Partagez
 

 Un pont trop loin

Aller en bas 
AuteurMessage
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeLun 8 Juil 2013 - 23:56

(Sujet précédent)

Bon, elle avait finit par accepter et surtout par comprendre. La petite heure de repos lui avait certainement fait du bien, et peut-être qu'elle avait réussit à tapper juste dans un des arguments qu'elle avait pu sortir... Lequel ? Restait encore à le savoir ! Pour la personne certainement la moins habile et diplomate de la péninsule et certainement du monde civilisé ceci restait digne du miracle le plus avancé.

Il avait presque fallut 3 jours de cheval ou les choses étaient restées plus calme, le petit couple qu'elle transportait apprenait certainement à se connaitre en silence pour le plus grand bonheur de la cavalière pour enfin réussir à rejoindre le premier fleuve à traverser dont les seuls ponts étaient vers Sol-Dorn et Thaar qui étaient à éviter coute que coute. Il faudrait donc négocier un peu d'or aux locaux pour traverser en douce, loin des impôts pouvant avoir été levé par les seigneuries ou corporations marchandes locales, mais avant fallait-il encore les trouver sans tomber sur les pires raclures que cette terre pouvait porter : pillards, bandits, esclavagistes ou pire encore une patrouille drow. les choix d'adversaires ne manqueraient pas et les résultats seraient sensiblement identique sans l'aide d'un dragon d'or qu'il ne faudrait pas montrer pour éviter qu'elles soient suivies à la trace.

"Il va falloir trouver des locaux pour traverser, tu devra suivre mes ordres à la lettre et surtout tu me laisses parler."

Oui, elle gardait les choses en main, avec des esclavagistes qui pouvaient trainer dans la région, deux femmes seules et un cheval étaient des cibles alléchantes, même si l'une était armée. Et malgré toute sa bonne volonté Joh ne pourrait gagner contre une petite troupe d'esclavagiste, à la limite gagner un peu de temps mais sans plus.

"Quand tu mettra pied à terre tu le sortira de sa cage pour le garder contre toi, ca refroidira les ardeurs de quelques esclavagistes. Et en cas de pépin, tu peux avoir peur, mais interdiction formelle de paniquer et de fuir."

Seule elle avait pu traverser surtout au plus haut de la saison chaude. Maintenant c'était une toute autre histoire, le cheval ne pourrait porter deux cavaliers pour la traversée, et sans guider la bête pour chercher le second. Donc... Prise de risques supplémentaire ! C'était le chien qui se mordait la queue et donc une foutue impasse à gérer.

Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
Adlaenne

Nombre de messages : 424
Âge : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMar 9 Juil 2013 - 0:48

La messagère ne pensait plus qu'à une chose : Sa maison. Sa maison, Edwin, son faucon, et même Opale, sa jument. Et peut-être même que Morkam serait là ? Elle lui avait dit qu'il pouvait venir s'installer dans sa maison quand il le désirait... Elle eu un instant de panique en pensant qu'elle ne lui avait pas donné les clefs... Mais... Elle se rassura très rapidement... Morkam n'avait pas besoin de clef pour entrer dans la maison...

Elle s'était tenue tranquille tout au long du voyage, laissant Joh tranquille et ne posant aucune question. Elle passait la plupart de son temps à regarder Föhn et cherchait à établir un lien, à capter quelque chose. Le petit dragon était en pleine forme à présent. Adlaenne en avait conclu que la magie du dragon pouvait prodiguer des soins. Ou alors qu'on pouvait soigner un dragon avec le sang d'un autre dragon. Adlaenne ne posa aucune question.

Elles arrivaient dans une zone qui semblait plus fréquenté à en voir le sol piétiné et formé de longs chemins.
C'était étrange. Adlaenne en avait rêvé pendant des semaines et des semaines... Retrouver la civilisation. Et maintenant que c'était presque le cas... Elle appréhendait quelque peu... C'était certainement du au fait de devoir cacher quelque chose aux autres. Elle ne s'en sentait pas capable et avait l'impression que c'était inscrit sur son front, quoi qu'elle ferait pour le dissimuler.

Elle restait tout de même calme. Joh était avec elle, et cela rassurait la jeune fille. Il ne pouvait pas vraiment leur arriver de mal...Du moins elle en était convaincu.

- Traverser quoi ? Demanda t-elle un peu étourdie.

Pour ce qui était de la laisser parler... Elle ne s'en sentait pas capable de toute façon, alors ça tombait bien. Et puis Joh était certainement beaucoup plus convaincante et savait où allait. Adlaenne, elle, ne se contentait que de suivre pour le moment.

Le fait de pouvoir le garder près de soi lui plaisait. Mais elle avait tiqué sur la suite... Esclavagistes. Elle se souvenait de Légion. Et de l'homme qu'elle avait vu mourir sous ses yeux. C'était le premier. La tristesse qu'elle avait ressenti à cet instant refaisait quelque peu surface, remplaçant sa peur.

- Si j'ai peur, je serais protéger n'est-ce pas ?

Et voilà qu'elle recommençait avec ses questions.
Néanmoins, elle était désormais sur ses gardes et scrutait l'horizon, se tenant prête à tout éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMer 10 Juil 2013 - 7:57

Traverser quoi ? Elle devait être aveugle ou simplement être perdue dans ses pensées pour ne pas voir un cours d'eau de cette taille sur lequel la navigation devait être plus que possible. Joh ne répondit que par un soupir, l'histoire de ne pas être plus que désagréable avec un "Bien vu l'aveugle" pour la meilleure des propositions. Enfin... fallait-il encore le traverser sans soucis, ce à quoi viont la seconde question... Si elle serait protégée ? En cas de soucis s'ils étaient trop nombreux Joh aurait déjà du mal à le faire pour elle même alors ajouté à ca une personne incapable de se battre qui serait un boulet plus qu'autre chose...

"Portégée par lui ça c'est sûr. Le reste ca dépendra des possibilités." Elle mit pied à terre, invitant Adlaenne à en faire de même. "Nous allons continuer à pied pour laisser le cheval récupérer un peu. Tu peux le sortir de sa cage, à condition que tu ne touches personne."

La berge était difficilement acessible en c epoint du fleuve, trop abrupte ou simplement encombrée pour accéder au lit en lui même. Il suffisait de trouver une zone plus accessible pour tomber sur des locaux, et il fallut plus plusieurs heures de marche pour y arriver, entrecoupé de pauses régulières pendant lesquelles le cheval rasait l'herbe qui lui passait à portée.

Des éclats de voix se faisaient entendre et des silhouette se dessinaient dans un contrebas ou celles-ci disparaissaient pour charger ce qui semblait être de la marchandise à destination de l'autre côté, une barge toute simple tractée par la force des bras à l'aide d'une corde reliée à l'autre rive.

"Voilà notre chance : croisons les doigts."

Pour que tout se passe bien... De toute manière ca ne pouvait pas mal se passer, ou tout du moins c'était dont elle voulait se persuader. Si c'était l'inverse et bien... Il faudrait improviser !
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
Adlaenne

Nombre de messages : 424
Âge : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMer 10 Juil 2013 - 20:55

Le soupir de Joh la ramena à la réalité très rapidement. Elle secoua la tête, chassant ses pensées et par la même occasion, l'état de "veille" dans lequel elle avait glissé peu de temps après le début de leur départ.
Traverser l'eau, évidement. Elle ne répondit rien au soupir, Adlaenne le partageait également. Elle était distraite et n'avait pas vraiment écouté ou fait attention à ce qui l’entourait. Pourtant, au début du voyage, elle voulait être à l'affut de tout ce qui pourrait l'attaquer. Elle avait vite été rattraper par sa fatigue, son ennui, et tout le reste.

Adlaenne suivit les gestes de Joh et descendit du cheval. Elle le caressa une dernière fois puis s'éloigna d'un pas avec sa petit cage. Elle prit le petit dragon avec beaucoup moins d'hésitation cette fois. Elle le rapprocha d'elle et il s'agrippa immédiatement à son corsage. Elle lui souria en caressant sa petite tête et ferma rapidement sa cape. Elle détacha également ses longs cheveux qui descendaient en une énorme cascade jusqu'à ses fesses.

- Voilà. Je pense qu'il est bien caché. Je le tiens la dessous. Et je ne touche personne.

Elle marchait derrière Joh, se tenant à distance, courte mais tout de même, de la femme et du cheval.
Elle regardait à l'horizon, attendant silencieusement la suite. Il fallait le dire, elle espérait de tout son être dormir dans un vrai lit cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMar 16 Juil 2013 - 17:18

Plus elles s'approchaient et plus le doute pouvait naitre dans leur esprit : Ce n'était visiblement pas de la contrebande normale à ce que l'on pouvait comprendre aux éclats de voix, mais rien ne pouvait laisser supposer ce qu'elles allaient rencontrer. Ce n'est qu'en arrivant à destination que les choses seraient à présent clair et se confirmeraient : La marchandise était également humaine et escortée par un groupe hétéroclite humain-drow. Sur tous ceux sur lesquels elles pouvaient tomber c'était sur cette engeance !

Et en plus ils les avaient remarqué... Fuir n'était pas la bonne solution, de toute manière ce n'était plus possible et pourrait être pris comme un signe de faiblesse et emmener à une poursuite de leur part pour tenter de les vendre à leur tour.
Quatre hommes, deux drows, deux humains vinrent à leur rencontre, évidemment ils étaient armés sans pour autant montrer de signes d'hostilité flagrants il était clair dans leurs regards que les choses ne plairaient pas forcément aux deux femmes qui leur faisaient maintenant face. L'un d'entre eux, un drow, était sur un cheval, ce fut celui qui parla en premier.

"Que nous vaut la visite de deux femmes seules dans ces terres désertes ?"
"Nous cherchons à traverser le fleuve, et vous semblez pouvoir le faire."
"Et qui vous dit que nous le voulons ?"

Joh fouilla rapidement dans ses affaires, pour en sortir ce qui semblait être un peu d'or.

"Ceci pourrait vous faire changer d'avis"

Le cavalier fit signe à un de ses hommes qui s'approcha pour saisir "l'écaille" d'or et la ramener à son patron. Joh ne protesta pas, malgré la valeur potentielle de ce qu'ils venaient de prendre. Dans ces terres sauvages et en infériorité, il ne fallait pas vraiment faire de zèle, surtout quand on était le demandeur.

"En effet." répondit le cavalier après avoir récupéré son dû. "Vous aurez même droit à un traitement de faveur."

Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres, visiblement "traitement de faveur" avait une signification toute autre pour lui, ce que ses hommes avaient parfaitement compris. Les armes passèrent au clair sans autre forme de procès et les trois pietons commencèrent à se mettre doucement autour des deux femmes alors que celui qui semblait être leur chef prenait la parole.

"Vous êtes maintenant ma propriété, j'aimerai que vous ne résistiez pas. Je n'aime pas abimer mes affaires."
En réponse Joh gromella quelque chose de parfaitement audible et qui ne serait pas retranscrit pour ne pas choquer les âmes sensibles au sujet de la mère de l'homme en face d'elle.

Pauvre petit, il ne voulait pas abimer ses affaires... Et puis quoi encore ? Il ne voulait pas qu'elles lui baisent les pieds en remerciement pendant qu'elles y étaient ?! Quatre hommes contre deux femmes, ou plutôt pour réduire quand on regardait les combattants potentiels : Trois contre une. Et malgré l'avantage de l'allonge d'une lance contre des épées l'issue était déjà connue d'avance.

La lance serait l'idéal pour se défendre et les maintenir à distance le temps de les blesser tous suffisamment pour qu'ils abandonnent le combat, enfin... C'était justement compter qu'ils abandonnent en cours de route et n'appellent pas leurs petits camarades qui continuer à surveiller les marchandises en contrebas. Elle repoussa le premier qui s'approcha d'un mouvement circulaire pour clairement lui faire comprendre qu'elle ne se laisserait pas faire. le second tentait déjà de la prendre à revers observant leur cible pour frapper au meilleurs moment.

Adlaenne quant à elle se retrouvait avec le troisième homme, un humain, qui s'approchait d'elle et essayerait de l'attraper pour lui mettre un coutelas sous la gorge et certainement forcer sa camarade à se rendre.

Pour le moment le cavalier ne se mêlait pas à la petite sauterie, mais certainement que ca ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Arkezia
Drow
Arkezia

Nombre de messages : 118
Âge : 27
Date d'inscription : 27/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 132 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMar 16 Juil 2013 - 20:53

Les doutes commençaient à faire leur pernicieuse apparition dans l’esprit de la Drow. Plusieurs jours qu’elle suivait cette piste fantôme. Des heures, des heures et des heures les yeux rivés, même de jour alors qu’elle y voyait à peine, sur les maigres traces laissées par quelque chose qui n’était même pas ce qu’elle cherchait. Ce cheval et son ou ses cavaliers. Ce n’étaient pas eux sa vrai cible. Et encore, elle partait du principe, pour garder le moral, que les cavaliers qu’elle s’échinait à rattraper depuis tant de temps étaient bien l’humaine un peu naïve et la guerrière qui s’était glissée sous le dragon pendant la bataille…
En clair Arkezia était en train de pourchasser entre une et deux personnes, sur une monture, qui avait pris une avance…absolument indéterminée et dont Arkezia supposait, sans preuve aucune, qu’elles avaient un lien avec le dragon d’or. C’était vraiment très peu, mais étant donné que c’est la seule piste qui lui venait lorsqu’elle réfléchissait à comment retrouver le dragon. Elle s’était dit autant commencer par quelque part.
Enthousiaste et excitée la grande armurière n’avait pas ménagé son cheval et aujourd’hui elle en payait le prix sans vraiment avoir l’impression que cela lui fut profitable. La bête semblait vraiment peiner à mettre une patte devant l’autre au petit trot et rien ne se profilait à l’horizon.
Le soir était en train de tombé. Arkezia songea à calculer le nombre de jours qu’elle avait passé à pourchasser ses fuyards fantômes mais finalement renonça…son moral était déjà bien assez à plat comme ça.
Sa visibilité augmentant, Arkezia put apercevoir les berges du fleuve presqu’en même temps qu’elle entendit les voix. Un échange pas des plus amicaux. Observant aux alentours, elle repéra bien vite les auteurs. Un groupe d’individus. Une demi-douzaine de personne au total et deux chevaux de ce que pouvait discerner la Drow dans l’obscurité enfin naissante. Elle consulta la piste au sol et nota avec joie qu’elle menait tout droit sur le groupe. L’espoir renaissait…enfin sauf si les autochtones se mettaient soudainement en tête d’occire les deux cavalières.
En effet, s’approchant, Arkezia avait pu affirmer ses observations et tirer de nouvelles conclusions. Le cavalier en selle était un Drow et semblait à la tête des trois autres individus mâles qui se trouvaient là. Mais le plus intéressant avait été les deux silhouettes féminines, l’une était la prisonnière dont Arkezia avait oublié le nom…si elle le lui avait dit un jour, l’autre devait donc sans doute être cette étrange guerrière que le dragon avait laissé approcher. Elles semblaient en mauvaise posture.
L’armurière hésitait sur la démarche à suivre. Déjà la guerrière commençait à faire de grands mouvements circulaires avec son arme pour repousser les assaillants qui, sabre au clair, commençaient un lent mais implacable mouvement de pince.
La Drow dirigea sa bête écumante vers le cavalier tout en enfilant machinalement ses gants renforcés de métal. Entendant le son des sabots, le Drow se retourna vers elle avec un regard à demi-surpris. Arkezia fit ralentir sa monture et prit la parole :


-« Bonsoir frère, Uriz bénisse ta lame. Qu’est-ce qu’il se passe ici ? »

Elle avait élevé une voix pleine d'assurance à une dizaine de mètres et s’approchait lentement pour arriver à la hauteur du cavalier si celui-ci le permet. Elle se tient néanmoins sur ses gardes et prête à achever sa monture sous elle au moindre signe d'encerclement. L’armurière pouvait entendre du bruit un peu plus bas…il n’était pas du tout impossible que d’autres hommes débarquent.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
Adlaenne

Nombre de messages : 424
Âge : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMar 16 Juil 2013 - 22:37

Elles s'étaient approchées du groupe. Adlaenne tentait de ne rien laisser passer sur son visage, mais la peur était déjà là. Cependant, il fallait se contrôler. Föhn ne devait pas s'épuiser, et Joh était là. Tout irait bien. Tout irait forcément bien. Du moins c'est ce que la jeune fille tentait de se répéter et de croire.
Comme Joh lui avait demandé auparavant, Adlaenne restait en retrait et ne parlait pas. Elle n'osait même croiser le regard d'un de ces hommes.

Elle écoutait Joh négocier.Au vue de la tension qui envahissait les lieux, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que tout n'irait peut-être pas aussi bien qu'elle ne le pensait.
Les hommes se rapprochèrent et Adlaenne lança un regard inquiet vers Joh. Mais la guerrière avait d'autre chose à faire que de gérer une gamine anxieuse.

Et puis tout était allé très vite. Ils s'étaient avancés rapidement vers Joh, la détectant certainement comme la plus dur à abattre. Jusqu'au moment où l'un d'eux se détourna pour s'en prendre à la plus faible : Adlaenne.

La jeune messagère s'éloigna tout d'abord d'un pas lent, mais l'agresseur allant plus vite qu'elle, elle commença à accélérer son pas. Joh lui avait pourtant dit de ne pas s'enfuir. Mais que pouvait-elle faire d'autre ? Accepter sans broncher ? Tuer l'homme ? Comment ? Crier ?... Non.
L'adrénaline et la peur envahissait tout son corps, elle le sentait.

C'est en trébuchant sur un cailloux qu'elle sentit les petites griffes de Föhn transpercer son corsage. Avoir peur ! Mais oui. Föhn l'a protégerai un minimum.
Elle resta au sol et laissa la peur l'envahir.

Une voix féminine qui n'appartenait pas à Joh se fit entendre. Adlaenne tourna rapidement la tête. Que ne fut pas sa surprise... Elle l'a reconnue immédiatement. La drow qui avait capturé Föhn.
La jeune fille n'avait aucune idée du pourquoi la drow se trouvait ici, mais elle savait que sa présence stimulerait Föhn, qu'il aurait peur aussi, et qu'il serait donc en mesure de la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMer 17 Juil 2013 - 16:08

La situation devenait urgente, l'un des agresseurs se rapprochait dangereusement de l'inoffensive Adlaenne, et les deux autres se faisaient de plus en plus agressif à tel point que les premières lames s'entrechoquaient maintenant, commençant un échange qui s'éterniserait jusqu'à ce que le premier protagoniste s'épuise et abandonne le combat. Mais qu'est-ce qui est plus dangereux qu'un animal acculé ? Joh ne se laisserait pas faire, et s'il fallait les tuer et bien... Elle n'hésiterai pas à les égorger comme les porcs qu'ils étaient ! Il fallait juste une ouverture, une toute petite pour que les choses puissent évoluer dans le bon sens. Et elle comptait bien sur Adlaenne pour l'être, ce n'était pas innocent de la laisser se débrouiller seule, car si l'un des hommes était victime du dragonnet, ca irait forcément semer un peu de zizanie de par la présence d'un mage. Surtout qu'ils ne chercheraient pas à les tuer ou à les blesser mortellement, ce qui était au final un avantage.

Celui qui s'approchait d'Adlaenne avait finit par l'acculer, la faisait trébucher et la terrifiant encore plus. Oh oui, il pouvait être fier de s'attaquer à une femme sans défense, surtout qu'il aurait certainement droit de l'essayer avant qu'ils ne la vendent, en bonus pour la capture.
C'est à ce moment qu'une Drow, sur un cheval épuisé, se présenta cherchant en toute innocence à comprendre ce qu'il se passait. Il ne manquait plus que ça... Encore un damné Drow qui se mêlait de cette histoire et donc un adversaire supplémentaire qui serait à abattre, montant le chiffre à 4 contre 1, ou tout du moins ce fut ce qui traversa l'esprit de Joh.

L'agresseur d'Adlaenne se saisit de celle-ci avec une brutalité classique qui n'était absolument pas à douter alors que le Drow monté répondait à la nouvelle arrivante.

"Ce ne sont pas vos aff..." Commença-t-il à répondre alors que le cri de son homme venait de l'interrompre.

Il n'eut pas le temps de poser une seconde question, qu'une lance Nisetienne vint se ficher dans son épaule gauche, le faisant tomber de sa monture avec pertes et fracas et le sonnant par la même occasion. Il n'avait pas vu le coup venir distrait par la Drow et par son homme qui avait crié. D'ailleurs celui-ci avait l'air complètement désorienté après ce qu'il venait de recevoir de la part d'Adlaenne, une chataigne dont il se souviendrait éternellement et qui lui avait littéralement engourdit le bras gauche.

L'humain qui faisait face à Joh s'était retourné vers son chef alors que le Drow s'était jeté sur elle, profitant du temps de battement entre le jet de la lance et le fait qu'elle puisse mettre son épée au clair. Il la tenait par derrière, ses bras autour de son cou comme pour essayer de l'étouffer et de lui faire perdre connaissance, le tout sous la menace de la drague de celui-ci non loin de sa gorge, couverte également d'insultes toutes aussi fleuries les unes que les autres. Il avait le dessus, ou tout du moins physiquement. Il était plus fort et plus grand. Un drow en parfaite santé qu'il était difficile à abattre en temps normal. Avec un peu de chance il s'était ramollis à force de ne cogner que sur des esclaves...

"C'est une putain de mage !" avait-il beuglé.
"Va... Va chercher des renforts. Imbécile !" ordonna difficilement le drow désarçonné qui reprenait difficilement conscience.
"O... Oui !" Il laisserait donc son chef pour courir vers le reste de leur caravane (Il peut être intercepté)
"Toi... Aide nous à capturer ces femelles, et tu gagnera une partie de leur vente." fit-il à la drow (Arkezia)

Joh quant à elle ? Son premier réflexe avait été de porter ses mains sur les bras de son agresseur, pour tenter de reprendre son souffle. Le réflexe habituel d'une personne que l'on tente d'étrangler et qui n'a pas encore réfléchit à un moyen de s'en sortir beaucoup plus efficacement.
Il ne la tuerait pas, ce fut la première chose qui lui vint à l'esprit, sa lame ne viserait donc pas de points vital et elle s'en remettrait sans peine. Sachant ceci, la suite ne serait pas dure à deviner et ce charmant monsieur risquait fortement de se retrouver avec une dague dans la cuisse dans les instants qui suivraient.
Revenir en haut Aller en bas
Arkezia
Drow
Arkezia

Nombre de messages : 118
Âge : 27
Date d'inscription : 27/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 132 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMer 17 Juil 2013 - 21:41

Des renforts ? Ce n’était pas du tout dans les plans de l’armurière. Définitivement non, dans ce plans il y avait un dragon, et pour l’instant ses seuls chance de revoir celui-ci étaient en train de se faire malmener par les esclavagistes. Encore que, elle reconnut la marque du petit lézard blanc lorsque l’humain poussa un cri et un juron bien senti lorsqu’il prit la décharge électrique caractéristique d’un contact avec la bête…
Ce que l’armurière n’avait pas vu c’est qu’en aucun cas l’homme avait touché le petit dragonnet.
Elle hocha la tête en direction du Drow qui réclamait son aide…



-« En fin de compte on dirait bien que ce sont mes affaires… »


Et elle dirigea sa monture droit sur….le fuyard. Deux options lui avaient traversé l’esprit. L’une d’elle prévoyait d’aider le noirelfe à capturer les deux femmes puis à parvenir à ses fins une fois en compagnie de ces charmants messieurs... Ce n’est pas cette option que l’armurière avait choisi.  N’étant pas cavalière émérite, arrivée au niveau de sa cible, Arkezia se laissa tout simplement tombée sur elle, pas de saut acrobatique ou de quelconque calcul. La seule chose qui comptait était qu’elle le prenne par surprise et qu’elle se retrouve suffisamment près pour pouvoir utiliser ses poings. Cela fonctionna. La grande Drow et l’humain roulèrent au sol. Habituée à ce genre de pugilat, préparée et bénéficiant de l’effet de surprise ce fut Arkezia qui prit le dessus. Qui plus est l’homme semblait avoir plus l’habitude de régler ses problèmes à coups d’épées que de poings et de pieds. Assise sur le torse de sa victime l’armurière commença à marteler le visage de cette dernière. Elle ne vit pas venir la riposte. Un coup l’atteignit dans les côtes. Déstabilisée, elle ne put lutter lorsque l’homme la fit basculer sur le côté avant de rouler à l’opposer pour pouvoir se relever. Peine perdue, lorsqu’il fut remis sur ses appuis ce ne fut que pour voir l’armurière encore accroupie bondir sur lui. Le coude de la Drow s’enfonça dans son plexus et lui fit vider l’air de ses poumons. Il put sentir les deux mains gantées de fer se poser fermement sur ses épaules voir un petit sourire triomphal dévoiler les dents de la sombre. Il put aussi remarquer que les dites dents ainsi que le reste du visage de la Noirelfe effectuèrent un bref mouvement de recul avant de revenir avec une vitesse et une brutalité inouïe en direction du sien.
Le front de l’armurière percuta le nez de son adversaire. Zone fragile, zone sensible et extrêmement douloureuse. Le sang gicla en grande quantité des vaisseaux éclatés, éclaboussant le visage de la Sombre. La violence du choc assomma l’humain sur le coup dont le corps se ramolli instantanément. La grande armurière le laissa tomber nonchalamment et reporta son attention sur le reste de la scène tout en portant une main à son visage pour essuyer sommairement les dégoulinades sanguinolentes.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
Adlaenne

Nombre de messages : 424
Âge : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 1:36

Adlaenne et le dragon avaient tellement peur que l'effet escompté ne se fit pas attendre. L'agresseur l'attrapa avec violence et ne mit pas longtemps à recevoir ce qu'il méritait. Un bon gros coup de jus. Il l'a lâcha encore plus rapidement qu'il ne l'avait attraper - même si c'était dur à croire- et se plaignit dans des insultes qu'elle ne comprenait pas.
Elle le regardait avec rage. Elle se voulait menaçante. Elle savait que le dragonnet ne pourrait pas éternellement donner son énergie pour Adlaenne. Mais peut-être que les assaillants pendraient peur et lui ficherait la paix. Et si elle pouvait en faire partager Joh... Alors tant mieux.

Elle vit la lance que Joh lança de toute ses forces. Elle trouvait cette femme incroyablement calme. Comme si tout était normal, ou qu'elle savait qu'elle parviendrait à ses fins.
Quoi qu'il en soit, la lance fit tomber l'espèce de chef de son cheval.
S'en suivit une agitation qu'Adlaenne eut un peu de mal à suivre. Néanmoins, elle put comprendre que Joh avait l'air en mauvaise posture, qu'un des agresseurs partait chercher du renfort, et que lui courir après était totalement impensable.

Cependant Adlaenne n'eut pas à y penser plus longtemps... La drow qu'elle avait croisé sur le camp de Nisetis - et accessoirement la plus grande peur de Föhn- poursuivait le coureur. La petite messagère ne comprenait pas vraiment dans quel camp la drow était. Elle restait sur ses gardes, mais néanmoins, pour le moment, qu'importait le camp dans lequel se trouvait la drow, elle était efficace.

Adlaenne se retourna de nouveau, peinant à se relever, elle faisait attention au petit dragon, sans pour autant le montrer.
Quand elle se tourna, elle vit Joh et un des hommes en train de l'étrangler. Elle semblait avoir du mal à réagir. Était-ce le moment d'intervenir ? Elle ne pouvait quand même rester comme ça sans rien faire. Déjà parce qu'elle c'était attaché à Joh, et que si la guerrière venait à mourir, la jeune messagère serait perdue à coup sur.
Mais que pouvait-elle bien pouvoir faire ?... Elle savait pas se battre. Ni se défendre d'ailleurs. Elle jeta un bref regard à son agresseur. Il était toujours là, sur son coté droit, à grommeler, l'insultant. Une mage ? Il croyait que c'était une mage.
L'idée était intéressante. Elle leva les épaules et s'approcha lentement de l'agresseur de Joh.

- Lâchez là tout de suite... Votre ami à reçu un avertissement mais je vous promet que je ne serais pas aussi clémente avec vous...

Elle avait réussi à parler sans trémolo, avec assez d'assurance pour s'impressionner elle-même. Pourtant sa peur était toujours bien là ; elle sentait son cœur battre à tout rompre.
Elle continuait d'avancer très lentement vers Joh, les mains en avant, l'air menaçant. Elle y allait au bluffe, certes, mais ça tenait debout, et le coup qu'avait lâché Föhn était une pseudo preuve de ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 18:27

Joh avait réellement d'autres chats à fouetter que de regarder ce qu'il se passait autour d'elle ! Les objectifs principaux étaient de neutraliser le plus rapidement les adversaires, en les tuant de préférence, puis de se tirer le plus vite possible dans l'autre sens sans demander son reste et en espérant qu'en voyant le massacre les autres décideraient de ne pas les poursuivre. Mais avant fallait-il encore se débarrasser des assaillants !

La menace d'Adlaenne était passée inaperçue, ou alors avait été complètement ignorée. Pourquoi ? Et bien, elle n'avait pas neutralisé l'autre esclavagiste, et en plus le Drow bénéficiait d'un bouclier humain pour se protéger.

Il commençait à l'étouffer, les premiers vertiges se faisait ressentir. Il ne s'était passé que quelques secondes et pourtant cet instant avait semblé une éternité. Une éternité de seconde pour trouver à tâtons sa dague dissimulée dans ses vêtements. Une éternité pour faire le mouvement et la planter dans la cuisse de cette saleté de Drow en faisant un mouvement de poignet pour lui ouvrir le plus possible la cuisse en espérant que la blessure le fasse se vider de son sang et qu'il crève comme le chien qu'il était en jappant et appelant sa mère.

Oh, bien entendu qu'il la lâcha, assez vite même sous la douleur fulgurante. Mais la douleur le fit également réagir proportionnellement, plantant sa dague dans l'épaule gauche de Joh jusqu'à la garde avant que celle-ci n'ait eut le temps de porter un second coup et de l'éloigner de lui. Ils tombèrent tous les deux au sol, lui se tenant la jambe, Joh cherchant à reprendre son souffle suite au pugilat additionné à la douleur dans son épaule lié à la dague qu'elle retira sans autre forme de procès d'un coup sec dans un cri de douleur bien sentis accompagné de jurons encore plus fleuris souhaitant une agonie lente et douloureuse au drow qui se vidait de son sang et n'était pas vraiment prêt à se relever avec une belle estafilade à la jambe qui lui serait certainement fatale ou tout du moins qui le mettait hors combat.

Mais le combat n'était pas terminé. Loin de là ! il lui faudrait un moment pour se relever suite à ca. Certes elle récupérait vite, mais elle venait de prendre trop cher pour gérer un second drow ou même un combat à l'arme blanche face à un adversaire expérimenté.

Ce qu'elle avait manqué ? Et bien...

Bien qu'Adlaenne ait repoussé son agresseur, celui-ci était encore de la partie et s'était procuré de quoi frapper Adlaenne sans la tuer alors que celle-ci avait tenté un coup de bluff sur le drow. Pourquoi l'avait-elle quitté du regard ?! Par les cinq, mais pourquoi ?! D'un large mouvement il lui colla un lourd mouvement derrière la tête de ce qui semblait être une branche ramassée au bord de l'eau, celle-ci peu résistante se brisa sous le choc, mais sonna Adlaenne au point de la faire s'écraser lourdement face contre terre.

Pour la Drow qui venait d'intercepter le fuyard ça se passait bien mieux. Enfin... Elle venait de passer à tabac le fuyard et d'éviter l'appel de renforts de sa part, sauf qu'il restait encore leur "chef" qui s'était débarrassé de la lance et se relevait maintenant, visiblement en rogne !

"Traitresse ! Lâche ! Chienne !" Furent les mots les plus agréables à entendre de sa bouche. Enfin... Comme on dit, on voir la poussière dans l'oeil du voisin mais pas la poutre dans le sien.

Il s'appuya sur son cheval pour se relever difficilement et sortir de la sacoche une petite arbalète à une main qu'il commença à charger difficilement en s'aidant de ses jambes. La drow était suffisamment loin pour qu'il puisse la toucher facilement avant qu'elle ne lui tombe dessus.


Dernière édition par Johann le Mar 20 Aoû 2013 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arkezia
Drow
Arkezia

Nombre de messages : 118
Âge : 27
Date d'inscription : 27/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 132 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMer 24 Juil 2013 - 7:54

L'armurière n'eut finalement pas le temps de prêter beaucoup d'attention au reste de la situation comme elle le souhaitait. Le Drow qui s'était prit la lance se relevait et armait lentement, mais sûrement, une arbalète de poing en invectivant Arkezia de tous les noms. Il n'y avait pas de temps à perdre. Le regard de la Sombre ne perçut que très brièvement la scène de l'humaine tentant un coup de bluff tandis que la guerrière se débarrassait de son "ravisseur". Toute son attention fut reportée sur la menace principale qui se trouvait à une bonne dizaine de mètres de là et qui aurait fini de rechargé trop vite pour que l'armurière l'empêche de tirer à coup de poing bien placé.
Néanmoins il lui fallait tenter le coup, et puis elle n'était pas tout à fait à court de solutions. Arkezia s'élança. Mais après quelques foulées, ses bras changèrent de rythme. Ils se rassemblèrent devant elle et un observateur avisé aurait put remarquer que ses doigts formaient une réplique du symbole qu'elle porte sur le front. Etait-ce malice des rares rayons de soleils restants ? En tous cas on put avoir l'impression que le dit symbole luisait dans l'obscurité croissante.
Encore quelques foulées et l'armurière se trouva à quelques mètres de sa cible. Mais celle-ci venait de finir sa manoeuvre et commençait à orienter l'arbalète en direction de la grande Drow. Mais celle-ci ne ralentit pas. Tendant les bras en avant elle hurla :


-"KROR'RAZIA"

A l'énoncé du mot magique, la lueur qui émanait bel et bien du symbole frontal s'étendit aux mains de la forgeronne. En une fraction de secondes elles devinrent flamboyantes, l'on discernait même de petites flammèches, puis une langue de flammes aveuglantes jaillit des paumes et s'élança, grondante et brûlante en direction du visage de l'arbalétrier. Celui-ci poussa un grognement de suprise, on entendit un claquement de corde, puis les flammes touchèrent au but et la surprise se mua en souffrance.
Souffrance amplifiée lorsque le corps de l'armurière, toujours chargeant, percuta le Drow blessé. Il avait préféré tiré que s'écarté...tant pis pour lui. Pour l'instant elle ne ressentait pas la douleur, l'avait-il manqué ? était-ce dû à l'adrénaline ? Elle n'en avait cure. Ce qui importait pour le moment c'était que le visage partiellement calciné de son adversaire arrête d'essayer d'éviter l'inévitable coup de poing qui sonnerait sa fin. Le troisième fut le bon. Le fer percuta la tempe, le sang gicla, le Drow cessa de se débattre.
Arkezia voulu se relever. Une douleur fulgurante au flanc l'en empêcha. La fatigue liée au sort qu'elle avait lancé la submergea également et elle s'affala sur le côté. Elle baissa les yeux sur la plaie ruisselante de sang, son regard avisa également un dague dans la main de son adversaire. Etait-ce le carreau perdu qui avait causé ces dommages ? Avait-il eut le temps de se servir de son arme ? Ses mains palpèrent la blessure son visage se crispa, mais la chose ne lui semblait pas grave. Roulant lentement sur elle-même la Drow entreprit de se relever pour examiner la situation. La jeune fille aux cheveux clairs était à terre, l'autre s'était débarrassé de l'un des gredins. N'en restait plus qu'un armé d'une massue de fortune.
Arkezia se dirigea vers eux. Premier pas incertain pour vérifier que son équilibre n'était pas faussé, deuxième pas plus sûr, l'armurière n'en était quand même pas à courir, et se contentait de marcher vers sa dernière cible pour économiser ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
Adlaenne

Nombre de messages : 424
Âge : 28
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 0:22

Le coup de bluff fut un nouvel échec et le fait de ne l'avoir quitté des yeux, même quelques secondes, fut impardonnable. Il avait eut le temps de prendre un morceau de bois et l'avait frappé si fort qu'elle en tomba au sol. Sa tête lui faisait affreusement mal, elle sentait le sable dans sa bouche et la poussière dans son nez. Elle tenta de se soulever mais son corps ne semblait pas répondre. Sa vision se brouilla, elle voyait Joh au loin, voulait dire quelque chose mais c'était trop dur. Le noir, et puis... Plus rien.

Ses dernières pensées ne furent pas pour sa vie. Bien sur, l'ancienne Adlaenne aurait eut peur. Pour sa vie. Évidement. Mais cette fois c'était différent; elle savait parfaitement qu'elle était dans une très mauvaise situation. Peut-être qu'elle se réveillerait en tant qu'esclave ? Ou sur le cheval ? Ou seule et abandonnée ? Ou encore même qu'elle ne se réveillerait pas du tout...
Qu'importait, ses dernières pensées ne furent en rien cela.
Elle n'avait pensé qu'à Föhn. Qu'allait devenir le petit dragon sans elle ? Allait-il mourir ?... Hélas, les ténèbres l'avait accueillit bien avant qu'elle ne réfléchisse à une solution.


Le petit dragon ressentit le coup et sentit également sa "maman" s'évanouir sous l'impact du morceau de bois. Sa peur était au plus haut niveau. De plus il était fort contrarié que quelqu'un ai osé toucher à sa mère. Il cherchait un chemin de sortit. Il fallait dire que la cape était grande pour une petite chose comme celle ci. L'air rempli de poussière vint chatouiller ses naseaux et il s'enfonça dans cette direction.

Une fois dehors, tout fut plus clair. Il vit la drow qui l'avait blessé sous la tente en l'attrapant et qui lui faisait peur. Il vit l'humaine qui était avec Adlaenne, et enfin, l'agresseur de sa mère.
Le petit lézard se précipita vers sa cible, lui sauta dessus visant un endroit ou la peau était à vif ; le cou.

La morsure devait certainement être douloureuse pour l'homme mais n'était rien face au coup d'electricité que Föhn fit passer dans tout son horrible corps. Il y avait mit toute son énergie et l'humain devait très surement regretter ses gestes à présent.
Föhn n'en était pas sur, mais la menace semblait anéantie, il ne bougeait plus et semblait très mal en point.

Le petit lézard grimpa sur le corps d'Adlaenne, couinant dans son oreille sans pour autant que la jeune fille ne réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 17:42

Le combat touchait à sa fin, la drow, aide potentiellement providentielle comme ennuis sérieux à l'horizon neutralisa son congénère à l'aide de la magie et le dernier adversaire reçu une décharge au niveau de la gorge qui ne lui permit pas de se relever. Il n'était certainement pas mort, mais c'était sur qu'il ne bougerait pas avant un bon moment aux vues du filet de bave qui lui coulait au coin des lèvres. On pouvait appeler ça une victoire... Enfin, ils étaient beaux les vainqueurs ! Blessés, percés, sanglants on avait plus là une équipe de bras cassés qu'autre chose.

Elle détestait cette sensation... Le sang commençait à cesser de couler de ses blessures, c'était toujours la première chose qui s'arrêtait sur des choses comme ça pour toujours se terminer sur la profondeur et éviter les infections ou que la plaie ne se rouvre. Il n'y avait pas à dire, c'était pratique, mais ca restait désagréable de sentir comme si quelque chose grouillait dans la blessure alors que la plaie cicatrisait plus vite que la normale et ne laisserait aucune trace au bout d'une semaine alors que d'autres en mettraient le quadruple... C'était une sorte de magie, ancienne et puissante, qu'elle ne pouvait pas contrôler accentuant à chaque fois l'impression que maintenant elle était tout sauf humaine et qu'il lui était impossible de côtoyer à nouveau des gens "normaux".

Il lui fallut un peu de temps pour réguler sa respiration devenue difficile par ce combat. - Il a serré fort l'enfoiré ! - pensa-t-elle. Le temps que sa vue s'éclaircisse de nouveau et ne s'attarde sur le danger suivant : La drow qui s'approchait.

En réponse elle se leva, prenant appuis sur son genoux de son bras droit valide. Son équilibre était certainement faussé suite au combat, la blessure et la douleurs n'aideraient pas son cerveau à se concentrer là dessus et le manque temporaire d'air n'aiderait pas non plus. Elle jeta un œil rapide vers sa protégée et sa "créature"... L'un protégeait l'autre mais ce n'était pas dans le bon sens. C'était l'impasse, elle ne pourrait pas compter sur elle pour initier la fuite, tant pis...

"Tire toi." Les sons eurent un peu de mal à sortir de sa gorge, rauques et à moitiés étouffés par la douleur. "Prends sa bourse et tire toi."

Bien que les mots étaient sortis accompagnés d'une voix rauque et abimée par l'étranglement, cette fois c'était clairement audible , elle l'avait prononcé suffisamment fort pour que de là ou elle était la Drow comprenne clairement ce que Joh attendait d'elle. Qu'elle se barre avant que ne naisse le conflit suivant. D'ailleurs, comme pour accompagner la phrase, sa main s'était posée sur le pommeau de son épée.

Oui, il fallait qu'elle se tire. Elle pourrait charger Adlaenne en croupe et rejoindre là côte pour passer par la campagne Thaari et trouver un pont. Tant pis pour la discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Arkezia
Drow
Arkezia

Nombre de messages : 118
Âge : 27
Date d'inscription : 27/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 132 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeMer 4 Sep 2013 - 21:26

Sa vision commençait à se brouiller, elle ne percevait plus que des silhouettes. La forme d'une créature ailée sautant à la tête du dernier opposant. Le claquement sec de la décharge électrique, une étincelle...
Arkezia secoua la tête pour remettre de l'ordre dans sa vision. Elle put donc voir plus distinctement le corps de l'homme s'effondrer et continuer d'être agité de spasmes au sol. Elle distingua également très bien le visage déformé par la haine de la guerrière. Elle était mal en point...Arkezia aussi. L'injonction était très audible dans le silence qui suivait la bataille. Elle sonnait comme un ultime coup de lame.
D'instinct, à cause de la fatigue et du voile sombre qui commençait à réduire sa vision, Arkezia songea à s'exécuter, à prendre l'objet que lui désignait la femme puis la poudre d'escampette.
Après tout quelles étaient ses chances de retrouver ce dragon ? Mince. Pour le moins. Peut-être même nulles. Elle n'avait pas de plan, pas de certitudes, pas de flair, même pas un petit indice... Sa voix s'éleva tandis que le brouillard envahissait encore un peu plus son esprit.


-"Je...je vais..."

Une hésitation, une respiration, un coin de la toile grise de son esprit se soulève. Une image en filtre. Celle d'une apparition reptilienne aux écailles d'or entourant de ses ailes deux personnes aux physiques remarquables. La jeune prisonnière...et la guerrière. Les deux seules personnes que le dragon a laissé intact dans son périmètre d'action.
Deux personnes. Deux petites lumières dans les ténèbres de cette folle enquête. Ses deux seuls espoirs. Et ils étaient là. Devant elle. Elle n'allait pas partir maintenant ! Et envoyer en l'air des jours de poursuite sous un soleil de plomb ? Le voile de l'épuisement s'étiola pour finalement se désagréger sous cette impulsion montante. Oh elle savait pertinemment qu'elle n'avait aucune chance de tenir dans un combat. Elle arrivait déjà à peine à tenir debout. Mais elle se redressa quand même. Se força à respirer de façon plus calme et riva un regard inflexible sur l'humaine qui paraissait d'un coup bien moins intimidante.


-"Je ne vais pas partir avant d'avoir eu des réponses. Dégaines ta lames si ça t'amuse, je ne veux pas me battre. Je veux seulement pouvoir poser mes questions et que toi...et elle...y répondiez. C'est tout. Après je m'en vais."

Quelques secondes à attendre, l'autre acquiesce à la condition qu'Arkezia parte une fois fini

-"Pourquoi le dragon ne vous a-t-il pas attaqué ? Savez-vous où il se trouve maintenant ? Je vous ai aider à triompher, en retour je ne demande que la vérité."

L'armurière se campe sur ses jambes et attend sagement ses réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
Johann

Nombre de messages : 2094
Âge : 33
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 17:44

Ah bah oui, elle voulait voir la grosse bestiole d'or et les avaient suivi pour ca ! Pauvre petite Drow perdue ! Elle croyait vraiment qu'elle allait lui dire "coucou, je suis lié par le sang à cette grosse bestiole et je peux la faire venir quand je veux en lui parlant par l'esprit et c'est pour ca qu'elle ne m'a pas aplatit, et l'autre belle au bois dormant en a aussi un plus petit qu'on protège !" Non mais et puis quoi encore ? Elle croyait sincèrement qu'elle allait lui dire la vérité ? Plutôt lui dire d'aller se faire voir chez les elfes pour voir ce qu'ils en diraient ouais !

Elle allait l'envoyer balader méchamment quand "l'inspiration" lui dicta une porte de sortie alors qu'elle reprenait son souffle et que le coup lié à l'étranglement commencer à s'estomper, laissant une voix rauque mais une respiration plus aisée.

"On s'en fout complètement de cette grosse bestiole, j'ai été payée pour secourir cette humaine et la garder en sécurité. Ce que je fais. Les motifs de cette bête de faire ça ne sont pas mon problème ! Si vous l'avez dérangé dans son terrier à cause de vos pillage c'est même votre problème !" Elle reprit sa respiration. "Et c'est juste une grosse bestiole stupide, plus c'est gros, plus c'est bête ! Un peu de magie et elle ne peut plus te sentir ! Il suffisait de ne pas se jeter dessus comme une brute et réfléchir un peu !"

On sentait qu'elle était excédée, mais par quoi ? La stupidité de la question ? La question elle-même ? Juste l'énervement du combat ? Impossible à savoir et quelque chose pouvait dire à la Drow que ce n'était pas bon de reposer une autre question.

"Maintenant que tu as ta réponse, laisse moi faire mon travail et retourne chasser ta chimère !"

Aux vues de l'énervement, ca ne pouvait être que la vérité ! Après tout qui pouvait inventer un tel mensonge dans cet état ? Mis à part avec une muse indemne qui vous le susurre à l'oreille - ce qui était le cas pour notre fausse mercenaire ici présente - et qui réfléchit pour vous dans ce genre de moments difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un pont trop loin Empty
MessageSujet: Re: Un pont trop loin   Un pont trop loin I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pont trop loin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Il suffit de passer le pont...
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...
» Un jugement trop prompt est souvent sans justice ▬ Charlie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Principautés Vaanies-
Sauter vers: