AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cosimo Tête Pelée
Humain
avatar

Nombre de messages : 77
Âge : 100
Date d'inscription : 01/09/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  35 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]   Jeu 2 Nov 2017 - 20:17


Loyse, fille de joie, cuisinière de son état.


La campagne de Velteroc portait les stigmates encore fumants de la chevauchée des nordiens.  C’était une succession de hameaux brûlés, de vergers dévastés et de troupeaux abandonnés. Un silence épais régnait sur le pays, les habitants restaient terrés dans les bois pour le moment. Les bêtes crevées jonchaient les champs et les pendus se balançaient nombreux aux arbres. Ce triste spectacle ne ravissait pas Loyse, qui guidait son attelage en évitant de croiser le regard des morts, pour ceux dont les corbeaux n’avaient pas encore picoré les yeux.

Les trois charrettes tirées par des bœufs progressaient lentement vers Beltrod. Elles contenaient des vivres et quelques blessés laissés sur le bas-côté par la compagnie des chauffeurs de pâturons pour ne pas ralentir sa marche finale vers Beltrod. Assistée de quelques vivandières et putains, Loyse récupérait ces braves depuis quelques jours.  Cosimo lui avait confié la direction du charroi à son départ de Kelbourg. Il souhaitait éviter à sa favorite les affres d’une chevauchée brutale, et par la même occasion livrer quelques victuailles fraîches à la troupe si la picorée s’avérait décevante. Le convoi avait pour toute escorte cinq piquiers proches de la retraite, plus aptes à ce genre de travaux qu’à une campagne militaire.  

Puterelle de formation, Loyse s’était amourachée de Cosimo durant l’hiver à Serramire. Ses talents de fille de joie et de cordon-bleu lui avaient attiré les faveurs du capitaine. Ses tourtes et son hochepot en avait séduit plus d’un ! Rude à la tâche et débrouillarde, Loyse s’était faite sans mal à la vie des routiers, embrigadant avec elle quelques femmes de mauvaise vie serramiroises. Ces dames veillaient au repos du guerrier et à l’égorgement des blessés avec talent.

Encore une bonne journée de route, et elle retrouverait son légionnaire qui sentait bon l’ail et la vinasse. Si cette putain de boue séchait : il pleuvait à foison depuis l’avant-veille, et les chariots s’embourbaient régulièrement. Le convoi attaquait l’ascension d’une colline verdoyante, et Loyse commença à jouer du fouet pour motiver les bêtes. Fille de charretier, elle savait s'y prendre, et son langage fleuri provoqua bien vite l'hilarité des blessés du charroi, pour qui ce voyage était décidément plaisant.


Dernière édition par Cosimo Tête Pelée le Lun 6 Nov 2017 - 11:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2064
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]   Sam 4 Nov 2017 - 10:24



pnj : Amédée de Lysandre, cadet d'une famille noble du Médian

Ils avançaient tels des loups dans les sous-bois, leurs ombres se faufilant sur de petits chemins forestiers seulement connus des braconniers locaux. Se fondant parfaitement dans la végétation dense qui parsemait cette partie du duché, la troupe d'une quinzaine de vétérans s'approchait de l'une des grandes routes qui reliait Beltrod aux territoires du nord. Leur cible ? Les convois de ravitaillement qui la parcouraient pour assurer le soutien logistique de l'ost berthildois campant sur la rive du Mélian.

Crac...

Une branche morte céda sous un pied, cassant quelque peu l'effet dramatique offert par le paragraphe précédent.


Merde, Jonas, fais attention, râla Amédée à voix basse en morigénant le soldat distrait.

Les velteriens ne se trouvait plus qu'à une cinquantaine de mètre des chariots reperés un peu plus tôt, et chaque bruit suspect pouvait donner l'alarme. Fort heureusement il n'en fut rien tant le risque d'une attaque devait paraitre improbable en ce lieu. Amédée avait réparti ses forces en plusieurs groupes pouvant s'épauler les uns les autres lorsque des cibles plus imposantes que les trois chariots se présenteraient. Guidés par un soldat originaire de la région, ils atteignirent le lieu de l'embuscade : un endroit où la route passait entre deux petites collines boisées mal entretenues par le chatelain du cru, d'où l'abondance de buissons où se camoufler.

Les ordres reçus à Rochenoire étaient clairs : pas de quartier ! Après avoir traversé des villages détruits, vu les puits remplis de cadavres et les malheureux cloués aux portes des granges ou pendus aux branches des arbres, la consigne ne serait pas difficile à faire respecter. Sortant une flèche de son carquois, Amédée visa soigneusement l'un des lanciers qui escortait les chariots, un vétéran grisonnant présentement fort occupé à macher un morceau de pain rassis tout en lançant des oeillades de braise à l'une des putains.

Relachant la corde de son arc, le jeune homme vit sa flèche siffler dans l'air avant de venir se planter en plein dans la gorge du lancier. Pendant un instant, le temps parut suspendu comme si la nature retenait son souffle, puis le bougre s'effondra au sol dans un flot de sang, tandis que d'autres flèches jaillissaient des sous-bois pour venir se planter dans les chairs ou dans les timons de bois des chariots lorsqu'elles provenaient d'un archer moins adroit que le capitaine.


A mort ! rugit Amédée en dégainant son épée et en se mettant à courir pour rejoindre ses hommes qui fonçaient sur le convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo Tête Pelée
Humain
avatar

Nombre de messages : 77
Âge : 100
Date d'inscription : 01/09/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  35 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]   Dim 5 Nov 2017 - 10:23



Les flèches des assaillants moissonnèrent sans distinction les gardes, les blessés et les putains. Des cris de terreur s’élevèrent des chariots, le choc et la stupeur saisissant les mercenaires.  Parmi les blessés que conduisait Loyse, on comptait Guido le Gros, un proche lieutenant de Cosimo. Il avait eu la jambe percée d’un trait tiré par un milicien quelques jours plus tôt. Son visage se renfrogna, prenait la mine résignée  de ceux qui savent qu’ils vont mourir. Il se saisit de son arbalète et encocha un carreau avant de s’accouder au bord de la charrette, grimaçant de douleur en manipulant le cric. Alors qu’il rechargeait sa mécanique, le mercenaire aperçut la pauvre Loyse étalée de tout son long à l’intérieur du chariot, les yeux éperdus de terreur. Il la gifla violemment :

« - Cours bordel, cours ! »

Les rares hommes en état de se battre s’était ressaisi pour une défense désespérée, utilisant les charrettes comme autant de fortins de fortune. Les putains les plus braves se saisirent qui d’un gourdin, qui d’une dague. Loyse ne se fit pas prier en revanche pour déguerpir. Elle tenait à sa peau et gicla en dehors de la charrette comme un diable en boîte, esquivant les bœufs affolés avant de se lancer dans une course éperdue pour sa survie. Un velterien tenta de lui couper la route, mais fut couché par un vireton précis du bon Guido. La jeune prostituée détalait comme un lièvre traqué, pendant que le reste de la troupe livrait un combat perdu d’avance.

La charrette de queue était déjà tombée sous l'assaut brutal des velteriens. Il s'agissait de celle qui transportait les blessés les plus graves, incapables de se défendre. La deuxième charrette était sur le point de céder. Mais sous les ordres de Guido, la charrette de tête s'était hérissée de quelques piques et d'arbalètes, offrant une résistance plus coriace. Le lieutenant se chargeait aussi d'éructer quelques mots de bienvenue :

"-Venez velteriens de mes deux ! On vous baise comme on a baisé vos sœurs !"


Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2064
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]   Lun 6 Nov 2017 - 10:15

Ce ne fut pas un véritable combat, juste un massacre dans tout ce que ce terme peut contenir d'injustice et de cruauté. Aucun honneur, aucune gloire n'en ressortirait, juste davantage de souffrance dans une guerre dont plus personne ne comprenait véritablement l'origine. Il ne s'agissait pas ce jour-là de défendre le duc du Médian ni de prêter allégeance au roitelet Bohémond, juste de vivre ou de mourir. Pris par surprise, les mercenaires ne pouvaient se défendre efficacement et seule la charrette de tête opposa une véritable résistance sous la directive d'un blessé qui réussit à regrouper quelques hommes autour de lui. De leur côté, les putains tentaient vaillamment de se défendre avec ce qui leur passait sous la main, mais que peu une dague contre une épée ?

Pas de survivant, tuez-là, cria Amédée en voyant l'une des putains sauter du premier chariot et déguerpir à toutes jambes.

Un velterien la prit en chasse mais un tir d'arbalète venu du chariot stoppa net sa course en l'envoyant au sol, le crâne fracassé. Le temps qu'Amédée bande son arc, Loyse avait pu prendre suffisamment d'avance et la flèche la loupa alors qu'elle disparaissait déjà au milieu des arbres. Une survivante au moins pourrait raconter la fin de ses compagnons.


Les torches !

Abandonnant Loyse à son sort, Amédée se saisit du brandon que venait d'allumer un de ses hommes et le projeta sur le chariot de tête. Inutile de risquer un assaut contre des vétérans certes blessés mais mus par l'énergie du désespoir. D'autres brandons furent jetés sur les chariots tandis que les velteriens se repliaient lentement en se protégeant derrière ceux des leurs tenant un bouclier. Le bois vermoulu constituait un matériau inflammable des plus efficaces qui ne fut pas long à prendre feu. Des cris d'horreur retentirent dans les chariots alors que les blessés n'ayant pas été achevés tentaient vaille que vaille d'en sortir pour échapper aux flammes et qu'une épouvantable odeur de chair grillée s'élevait dans la clairière. Ceux qui arrivaient à sortir de la fournaise tombaient sous les flèches des agresseurs.

C'était des porcs, mais ils sont mort courageusement, grommela Amédée en guise d'épitaphe avant de donner le signal du repli. Derrière lui, trois chariots emplis de cadavres finissaient de se consumer.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo Tête Pelée
Humain
avatar

Nombre de messages : 77
Âge : 100
Date d'inscription : 01/09/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  35 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]   Lun 6 Nov 2017 - 11:35


Après s’être terrée dans les bois pour la nuit, Loyse parvint le lendemain à Beltrod, crottée de pied en cap. La compagnie vivait alors comme un coq en pâte au sein de la ville velterienne. L’arrivée de la prostituée et de son récit funeste jeta un grand froid chez les compaings. Les exactions de la soldatesque contre les habitants de Beltrod se multiplièrent en représailles. Par chance pour ces derniers, les chauffeurs de pâturons devaient vider les lieux peu après. pour se mettre en marche avec l’ost berthildois. Une chose était certaine, les routiers avaient la rancune facile, et les évènements de ce jour auraient des conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la route pour Beltrod [Hanegard-Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché du Médian :: Duché du Médian-
Sauter vers: