AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Dim 26 Sep 2010 - 12:53

Monseigneur, il nous a échappé.

Grommelant un juron dans sa barbe, le baron d'Ysari dut se rendre à l'évidence : le grand veneur disait vrai. Le dix cors qu'ils traquaient depuis le matin s'était échappé, la meute de chiens ayant pris une fausse piste lorsqu'ils avaient passé le petit ria qui courait dans la forêt. Dommage, les bois de ce cert auraient été parfaits dans la salle des trophées de chasse du baron. De plus, la chasse les avait éloigné du reste de la troupe. Seuls restaient avec le baron le grand veneur de Féoda et un jeune page. Pas vraiment un équipage digne du seigneur de ces terres.

Comme pour ajouter un problème supplémentaire, un sourd grondement se fit entendre dans le ciel qui depuis déjà quelques minutes s'obscurcissait à vue d'oeil. Un des violents orages d'été assez fréquent dans la région menaçait, et les trois hommes, perdus en lisière de la forêt qui courrait de Féoda jusqu'à Soltariel devait trouver rapidement un refuge. Tournant un regard sombre vers ses acolytes, Harnyll leur demanda :

Il faut nous abriter. Connaissez vous un lieu ou nous pourrions attendre la fin de cet orage ?
Il y a bien le manoir de Sinlieh qui se trouve non loin d'ici.
Parfait, alors allons-y.

Piquant des deux, la petite troupe mit le cap sur la demeure d'Aurore de Rosemont, sous des nuées de plus en plus menaçantes.

La belle jeune femme n'était pas inconnue d'Harnyll, qui allait tous les automnes à la chasse en compagnie du vieux seigneur des lieux, le père d'Aurore. Grand chasseur et robuste convive, Wilfrid s'était éteint quelques mois plus tôt, laissant son domaine en héritage à sa fille. Un vague engagement, une ancienne promesse de mariage avec le fils d'un nobliau de Féoda avait jusque là empêché Harnyll, pris par nombre d'autres problèmes, d'officialiser Aurore comme chatellaine de Sinlieh.


Lorsque les trois hommes arrivèrent à l'entrée principale du manoir, le vent soufflait déjà en rafale, faisant claquer violement leurs capes. Les premières gouttes de pluie commençaient à tomber et l'odeur bien particulière de la terre déssechée qui se gorge de l'eau du ciel emplissait l'air. Sautant à bas de sa monture, le baron s'adressa au domestique qui était venu les accueillir :

Va prévenir ta maîtresse que le baron d'Ysari sollicite son hospitalité le temps que cet orage se calme.


Dernière édition par Harnyll de Hetalia le Sam 2 Oct 2010 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Dim 26 Sep 2010 - 21:39


À sinlieh le domestique semblait être pris à dépourvu. Aurore avait quitté tôt en journée. Le ciel faisait des sienne et le Baron apparaissait.

-Ma maitresse n’est point encore rentrée, Messire le Baron.

Car bien plus loin, Aurore avait fait une belle prise et rentrait.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Elle avait profité du temps stable pour sortir, avec quelques hommes de sa garde. Même femme, elle était respectée. Parfois, elle se comportait comme un homme, mais elle n’avait pas le choix selon elle. Elle devait faire honneur au terre de son père.

Dans la forêt, avec ses hommes, ils traquèrent la bête. Elle trouvait cela barbare, mais ne croyait qu’en la vie. Les dieux n’envoyaient pas de créatures pour les admirer. Avec un coup de maitre, la jeune femme avait atteint la bête. Si le baron s’amenait en automne et ce malgré tout, elle serait de taille

Et voilà Messieurs. Je vous fais l’honneur de la ramasser.

Elle avait envie de fêter. Occasion qui lui prenait rarement, malgré son tempérament. Les cinq cavaliers prirent la direction de la châtellenie. La première réaction qu’elle eut fut de maugréer contre elle-même. Qui venait la déranger ? Elle poussa sa monture a bride abattue et descendit de sa monture. L'orage ne les avait pas manqué, Aurore commençait à ¸etre trempée. Elle donna les guides à un des cavaliers et retira ses gants, pour remettre une mèche de cheveux derrière son oreille.

-Attention à cette bête, je la veux impeccable !

Elle se retourna en soupirant. Quelles bêtises disait-il encore ? Même de profil, elle reconnut un des hommes. Harnyll ?! Il avait donc répondu à son appel. Il ferait d’elle, la châtelaine. Son cœur battait fort, mais pas pour les raisons évidentes.

Ooh Madame! Le baron est …

Aurore leva sa main pour faire taire son domestique et regarda le Baron.

-Et bien, je ne vous attendais pas si tôt, Messire
.
Elle commençait à être trempée, mais rien ne la dérangeait. Un sourire avenant se dessinait sur ses lèvres. Il ne changeait donc jamais. Elle s’avança gracieusement et fit signe de la main à son domestique de disparaitre.

-Vous pardonnerez mon état, jamais je n’ai cru que le ciel tomberait ainsi. Mais entrez, avant que nous soyons tous trempés par ce temps maudit.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Lun 27 Sep 2010 - 9:35

L’attendre si tôt à Sinlieh ? De quoi parlait donc Aurore ? Ah bien sur… Harnyll compris brusquement. La jeune femme voulait probablement parler de sa confirmation en tant que châtelaine suite à la mort de son père. Bien que le baron n’ait pas eu cela en tête en venant chasser dans la région, il fallait admettre que cela lui offrait une bonne occasion de réparer cet oubli.

Entrant avec Aurore à l’intérieur du manoir, ils laissèrent leurs capes trempées à un domestique et allèrent s’installer confortablement dans le grand salon, près de la cheminée ou brûlait un grand feu. Après cette froidure et cette humidité, un peu de chaleur leur faisait le plus grand bien, gelés jusqu’aux os qu’ils étaient.

Le baron et la châtelaine étaient de vieilles connaissances, Harnyll venant chaque année depuis plus de dix ans chasser dans la région avec Wilfrid, le père d’Aurore. La dernière fois que les deux jeunes gens s’étaient vus remontait à moins d’une semaine, lors du bal d’Ysari, où ils n’avaient hélas pu danser ensemble, le baron étant accaparé par tous ses nobles invités venus des quatre coins du royaume.


Ma chère, je vous avouerai que ma venue est en bonne partie due à une chasse au cerf qui s’est incroyablement mal déroulée. Ma meute a filé après un daguet, laissant le dix-cors que nous chassions s’enfuir. Regrettable, car c’était une bête superbe. L’orage nous ayant surpris, je suis venu profiter de votre hospitalité.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Lun 27 Sep 2010 - 10:08

Aurore laissa entrer le Baron avec un sourire aux lèvres et un pincement au cœur. De bons souvenirs faisaient surface. Un peu cruel, pour elle, mais elle se disait que tout ca était il y a longtemps.

-Faites comme chez vous.

Aurore marqua une pause et rit doucement.

-Dans votre malchance, j’ai été chanceuse. Mes hommes et moi avons décidé de sortir en forêt. Par ce temps instable, nous sommes restés en bordure de la forêt, avant l’apercevoir. Je ne m’attarderai point sur cela.

La jeune châtelaine offrit un sourire au baron, Un sourire que lui seul pouvait déchiffrer. Du moins, elle l’espérait, car elle ne pouvait être plus explicite envers son Baron. À Ysari, quand elle y mettait les pieds, elle s’assurait de se faire discrète. Sentiment pour elle-même, que Lucrèce de Hettalia ne la surveille pas ou la prenne comme rival. Elle avait eu assez des reproches de son père …

-Puis je vous offrir quelques choses à boire ?

Elle sortit de ses rêveries et regardait les trois hommes. Elle n'aurait jamais cru non plus que le Baron se présente sans lui envoyer missive ou autre. Aurore aurait été la première à faire balayer Sinlieh. Depuis la mort de son père, elle laissait un peu partout des choses qui lui appartenaient. Elle se disait qu'elle ne se sentirait pas si seule, dans ce manoir. Qu'une autre présence l'habiterait, avec elle. Et ce, même si elle ne regrettait pas une seconde d'avoir mis fin à son contrat de mariage avec le nobliau de Féoda.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Lun 27 Sep 2010 - 10:49

Laissez, je vais nous servir.

Se levant, le baron alla jusqu’au buffet et remplit deux verres d’un vin des coteaux d’Arcani qu’appréciait tout particulièrement Wilfrid. Le baron revoyait encore le vieil homme ressasser, un verre à la main, les chasses au sanglier de sa jeunesse, racontant fièrement comment ils chassaient « dans le bon vieux temps », à la dure, à la lance, l’homme contre l’animal. Et les convives cachaient un discret sourire car ils connaissaient déjà l’histoire.

Mais Wilfrid était mort, et désormais le sort de Sinlieh reposait sur les épaules de cette jeune femme. Une lourde charge à laquelle elle allait devoir faire face, car désormais elle faisait partie de la noblesse terrienne. Oh, certes, à Ysari, les châtelains n’avaient plus guère de terres et ne rendaient plus la justice comme autrefois dans les villages alentours. La baronnie était devenue un état centralisé dirigé par l’administration centrale, action voulue par les barons d’Ysari qui voulaient éviter que l’un d’eux ne puisse lever une armée contre eux.

Cependant, Aurore devait maintenant gérer sa maisonnée, paraître à la cour d’Ysari, entrer dans le jeu d’influence des nobles de Féoda, et milles autres choses encore. Être une femme serait un handicap dans un monde encore dominé par les hommes, bien que les nobles du Sud soient bien plus conscient que leurs voisins du Nord du fait que le sexe faible ne l’est pas autant qu’ils voudraient bien le croire…

Un peu comme à Dyriet d’ailleurs… là bas, un jeune chevalier avait pris en main le fief d’un traître et y avait fait merveille malgré sa jeunesse et son inexpérience. Pour la millième fois peut être, Harnyll se demanda ce que Nicolaï avait pu devenir. Depuis plusieurs mois, depuis leur enlèvement, à lui et Aureane, par des pirates de l’Olienne, il était resté sans nouvelle. Etaient-ils morts ? Esclaves quelque part dans une contrée lointaine ? Les recherches menées par les espions d’Harnyll n’avaient hélas rien données.

Revenant à Sinlieh, le baron tendit en souriant un verre à son hôtesse et leva le sien :


A votre santé, châtelaine.

Voilà, c’était fait, la reconnaissance était officielle. Lorsqu’Harnyll rentrerait à Ysari, il convoquerait le vice chancelier de la cire rouge pour lui ordonner de publier le décret officiel reconnaissant Aurore comme héritière légitime du titre et du manoir de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Lun 27 Sep 2010 - 11:48

Aurore essayait de rester impassible. La mort de swon père avait détruit l'illusion de pouvoir être aimé à sa juste valeur. Combien de fois ne l'espionnait-elle pas? Seulement , il le savait. Il connaissait toute ses cachettes.

Elle avait été la seule femme de sa vie, après la mort de sa mère. Il l'avait protégé. Elle avait connu le baron, jeune, peut-être était-ce un hasard ou pas. Elle ne savait pas. Il avait toujours gardé en estime son père. C'est pour ca que la jeune femme appréciait grandement l'homme d'Ysari.

Le silence qui s'installa dans la pièce ne fut pas rompit immédiatement. Aurore était en grande réflexion. Elle le connaissait pour qu'il l'officialise, mais elle n'avait pas envie de jouer dans la cour des hommes. La plupart des seigneurs avaient mariés leur fille à un homme , Aurore était trop indpendante pour être mariée. Même sous contrainte, elle ne pourrait le faire.

Elle prit le verre, avec un sourire, et leva son verre

À votre santé, Baron et en souvenir du bon vieux temps, avec mon père

Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme et avala une gorgée de ce vin d'Arcani.

Sinlieh est bien vide sans lui.

Aurore déposa son verre et regarda Harnyll, dans les yeux.

Comment se porte votre épouse, la Baronne?

Formalité. Elle n'aimait pas beaucoup Lucrèce. Elle ne lui ferait point rivalité, car baronne ne l'intéressait pas. Seulement, en vieillissant, Aurore regrettait de ne point avoir sa place auprès d'Harnyll.

Aurore guettait le regard du Baron, comme si elle désirait y trouver une réponse
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Lun 27 Sep 2010 - 12:47

Les deux jeunes gens dégustèrent tranquillement le rouge nectar, tandis que dehors le tonnerre commençait à gronder et que la pluie battait les vitres du manoir. Mais là, bien au chaud au coin du feu, ils pouvaient se détendre et se relaxer, à l’abri des intempéries. Ils burent donc à la santé de l’ancien châtelain de Sinlieh, en silence, honorant chacun sa mémoire à sa façon.

Les ombres qui jouaient sur les murs derrière eux semblaient danser un ballet grotesque et effrayant. Presque inconsciemment, l’un comme l’autre avancèrent quelque peu la jambe… leurs chevilles se frôlèrent… puis se reculèrent précipitamment, comme effarouchées par tant d’audace.

Par politesse plus qu’autre chose sans doute, Aurore demanda au baron des nouvelles de son épouse, Lucrèce. Sujet sensible, bien qu’elle ne pouvait pas le savoir. Depuis leur mariage, les crises se succédaient dans le couple régnant d’Ysari, crises qui avaient finies en drame moins d’une semaine plus tôt.


Je ne pourrais pas dire que tout va pour le mieux. Vous vous souvenez de la panique qu’il y a eu lors du troisième bal la semaine passée ? Eh bien Lucrèce était en train de faire une fausse couche, causée apparemment par ses crises de colère quotidiennes. Notre…enfant… est mort. La nouvelle n’est pas encore connue partout mais cela ne tardera guère.

A ces mots, les yeux du baron s’humidifièrent légèrement. Cet enfant que sa femme avait perdu était un garçon. Un garçon qu’il ne verrait jamais grandir. Un garçon qui ne pourrait pas lui succéder un jour à Ysari. Si seulement Lucrèce avait été plus attentive ! Le médecin lui avait pourtant bien dit que la contrariété était malsaine, mais elle s’emportait contre tout et contre tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Lun 27 Sep 2010 - 14:58

Aurore se contenait bien. Elle ferma les rideaux. Bien qu'elle était téméraire, elle ne supportait pas de voir le ciel se déchirer. Elle en avait même des frissons à chaque fois. Elle détestait les orages et le mauvais temps.

Je dois vous avouer avoir quitté bien tôt le bal, la semaine passé. Je n'ai donc ouie que quelques bribes par ci et par là.

La jeune femme s'étouffa avec son vin, lorsque le Baron lui annonça la mort de son enfant. Alors Lucrèce avait perdu le seul enfant, pour l'instant, du couple. Elle était enceinte ? Aurore n'aurait jamais cru, mais elle était guère étonnée. Si elle prenait le temps de faire des crises, l'enfant n'a pas pu supporter longtemps.

Par compassion d'avoir été enfant unique toute son enfance et de ne point jouir d'avoir un frère, elle posa une main plein de compassion et de tristesse , sur le bras du baron. Ses sentiments lui amenaient cette gentillesse parfois trop famillière, mais elle se rendit compte de son erreur.

Harnyll de Hetalia était son Baron et elle, sa vassale. Elle n'avait aucun droit à ce geste. Elle retira doucement sa main et laissa un silence planer dans la pièce.

Je suis sincèrement désolée. Lucrèce est encore jeune, elle apprendra de ses erreurs. Et puis vous l'êtes aussi. D'autres enfants naitront.

Une voix compatissante, mais Aurore se demandait si Lucrèce n'était pas de ces femmes qui n'arrivaient jamais à terme.

Ysari aura un jour, son héritier, un futur baron.

Elle lui avait sourit pour chasser les mauvais esprits de cette terrible nouvelle. L'avoir touché de cette façon avait troublé Aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Mar 28 Sep 2010 - 10:53

Pourquoi se livrait-il ainsi ? Harnyll n’aurait su le dire, mais il mettait son âme à nu devant une jeune femme qu’il ne connaissait pas vraiment. Certes il avait vu Aurore grandir, et la petite fille espiègle devenir une beauté qui faisait tourner les têtes. Mais jusqu’à ce jour ils n’avaient guère discutés ensemble, et en tout cas pas de sujet aussi intimes.

Alors pourquoi ? Etait-ce du à l’orage ? Le calme au coin du feu, cette impression d’être tous les deux seuls au monde ? Peut être… ou peut être parce qu’elle ne le regardait pas avec de la pitié ou de l’ironie dans le regard, ces deux sentiments qu’il craignait toujours de lire chez ses interlocuteurs lorsque son couple arrivait sur le tapis. Peut être parce qu’il sentait qu’elle le comprenait…

Poussant légèrement un rideau, le baron regarda au dehors. Un éclair choisi ce moment pour illuminer la scène, donnant à son visage déjà mince et pâle une apparence quasi-sinistre.

J’espérai qu’elle avait appris de son erreur au tournoi de Diantra mais…

[i]La petite lueur dans l’œil de la châtelaine lui apprit qu’elle était en effet bien au courant de l’humiliation qu’il avait subi là-bas. En repensant à sa première joute commencée sous les quolibets de la foule, Harnyll en grimaça de rage.

Heureusement, ses victoires lui avait donné le soutien du public, et finalement le « Taureau du Sud » s’était révélé être l’un des chouchous des spectateurs. Les encouragements et les applaudissements n’avaient pas fermé la blessure qu’il portait en lui depuis lors.


…mais je suis impardonnable ma chère Aurore, je vous ennuie avec mes soucis conjugaux. Décidément je suis un bien piètre convive.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Mar 28 Sep 2010 - 11:52

Aurore savait les tourments du Baron. Sa famille était vassale d'Ysari depuis des lunes. La jeune chatellaine ne ferait pas exception à la règle. Elle sursauta lorsque l'éclair toucha, au sol. Elle avait toujours eu peur de ce genre de phénomène, Et pourtant , cela faisait une semaine que ce temps durait.

Elle avait connu le baron plus vivant. Il était un homme bon, attentionné et pourtant, Lucrèce semblait le rejeter comme une poupée de chiffon

Je suis désolée

Elle se leva et posa une main dans le dos et l'autre sur un bras du Baron.

Vous ne m'ennuyez pas. Mon père vous prenait souvent en exemple. Vous ne serez jamais un piètre convive. Même avec des soucis conjugaux que l'on peut vous attribuer. Vous faites votre devoir.

Elle recula laissant le baron broyer un peu de noir. Elle se versa un peu de vin et le regardait. Lucrèce ne voyait-elle pas la chance qu'elle avait ? Petite sotte, son mari pourrait être le meilleur des hommes.

Je me souviens la Première année que vous avez chassé ici. J'avais à peine huit ans. Je vis dans les yeux de cet homme de la détermination, du courage. Les mêmes que je vis lors du tournoi. Un homme avec une force et du caractère.

Aurore esquissa un mince sourire à l'égard de Harnyll.

Mon père aurait aimé vous voir la veille de sa mort. Il a été heureux de vous servir en tant que vassal

Si Harnyll avais des problèmes conjugaux, Aurore, elle, amassait les problèmes familiales.Elle avait plong son regard triste dans son verre et se contenait de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Mer 29 Sep 2010 - 16:18

Alors qu’elle évoquait son père défunt, les yeux de la jeune châtelaine de Sinlieh s’embuèrent légèrement, trahissant son profond trouble intérieur. Lorsque Wilfrid était mort, en pleine guerre civile, Harnyll, en déplacement à Diantra, n’avait pu venir lui rendre un dernier hommage. Il avait toujours regretté cela, mais les contraintes de la guerre ne lui laissaient alors guère de liberté.

Aurore…

S’approchant d’elle, le baron passa un bras autour des épaules de la jeune femme. Quel égoïste il faisait ! A déblatérer sur ses problèmes de couple alors qu’Aurore venait de perdre son père, le seul homme de sa vie jusque là, dont elle s’était occupée année après année avec un dévouement remarquable.

Je suis navré, je ne voulais pas réveiller de douloureux souvenirs.

Si belle… et désormais seule dans le monde cruel de la noblesse où les coups de poignards dans le dos était un art, la trahison une gourmandise et l’honneur, hélas, une denrée de plus en plus rare. Intérieurement, le baron se promit de veiller discrètement sur elle. Des voisins indélicats risquaient de vouloir profiter de son chagrin ou de son inexpérience, mais ils trouveraient un seigneur sourcilleux et prêt à sauvegarder les intérêts de Sinlieh.

Leurs visages seulement éloignés de l’espace d’une main, Harnyll sentit le souffle d’Aurore caresser sa peau. Sous sa main, l’épaule de la châtelaine était brulante… impression due au feu dans la cheminée ou à un feu intérieur ? Les yeux du baron glissèrent sur le fin visage de déesse d’Aurore, sur sa gorge délicieuse qui appelait les baisers, sur la naissance de ses seins que sa robe laissait entrevoir, vivant appel au plaisir.

Non ! Il était marié, il ne pouvait pas se permettre ce genre de pensées. Penser ainsi charnellement à cette jeune femme était à la limite de l’abus de pouvoir de la part d’Harnyll. Il ne pouvait nier être attiré par la châtelaine de Sinlieh, mais quelle que soit la nature des sentiments entre lui et Aurore, la bienséance exigeait qu’ils les taisent.

Et pourtant…

Si Aurore aussi ressentait ce…

Un coup frappé à la porte leur fit reprendre leurs esprits. Lorsque le domestique en livrée entra, Harnyll et Aurore s’était repris et le casuiste le plus strict n’aurait rien trouvé à redire à la situation.


Ma Dame, Monseigneur, le dîner est servi.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Mer 29 Sep 2010 - 18:54

Aurore versa quelques larmes. Il lui manquait tellement. Il avait été le seul homme de sa vie, et elle, la seule femme qu'"il eu.

Il l'avait éduqué, pour qu'elle devienne châtelaine,mais Aurroe se sentait trop seul, pour la diriger. Car dans le même laps de temps, Frederich avait mis fin à des interminables fiançiailles.

Harnyll avait un rôle bien spécial auprès d'elle. Elle se laissa toucher. Habituellement, elle refusait tout contact avec les hommes. Seule sa nourrice avait le droit à ses chagrins et ses peines. Elle se defit pas de l'emprise d'Harnyll. La trouvant trop apaisante et agréable.

Aurore sècha ses pleures et et resta contre le baron. Quelques choses l'y poussaient et une autre, lui disait de faire taire son coeur. La jeune femme sursauta et regarda Adémar de ses yeux noirs Elle se retourna et laissa une main caresser celle d'Harnyll.

Elle le fit passer avant elle et soupira. Elle avait sécher ses larmes et prit place devant Harnyll.

Pardonnez moi.

Adémar remplit la coupe du Baron et celle de la jeune femme, avant que l'on amene la pièce de résistance.

J'espère qu'il sera aussi plaisant à déguster qu'il a été à chasser.

Un sourire illumina le visage de la jeune femme. En croisant les jambes, ele avait senti la jambe du Baron et avait rougi.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Jeu 30 Sep 2010 - 8:05

De nouveau un doux frôlement… les deux jambes qui rencontrait… sa peau simplement séparée de celle d’Aurore par une fine épaisseur de tissu. L’alchimie du désir activait ses bataillons dans le corps du baron, qui descendit d’un cou p son verre pour cacher son trouble.

Ils passèrent à table, où leur fut servi une belle pièce de viande, celle du cerf que la jeune châtelaine avait tué le jour même, le même cerf qui avait échappé à la meute du baron. Ainsi donc l’animal avait de toute façon terminé sa journée dans l’assiette…

Une bonne viande au demeurant, gouteuse et ferme. L’on sentait bien qu’il s’agissait d’un grand mâle, d’un véritable gibier de noble. Levant son verre à la santé de son hôtesse, le baron dit d’un ton quelque peu amusé :


Il était donc dit que ce cerf ne passerait pas la journée. M’échapper pour tomber dans vos filets… son sort en serait presque enviable.

Ces paroles étaient-elles une simple galanterie ou un aveu un peu plus profond ? Harnyll aurait lui-même été bien en peine de le dire, tant ses sentiments était embrouillés. Il lui faudrait faire le point au calme, mais pour l’instant il savourait la présence d’Aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Jeu 30 Sep 2010 - 9:56

Comment se contenir devant cet homme. Elle résistait mais elle regretterait surement le jour , où elle ferait faux pas. Elle perdrait le contrôle d'elle-même, et n,osait pas encore imaginer ce qu,Harnyll penserait. Il dirait que rien n'Est sain, qu'il était marié et tout ceci était passager, parce que la jeune femme avait perdu son père et probablement, la seule personne qu'elle aurait été capable d'aimer.

Les histoires habituelles: elle était inviolée, mais attirée par un homme. Se sentiment d'aimer d'une passion déchirante l,habitait depuis près d'un an. Le frôlement de sa jambe contre celle du baron, lui rappelait le frisson du contact qu'il avait eu avec elle, plutôt.


Elle sortit de ses reveries lorsque le baron lui parla. Elle leva son verrre et et sourit.

Vous ou moi, il fallait bien qu'il tombe un jour. Et je n'ai aucun doute en votre qualité de chasseur. Peut-être m'accorderez-vous une partie de chasse amicale.

** Ce n'est pas toi qui est dans mes filets, malheureusement**

Elle avala une autre gorgé de vin et s'attaqua, aux gibiers. Une fois de plus les cuisiniers de Sinlieh avait fait un très bon repas. Qu'elle pouvait partager avec quelqu'un aujourd'hui.

Une personne , qui ne lui avait jamais occasionné autant de contenance.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 9:16

Levant son verre, Harnyll salua son hôtesse, la remerciant de cette invitation à venir chasser avec elle. Il y avait chez cette jeune femme une sensualité à fleur de peau, un érotisme difficilement retenue qui échauffait le sang du baron. Pour un peu il aurait envié le sort… être chassé par Aurore… il y avait pire destin.

Le repas se poursuivit calmement, le baron et sa vassale échangea des commentaires plus banals sur la situation du royaume, les suites et les impacts de la guerre civile ou encore le Voile qui s’apprêtait pour le lendemain. Harnyll prenait plaisir au simple fait de discuter avec cette belle jeune femme, buvant ses paroles avec délectation.

Lorsqu’ils quittèrent la table, Harnyll proposa d’aller respirer un peu d’air frais afin d’aider à la digestion. La pluie ayant cessé, ils se rendirent sur le perron du manoir, juste éclairé par la lueur de la lune et des étoiles. Les domestiques de Sinlieh, bien formé à l’art de la discrétion par le père d’Aurore, s’étaient éloignés et avaient laissé les deux jeunes gens seuls.

Un peu plus loin, des rires et des chants retentissaient dans le village voisin. Prenant la main d’Aurore dans la sienne, le baron murmura :


Les villageois s’apprêtent à fêter la fin du cycle. De bien des façons, cette nuit sera magique…
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 9:36

Depuis la mort de son père, Aurore avait fait un peu l'asociable. Elle sortait rarement de Sinlieh. Harnyll était en fait le premier homme avec qui elle avait de bonne discussion depuis un certain temps. Ses yeux brillaient par l'envie d'être avec lui. Elle n'avait jamais ressenti rien d'aussi grand.

Petite discussion par ci et par la et le repas fut conlue avec excellence. Elle était le portrait de son pere, attachée à la politique du baron. Elle adorait discuter avec un homme bon et respectant les choix des autres.

Lorsque le repas fut terminé, Aurore prit la main du Baron et le suivit sur le perron.

Au loin on entendait, la musique, les chants et les rires. Elle aurait aimé vouloir fêter. Mais elle restait isolée, par sécurité. Elle s,était retournée et légèrement approchée. Elle avait regardé le baron dans ses yeux si envoutants.

Incapable se de retenir, Aurore glissa sa main sur la joue de Harnyll

C'est qu'on dit des dernieres nuits du cycles.


Elle caressa le visaga de Harnyll et soupira. Elle retira sa main apres avoir effleurée les lèvres dy baron 'D'ysari

Je suis désolée
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 9:59

Désolée ? Désolée de l’avoir caressé de sa douce main, ou désolée de ne pas être allée plus avant ? Harnyll ne le savait pas, et peut être Aurore ne le savait-elle pas non plus. Mais il fallait admettre que tout se liguait pour faire de cet instant un moment unique : deux jeunes gens attirés l’un par l’autre, seuls à la clarté de la lune sur une terrasse, avec juste au loin les échos d’une fête.

La question n’était pas le voulait-il, mais le devait-il ? Harnyll désirait plus que tout cette jeune châtelaine, mais en avait-il le droit ? Il était marié et le seigneur protecteur de ces terres. Et pourtant, il rêvait de se lover dans les bras de la châtelaine de Sinlieh. Son devoir lui interdisait de s’aventurer dans ce terrain dangereux… mais son cœur le poussait à y foncer retrouver Aurore.

Pour cette fois, le devoir l’emporta. Ses lèvres hurlaient leur désir de gouter à la peau d’Aurore, ses mains hurlaient leur envie de caresser ce corps doux et satiné… mais il ne pouvait agir ainsi, cela serait presque abuser de son lien de vassalité. Ainsi donc, en silence, ils rentrèrent dans le manoir. Ils se désiraient mais savaient ne pouvoir être l’un à l’autre, leur rang leur interdisant de répondre aux élans de leurs cœurs.

Souhaitant une bonne nuitée à sa charmante hôtesse, Harnyll rentra dans la chambre qui lui était attribué. Dans le dernier regard qu’il venait d’échanger avec Aurore se lisait la tristesse que tous deux ressentaient. Otant sa tunique, le baron alla s’asseoir dans le fauteuil au coin de la cheminée. Imaginer Aurore seule dans la chambre juste à côté de la sienne était une torture insupportable…

Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 11:33

Aurore avait envie de lui. Elle voulait tout perdre aux mains du Baron. Elle était attirée contre lui. Elle voulait l'avoir et l'aimer. Mais que pensait-elle. Il était marié, elle était vierge et peut-être promise ? Non, elle ne voulait pas. Son coeur voulait mourir d'amour pour le baron. Elle regrettait et enviait la place d'épouse auprès de lui.


Que diable la tentation, Tous les facteurs étaient la, pour faire battre le coeur d'une petite chatellaine, désormais orpheline.

Aurore offrit un bonne nuit mélancolique à son Baron. Elle s'était dirigée lentement, avec espoir qu'elle puisse entendre la porte s'ouvrir, qu'il se jette avec passion sur elle. Non, elle avait atteint la porte, sans que personne ne la dérange.

Elle avait ouvert la porte et l'avait refermé en retirant sa robe que pour échanger avec une robe de nuit. Elle s'était laissé tomber sur son lit et avait enfoui son visage dans un oreiller.

Pourquoi une passion si déchirante.. Elle l'avait vu. La lueur dans ses yeux. il l'aimait, mais il éprouvait une seul réticence, leur statut, qui les différenciait.

Tout le monde fêtait, sauf elle, car elle était malheureuse.

Elle était prête à sacrifier tout, pour l'aimer, elle n'en pouvait plus de se cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 12:01

Que plusieurs minutes ou plusieurs heures se soit passées sans que le baron ne bouge, il aurait été bien en peine de le dire. Les pensées bouillonnaient sous son crâne, pensées toutes centrées sur Aurore, sur celle qui reposait sur son lit de l’autre côté du mur. Un mur qui paraissait aussi infranchissable que pouvait l’être un océan, à son grand désespoir.

Harnyll pouvait bien se l’avouer, l’amour qu’il ressentait pour Aurore était latent depuis des années. A chaque fois qu’il venait à Sinlieh, il ressentait une vive sympathie pour la jeune femme, mais jamais jusqu’alors il ne s’était avoué la réalité qui se cachait derrière cette sympathie.

La réalité s’appelait de l’amour.

Il aimait une femme qu’il ne pouvait posséder, et savoir cela le déchirait jusqu’au plus profond de son être. Se levant, il se mit à marcher en rond dans la pièce, tentant en vain de faire le tri dans ses idées. Mais chaque tentative échouait, le doux visage d’Aurore venant briser ses efforts de se convaincre qu’il avait fait le bon choix.

Il allait devenir fou à tourner ainsi comme un fauve en cage toute la nuit. Peut être l’air frais lui ferait-il du bien ? Cela pourrait apaiser le feu qui brulait dans ses veines. Ouvrant sa fenêtre, Harnyll sortit, laissa la brise nocturne glisser sur sa peau. Les nuits étaient chaudes à cette période, et il ne ressentit pas le besoin de mettre une robe de chambre.

Le balcon était d’un seul tenant entre les deux appartements, et il pouvait voir à moins de deux mètres de lui la fenêtre d’Aurore. Si près… et pourtant si loin…

Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 12:22

Aurore laissait toujours sa fenetre ouverte. Elle avait chassé ses larmes et restait éveilée. Que se passait-il ? Elle avait toujours été saage et chaste, mais Harnyll la mettait hors d'elle. Elle pourrait aller jusqu'à tout donné ce qu'elle possédait, pour une nuit. Une nuit, ou elle pourrait se donner corps et âme, à un homme qu'elle aimait.

Elle n'en pouvait plus. Elle devait prendre l'air. Elle se leva et ne prit pas la peine de rien déposer sur ses épaules. Personne n'y était , elle était toujours seule chaque soir. Elle passait des heures à regarder les étoiles. Mais cette fois, non. La porte était entreouverte. Aurore recula. Elle était sure que c'était lui.

Elle ouvrit la porte et regarda le Baron. Son coeur chavira et ses sens se réveillèrent. Il n'y arrivait pas non plus. Il ne dormait pas. Mais il y avait Lucrèce ? Non, elle ne l'aimait pas comme, elle, elle l'aimait.

Avant qu'il ne prononce son nom , elel se précipita dans ses bras.

Elle joignit ses lèvres à celle du Baron et l'embrassa tendrement. Seule la lune était témoin silencieux d'un tel échange d'amour.

Harnyll, je vous aime.

Elle l'embrassa de nouveau, posant ses mains sur son doux visage. Elle l'aimait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 12:51

Une fenêtre qui s’ouvre silencieusement… un fin courant d’air… le discret bruit des pieds nus sur la terrasse… et Aurore vint se jeter dans les bras du baron, posant ses douces lèvres sur les siennes pour un baiser passionné. La chair est faible, et les grands principes dont Harnyll tentait de se gargariser l’instant d’avant afin de justifier ses choix furent balayés en l’espace d’un instant, fondant comme la neige au soleil.

Enlaçant la jeune femme, il lui rendit son baiser avec une passion qu’il ne se connaissait plus. Depuis quand cette fougue amoureuse l’avait-elle abandonnée ? De fait, avait-il jamais aimé une femme à ce point ? Le baron avait déjà eu des maîtresses, mais jamais avec elles ni avec son épouse il n’avait ressenti une flamme intérieure aussi puissante que cette nuit là.

Lorsqu’ils reprirent leur souffle, Aurore murmura qu’elle l’aimait. Deux mots si simples mais qui veulent tant dire pour tous les amants de ce monde. Avant qu’il n’ait pu répondre, elle l’embrassa de nouveau, caressant son visage de ses doigts effilés. La chaleur de ses lèvres, la douce fragrance de son parfum, tout excitait le baron qui ne cherchait plus à lutter contre l’inévitable. Il était livré à Aurore pieds et poings liés… et pour rien au monde il n’aurait voulu la quitter désormais.

Tandis que ses mains caressaient le corps de la jeune femme à travers le fin voile de tissu de sa robe de chambre, les lèvres du baron parcouraient son visage… son nez… ses paupières… ses oreilles… sa gorge… pas une parcelle de sa peau ne devait échapper à ses baisers. Cette nuit unique entre toutes, cette nuit ou l’humanité changeait de cycle, Harnyll et Aurore ne feraient plus qu’un.

Prenant la jeune femme dans ses bras, le baron la porta à l’intérieur, une terrasse n’étant pas l’endroit le plus adapté qui soit, surtout si l’un des gardes en patrouille venait à passer sous la fenêtre…

La chambre d’Aurore ressemblait grandement à celle qui lui avait été attribué, mais seul le grand lit attira le regard du baron. Ce lit ou une heure plus tôt la châtelaine de Sinlieh s’était couchée seule et malheureuse accueillit de nouveau sa propriétaire. Mais cette fois ci, elle n’y venait pas seule, elle venait accompagnée de l’homme pour qui ses larmes avaient mouillé l’oreiller.

Délaçant la ceinture d’Aurore, Harnyll écarta lentement les pans de sa robe de chambre, savourant l’instant où il dévoilait la nudité de ce corps encore vierge des plaisirs de la chair.

Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Ven 1 Oct 2010 - 18:52

La jeune chatelaine était si heureuse. Il ne repoussait pas ses avances, il les désirait. Elle pouvait lui dire silencieusement, les mots qu’elle ressentait. Sans honte, ni gêne, elle avait pu joindre les lèvres de son baron. Elle frissonnait de ce désir ardent, il n’y avait personne pour les dénoncer, personne pour leur dicter leur conduite. Une petite larme de joie coulait le long de sa joue.

Harnyl de Hetalia, baron d’Ysari, avait céder tout comme sa vassal. Aurore avait aimé son promis, comme une femme doit le faire, mais sans réelle conviction, ou désir intérieur. Elle avait attendu si longtemps pour poser ses lèvres sur celle du baron, qu’elle ne voulut pas les quitter.

Ses mains sur son corps, ses lèvres contre sa peau et la sensation d’être aimée. Aurore ne savait plus donner de la tête. Il n’y avait qu’Harnyll. Plus de voile, plus de fin de cycle. Il était là tout près d’elle. Elle était à jamais sa dame dévouée

Elle se laissa soulever incapable de savoir si ce ne serait que pour un soir. Mais les sentiments y étaient et c’est ce qu’elle désirait. Si Wilfrid aurait été vivant, il l’aurait enfermé, mais elle jouissait de toute sa liberté pour aimer un homme qui l’aimait. Lorsqu’elle sentit son corps contre les draps, et resta muette.

Ce silence amoureux pouvait durer éternellement. Elle l’aurait voulu ainsi. Incapable de ne dire aucun mot, elle préféra plonger son regard dans celui de son Baron. Les mots étaient inutiles, car leurs gestes parlaient de passion

Même vierge, elle était prête à l’offrir à son baron. Son corps, son âme lui appartenaient. Pour Aurore s’était la première fois qu’un homme la mettait nu et admirait son corps. Étrangement, elle n’était pas rétive à Harnyll. Les yeux du Baron parlaient. Il l’aimait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Sam 2 Oct 2010 - 14:03

Tendrement, le baron aida Aurore à enlever sa robe de chambre, la laissant entièrement dénudée. Pour autant, la jeune femme ne semblait pas ressentir de gène à se laisser déshabiller et à se montrer ainsi nue devant un homme, alors qu'elle n'en ait jamais connu un intimement. Pas de pudeur, pas de geste réflexe pour se couvrir d'une main la poitrine ou les parties intimes. Non, au contraire, la petite lueur dans son œil indiquait qu’elle attendait avec impatience la suite du programme.

Harnyll hésita à ôter son pantalon, mais décida finalement de le garder encore un peu. Il ne voulait surtout pas montrer de brusquerie ou de hâte, tout à son désir de rendre cette nuit magique pour la châtelaine. Et puis... il faudrait bien aussi qu'il laisse Aurore prendre un peu le contrôle des événements à certains moments. Ne pas faire que subir la rassurerait surement un peu, même si elle ne semblait ressentir aucune crainte.

Quel changement par rapport à Lucrèce, dont les défenses avaient été si longues à tomber. Certes la baronne avait ressenti un violent traumatisme dans son enfance, traumatisme qui lui rendit pendant longtemps l'acte sexuel terrifiant. Aurore, elle, désirait plus que tout s'offrir à l'homme qui cette nuit partageait sa couche. Il s'agissait pour elle de l'accomplissement d'un rêve datant de bien des années.

Se penchant, Harnyll déposa un tendre baiser sur les lèvres de sa belle. Les baisers sont de petites bêtes très exploratrices, et ceux du baron partirent à l'assaut du corps de son amante. Glissant le long du menton finement ciselé, ils se posèrent sur une gorge admirable ou une petite veine battait au rythme du plaisir de la jeune femme. Continuant leur périples, ils vinrent réchauffer les seins d'Aurore.

Un sourd gémissement s'éleva des lèvres de sa partenaire, indiquant à Harnyll qu'elle appréciait ses caresses. Se penchant un peu plus, il lui mordilla délicatement un téton, le sentant durcir sous sa langue. Son jumeau subit la même doux traitement, tandis que les mains du baron caressaient le ventre de la belle. Les yeux mi-clos, totalement détendue, Aurore s’abandonnait à ses bons offices.

Mais ni les baisers ni les mains ne descendirent plus bas... pour le moment. Pas trop d'impatience, car Harnyll craignait surtout de briser cet instant magique. Il n'avait pas entre ses bras une femme expérimentée mais une vierge, qui si elle rêvait de lui depuis longtemps, pourrait sinon s'effaroucher du moins ressentir moins de plaisir face à une brusquerie de sa part.

S'allongeant au côté d‘Aurore, il lui saisit une main et la posa sur son torse. Avant d'aller plus loin, il allait la laisser partir à la découverte du corps de son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore de Rosemont
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 149
Âge : 1232
Date d'inscription : 25/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Sam 2 Oct 2010 - 15:03

Une première fois, qu’elle ne regretterait pas et qu’elle se rappellerait toujours. Cette nuit, ou le Baron d’Ysari réalisa son souhait d’une vie. Il confirmait tout l’attachement, que la jeune châtelaine avait pour lui. La nuit leur appartenait. Elle avait envie de lui.

Aurore savoura les lèvres de son Baron. Elle n’avait jamais senti de tendresse ainsi. Lorsque Harnyll décida d’explorer, la jeune femme se fit toute douce. Elle écoutait son corps désireux et choyé de le sentir tout près du sien. Elle en frissonnait de plaisir. Jamais un homme n’avait réussi à arracher son cœur si bien caché. Sauf un. Et cet homme se trouvait dans ses appartements, dans son lit, en train de l’embrasser.

Jamais, jamais, elle ne pourrait laisser Harnyll la rejeter. Elle était vierge, mais elle était prête à sacrifier bien des choses pour lui. Elle voulait tant cette nuit. En sentant, les lèvres sur ses seins, Aurore gémit faiblement.
Il finit par reprendre place, sans y mettre fin. L’invitation était trop douce, pour que la jeune femme la refuse. Elle vint se placer au-dessus lui et caressa son visage de ses doigts de fées. Elle caressa les lèvres du baron. Elle glissa ses lèvres sur les siennes et les embrassa comme si ce baiser était le dernier, bien qu’il fût des plus passionnée.

Elle descendit dans le cou pour continuer le long de son torse. Elle revint les lèvres tremblant=es, savourer celle d’Harnyll.

Que nous arrivent-t-ils ?

Son cœur battait à la chamade. Elle ne réfléchissait pas. Ses sens voulaient le Baron. Elle voulait qu,il lui dise. Qu’il l’aimait, qu’il avait des sentiments pour elle. Timidement, elle posa ses mains sur le pantalon de son amant.

Les joues étaient devenues rouges. Comme si elle allait faire quelques choses de mal. Elle était confiante, mais pour une première fois, elle hésitait. Les mains légèrement tremblantes , son regards doux, dans celui de son seigneur et ses lèvres savourant celle d’Harnyll, Aurore defit le pantalon de son hôte.
Aurore le fit rouler sur elle et le contempla longuement, avant de l’enlacer à la taille par une de ses jambes.

Mon cœur et mon corps vous appartiennent Harnyll.

Très explicite, mais Aurore abandonnait toute lutte contre ses envies et désirs.
Revenir en haut Aller en bas
Harnyll de Hetalia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1607
Âge : 113
Date d'inscription : 14/11/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   Dim 3 Oct 2010 - 12:32

Les mains d’Aurore parcouraient son corps, effleuraient sa peau, éveillaient en lui des sensations de délice insoupçonnées. Était-ce donc cela l’amour ? Le vrai ? S’offrir sans retenue à l’être aimé, lui appartenir corps et âme ? Sans doute, car en cet instant Harnyll de Hetalia connaissait enfin le vrai bonheur, le véritable amour, celui désiré et non pas consenti, celui contre lequel il ne pouvait ni ne voulait lutter.

Rougissant légèrement devant sa hardiesse, son amante déboutonna son pantalon et le lui ôta, libérant le fauve. Si si, le fauve ! Le faisant rouler sur elle, elle le ceintura de ses jambes fines et élancées, lui murmurant qu’elle était sienne corps et âme. Sa verge à l’entrée de son intimité, le baron murmura d’un ton plus tendre que tous ceux qu’il avait jamais pu prendre avec Lucrèce :

Aurore… je vous aime… aujourd’hui et à jamais, je serai votre…

Doucement, il la pénétra. La résistance de l’hymen encore inviolé le ralentit, mais les cuisses d’Aurore ne relâchèrent pas leur étreinte, malgré la douleur que lui faisait ressentir la perte de sa virginité. Douleur mêlée à un tel flot de plaisir que dans le gémissement qui monta de ses lèvres, nul crainte ni nulle souffrance ne se fit entendre. Elle le voulait, lui et nul autre, et leur union marquerait la fin d’un cycle. Non seulement la fin du cycle de l’humanité, mais surtout d’un cycle pour eux.

Jusque là, Harnyll avait été un époux aimant autant qu’il le pouvait, et sinon réellement fidèle du moins discret dans ses quelques relations extraconjugales. Jusque là Aurore avait été une juene femme en charge de son père, accablé par le chagrin de sa perte. Mais ces temps là étaient fini, ils étaient désormais des amants, et plus jamais l’un des deux ne pourrait se sentir complet en l’absence de l’être aimé.

Entamant un va-et-vient en elle, le baron sentit les muscles vaginaux de la jeune femme se cripser sur son pénis à chaque mouvement, augmentant son plaisir et le sien. Il ne put se retenir bien longtemps, et leurs deux corps se raidirent à l’unisson lorsqu’il éjacula au plus profond de son amante, unis dans la chair et dans l’orgasme. Unis par cet amour profond et désormais consommé.

Roulant sur le côté, Harnyll laissa Aurore venir poser sa charmante tête sur sa poitrine. Alanguie et heureux, les deux amants reprirent leur souffle. Au dehors, la fête battait son plein et les villageois célébraient le Voile. Mais dans cette chambre, Harnyll et Aurore ne vivaient que l’un pour l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé
» Un louveteau au coeur brisé
» On ne répare pas un coeur brisé avec de la haine ? Ulrich
» Présentation de Coeur Brisé [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Baronnie d'Ysari-
Sauter vers: