comptez-vous faire pour reprendre en main la baronnie et imposer votre autorité?"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 31/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   Mar 8 Juin 2010 - 0:02

« Oh… Je serais tenté de me perdre simplement pour que tu m’aides à retrouver la foi. »

C’était une plaisanterie bien sûr, il ne perdrait sans doute jamais la foi en Néera, en le Culte, ses valeurs, ses idéaux et principes. Mais dans le fond, elle avait déjà réussi à lui faire retrouver la foi… C’était à Diantra, après qu’elle l’ait tiré des bras de Tyra et du Siège.
Passons encore les déclarations passionnées, les mots dits avec le cœur et les sentiments qu’il avait à l’égard de celle qui représentait tant pour lui, et il l’espérait, avec qui il partagerait autant d’année que les Dieux accepteraient de lui offrir.
Puis la discussion se concentra sur Leirn, à son initiative… Il la voulait là, comprenant qu’elle aurait son importance dans les relations qui les uniraient, son mot à dire dans cette histoire, et cela semblait autant faire plaisir à l’une qu’à l’autre. Il fut honoré d’apprendre qu’il faisait parti de rares personnes de confiance aux yeux de la très protectrice dragonne.

Il sourit de bon cœur quand elle l’accusa avec cette fausse fatalité de transformer Leirn en un gros chat inoffensif, se contentant de répondre.

« Inoffensif, inoffensif… Peut-être, mais ce n’est pas ma faute… Résister à l’envie de la gratter, c’est au moins aussi dur que de ne pas fondre devant un sourire de sa dragonnière… Regarde-la, elle est irrésistible. »

Une occasion de complimenter tant l’un que l’autre, et le pire, c’est que c’était sincère… Roxane était d’une beauté époustouflante, et Leirn était bien loin des monstrueuses représentations des dragons qu’on avait l’habitude de faire dans les écrits.
Puis Roxane sembla pensive, plus lointaine, et Arthur attendit qu’elle revienne sur terre, où qu’elle se soit rendue pendant ce court instant. Et il fut très agréablement surpris par sa manière de revenir à elle, ce baiser sans prévenir, très doux.

« J’en ai une petite idée, Roxane… Car tu as toi-même été cette lumière pour moi. »

Et pour toutes réponses ensuite à sa demande, il lui offrit un tendre et doux baiser avant qu’elle ne niche son nez dans mon coup, me demandant alors quelque chose de radicalement différent de la teneur des mots précédents, ce à quoi il réfléchit un moment, son « plan de bataille » commençait à se mettre en place dans son esprit.

« Et bien… Il faudra que je rencontre les seigneurs, pour savoir comment les aborder et m’imposer comme baron auprès d’eux… Pour le peuple, j’ai l’intention de m’associer au Culte de Néera, très influent et important dans ce territoire, afin qu’il m’assiste auprès de la populace, de même auprès de la chevalerie, en laissant à chacun la possibilité de se racheter après avoir été assermenté à un félon. »

En gros… C’était ça… Et Roxane pourrait prendre une place importante, vis-à-vis du Culte de Néera, et puis lui offrir une occasion de se refaire une vie, en se concentrant et en se penchant sur cet aspect là de sa vie qui avait du être relégué en second plan.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: