AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La plante prend racine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: La plante prend racine   Mer 4 Fév 2015 - 22:47




La marche entre Missède et Chiard fût calme et reposante. Ce repos contrasta avec la cérémonie de départ de Chiard. Les échevins avaient organisé une formidable parade, bruyante et haute en couleur. La fidélité de la ville libre au baron de Missède avait été renouvelée avec de nombreuses fêtes mais cette parade avait une autre signification. La ville  par cette cérémonie montrait officiellement son respect envers le nouveau baron.  La cérémonie se termina avec la présentation de la milice de la ville,  elle avait été exceptionnellement réunit à la sortie de la ville. Cette présentation fût accompagnée d’un discours du capitaine de la milice et du père de ce dernier, le président du conseil des échevins : Raymond Ocreport.  Chiard offrait un soutient sans condition au nouveau baron et ferai bloc avec lui en ces temps troublés. Ces paroles firent grands plaisirs à Théobald même si ces paroles étaient sincères le jeune baron n’était pas naïf, des actes supplémentaires étaient nécessaires pour cimenter cette amitié.  Après avoir remercié la ville de son hospitalité Théobald reparti vers Missède accompagné de ses 40 membres d’escortes ainsi que son chancelier, l’intendant devant rester afin de régler quelques questions fiscales.

Dans un premier temps Théobald pensa bien peu à la jeune femme qui accompagné maintenant la troupe, la guerre et le souci de renforcer son emprise sur Missède accaparant toute son attention.  Mais le rire de quelques soldats derrière lui le fît se retourner, son regard se porta très rapidement sur Enju qui était au milieu de la petite troupe.  Le baron commença alors à réfléchir à la place qu’elle pouvait prendre à sa cours. Sa chaperonne l’avait qualifié d’herboriste, si tel était le cas la situation de la jeune femme était toute trouvé.  Le vieil homme qui occupait cette fonction était mort il y a peu à l’âge honorable de 84 ans.  L’homme était compétent et avait une bonne clientèle en dehors de la cours du baron. Si la jeune fille possédait quelques talents elle pourrait vivre plus que confortablement, certes les gages de la baronnie n’étaient pas faible mais qui dirait non à quelques pièces de plus ? Surtout si c’était pour la bonne santé des habitants de Missède.  Fort heureusement le jardinier avait continué à entretenir le jardin réservé aux plantes médicinales.  


Théobald sourit en voyant les premières plantations de lilas et de garances, on se rapprochait enfin de Missède. En effet à la différence de la région de Chiard qui produisait surtout des agrumes –notamment le fameux citron missédois-  la région de Missède était plutôt spécialisée dans les plantes tinctoriales ou destinées à la parfumerie.  L’entré dans la ville se fît en fin d’après midi, les gens qui croisèrent la route du baron et de son escorte manifestèrent leurs respects et leurs joies de voir leur baron de retour.   La troupe se dispersa quand elle arriva dans la cours du palais, les gardes se dirigeants vers leurs écuries respectifs. Cet à ce moment que Théobald se dirigeât vers la jeune femme pour lui parler de sa nouvelle position à la cours de Missède :

Dame Enju, j’ose espérer que cette chevauché vous fûtes aussi agréables qu’à nous. J’ai cru comprendre que vous étiez herboriste, et bien si vous souhaitez continuer votre activité, vous êtes la bienvenu en ce palais.  Vous pourrez réclamer la demeure de l’ancien herboriste situé dans les jardins, en attendant vous dormirez dans une chambre du palais.  Si vous le souhaitez je peux profiter des derniers instants de cette journée pour vous faire visiter les jardins ainsi que votre futur atelier et peut être demeure.


Joignant le geste à la parole il tendit sa main vers la jeune dame, espérant ainsi la mettre en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Enju
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Âge : 28
Date d'inscription : 11/09/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: La plante prend racine   Ven 13 Fév 2015 - 12:56

C’était ainsi. Bien entendu elle avait eu son mot à dire, mais elle savait déjà que c’était perdu d’avance. Personne ne tenait tête à Jenalie. Ou en tout cas, pas elle. La Dame de Kementari, comme l’avait nommée le chevalier curieux, savait toujours ce qui était bon à faire.  Enju avait eu beau protester et argumenter, elle savait son combat vain. Alors elle s’était résignée. Elle avait regardé partir son mentor, et s’était murée dans un silence obstiné.

Peu de temps après cette scène, le Comte avait annoncé le départ. Là encore la jeune femme n’avait rien dit. Elle s’était laissée conduire au milieu des soldats et ne leur avait adressé aucun regard de tout le trajet. Perdue dans ses pensées. Elle était en colère, elle était triste, et elle l’était au point de ne pas même chercher à laisser vagabonder son empathie. On n’osait pas la déranger, elle ressemblait trop à un animal hargneux. Et ça lui convenait parfaitement.

Le paysage défilait, et pourtant elle n’en n’avait cure. C’est un éclat de rire qui la ramena finalement à la réalité. Ils étaient arrivés. Quoi, déjà ? Un instant, la demoiselle en fut surprise. Déjà les soldats se dispersaient en la laissant en plan, et à vrai dire, elle n’avait absolument aucune idée de ce qu’elle devait faire à présent. Heureusement, ou pas, le responsable de cette mascarade s’avançait déjà vers elle avec la bienveillante intention de lui faire découvrir sa nouvelle demeure. Oui, Enju était injuste et elle en avait conscience. Néanmoins, elle ne pouvait pas s’empêcher de lui en vouloir.

Lorsque Théobald lui tendit la main, Enju ne la saisit pas. Si il y regardait bien, le jeune noble n’y verra aucune marque d’impolitesse. Elle n’aimait simplement pas qu’on la touche. Et son humeur ne lui permettait pas de faire aussi bonne figure qu’elle l’aurait voulu. Elle soupira néanmoins.

- Pourquoi pas… Puisque je suis ici, autant faire en sorte de me mettre rapidement au travail…

Elle n’en dirait pas plus, adressant un simple signe de tête au noble pour lui indiquer qu’elle le suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La plante prend racine   Jeu 19 Fév 2015 - 19:07




Théobald fût quelques peu surpris, et légèrement vexé,  de voir la jeune femme refuser la main tendu.  Les propos qui suivirent lui firent clairement comprendre qu’Enju n’était pas prête d’accepter sa nouvelle situation.  Le baron hésita brièvement entre deux réactions, soit la secouer, soit être patient et faire en sorte qu’elle fasse partie intégrante de la cour. La premiere solution lui sembla tout d’abord la meilleur, puis se rappelant qu’il n’avait pas affaire à un soldat Théobald choisit la voie de la patience.

Comme vous la souhaitez, mais je suis conscient que vous avez vécu des jours bien mouvementé, personne ne vous en voudra de prendre un peu de temps pour vous.   Evitez juste de sortir la nuit du palais  si vous n’avais personne avec vous, vous pouvez avoir un garde en escorte si besoin est.  Misséde est une ville sure et je veille à y faire respecter l’ordre, mais nous ne sommes jamais assez prudents.  Je ferai passer des instructions pour que toute aide que vous demandiez, dans la mesure du raisonnable vous sois accordez. Bien le cottage, est au bout des jardins.


Les jardins étaient assez étendus, et pour rejoindre le cottage il était nécessaire de passer par tous les types de jardins. L’orangerai tout d’abord, puis les jardins floraux   , le potager et enfin les plantes médicinales. Dans ce dernier jardin deux aides du jardinier en chef s’affairaient.  Au milieu des plantes médicinales on distinguait l’habitation du dernier herboriste.     La masure était encore en bonne état, même si Théobald pris note d’envoyer un ou deux charpentiers vérifier le tout.  Théobald n’avait pas dis un mot de tout le trajet, cependant devant la masure il se fît force :

Voici donc votre futur demeure si vous le souhaitez, elle est encore en bonne état, mais je n’en ai jamais vu l’intérieur !  A vous l’honneur Dame.

Revenir en haut Aller en bas
Enju
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Âge : 28
Date d'inscription : 11/09/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  17 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: La plante prend racine   Jeu 26 Fév 2015 - 23:56

La demoiselle avait pu sentir le désarroi du jeune noble. Elle avait aussi pu percevoir qu’il avait été vexé. Ctte certitude ne l’encouragea pas à desserrer les lèvres ou à répondre finalement à son invitation, mais elle s’en voulut. Seulement à quoi s’attendait-il ?

Enju acquiesça donc simplement aux recommandations de son nouvel employeur. Bien entendu, cela ne voulait pas dire qu’elle était enchantée par ce qu’elle entendait ou même qu’elle se plierait à ces consignes, mais le moment n’était pas vraiment indiqué pour jouer les rebelles.

La ballade fut placée sous le signe du silence. Visiblement, ce Baron de Missède n’était pas doué pour les palabres, et elle, n’était toujours pas disposée au moindre effort si ce n’est celui d’afficher un visage moins renfrogné. Les jardins aidaient à cela heureusement. Bien entretenus, il fallait le reconnaître. Ils étaient agréables.

En arrivant dans le jardin qui la concernait plus particulièrement, la petite blonde observa l’agitation environnante d’un œil critique. Non, elle n’était pas spécialement capricieuse, mais si ces plantes devaient constituer son principal outil de travail, les choses devraient être faites comme il le fallait. La demeure, quant à elle, serait suffisante. N’aspirant pas spécialement au luxe, l’apprentie était plutôt soulagée de voir qu’elle pourrait s’isoler lorsqu’elle le souhaiterait.

- Voici donc votre futur demeure si vous le souhaitez, elle est encore en bonne état, mais je n’en ai jamais vu l’intérieur !  A vous l’honneur Dame.

Il était donc temps d’entrer dans le vif du sujet. Ainsi les choses seraient claires. À quoi bon prendre le temps de s’installer si au final les choses risquaient de se passer mal ? Enju marqua donc une pause avant de pousser la porte du cottage, et son regard se planta finalement dans celui du Baron. Elle ne se montrerait ni hautaine, ni impolie, mais elle avait pris l’habitude de ne pas baisser les yeux lorsqu’elle formulait une requête.

- Cet endroit me semble parfait… Seigneur… Mais j’aimerais tout de même que nous nous entendions sur certains points.

Réprimant un léger sourire amusé, elle n’avait pas pour habitude de nommer ainsi une personne à peine plus âgée qu’elle, la demoiselle marqua une pause pour laisser à son interlocuteur le temps de se préparer.

- Vos jardiniers sont très compétents, il n’y a qu’à voir la façon dont ils se sont occupés de cet endroit… Mais si je dois travailler avec eux, il faudra qu’ils suivent certaines de mes consignes… Concernant les heures de leurs offices. Sans quoi, je pourrai tout aussi bien me débrouiller seule… Mais surtout, je ne tiens pas forcément à être suivie par une escorte à chacune de mes sorties. Je compte me rendre en forêt pour y récolter certaines plantes particulières si je peux les trouver, et je compte également m’y rendre de nuit… Mais je préfère être seule pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La plante prend racine   Dim 15 Mar 2015 - 19:58




La jeune fille avait planté son regard dans le sien, cet acte de franchise plaisait à Théobald. La conversation aurait au moins le mérite d’être franche et claire. Le baron écouta les doléances de Enju, et plus elle les exposaient plus Théobald était intrigué. Il se rappela brusquement qu’il ne connaissait rien de cette femme, elle pouvait très bien être empoisonneuse, pratiquer la magie noir, ou pire encore… Mais l’esprit rationnel de Théobald prit le dessus :

Bien dame, pour tout ce qui concerne votre jardin le personnel devra faire selon vos convenances. Vous n’aurez qu’à donner vos instructions au maitre jardinier, Ralf. Vous pourrez vous passer d’escorte mais vous avez le droit d’en disposer, si un jour vous avec besoin de vous sentir protéger. Vos gages vous permettront d’engager une servante si vous le souhaitez. Il faudra voir cela avec mon intendant, Baudouin d’Ethin . Vous pouvez aussi vendre une partie de vos plantes, je pense que vous aurez une vie plus que confortable parmi nous.

Pour les sorties de nuit je ne vois aucune raison de vous les refuser, mais pourquoi y aller la nuit ? Nos gens peuvent s’en inquiéter. Vouez-vous un culte à un dieu nocturne qui nous est inconnu ?



Le soleil n’étant maintenant qu’une pale lueur orangé s’étalant sur l’horizon Théobald se rappela qu’il était temps de manger.

Il est maintenant temps d’aller souper, vous aurez ainsi la possibilité de faire connaissance avec une partie de la cours. On vous conduire ensuite à votre chambre, le temps que nous rénovions votre hameau.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La plante prend racine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La plante prend racine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» Plante dangereuse
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Pwojè pou plante Yon milyon pyebwa (1 million).
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: